Aliments anti cancer (1/3)

aliments anti-cancer 13Voilà bien longtemps que je souhaite compléter la rubrique « hygiène de vie« , qui est un des cinq piliers de la santé, avec les aliments anti cancer.

Mais je ne voulais pas écrire un énième article sur l’alimentation anti cancer. Et pour cela, il s’agissait d’ éviter le piège classique de proposer une approche empirique et pas du tout scientifique. Si je vous dis « mangez du brocoli tous les jours, et vous n’aurez pas le cancer », vous allez vous demander si j’ai une approche scientifique, ou si j’ai expérimenté uniquement cela sur moi. Deux questions sont donc vraiment primordiales sur ce sujet :

-  Faut-il avoir une approche scientifique ou empirique ?

L’alimentation anti-cancer sert-elle seulement à la prévention du cancer, ou également à la guérison du cancer ?

Ce que je vais dire ici, pour y répondre, vaut pour l’alimentation, mais aussi pour n’importe quelle autre thérapie parallèle : phytothérapie, homéopathie,  régimes alimentaires alternatifs… et me semble essentiel.

Ceux qui ont lu mon livre ont peut-être été étonnés par les allers-retours entre l’approche scientifique et empirique. C’est que je trouve autant d’avantages dans une approche que dans l’autre.
Ayant fait des études de maths (Oh, pas très poussées juste un Deug de maths physique) et même enseigné les statistiques aux étudiants en Staps (entre autres futurs profs EPS), j’aime être rationnel !

Mais j’aime encore plus l’irrationnel !   :levitation:

Cependant, ma formation mathématique et l’apprentissage des statistiques m’ont appris certaines choses, et notamment qu’il faut se méfier des mauvais échantillonnages.

Si vous jetez 10 fois de suite une pièce et que vous sortez un tirage : huit fois pile et deux  fois face, un béotien pourrait conclure qu’il y a 80 % de chance d’obtenir pile quand on lance une pièce en l’air… :happy:

L’erreur vient du fait que l’échantillonnage est trop faible. Par compte si vous répétez l’opération 1000 fois, vous obtiendrez très très très près de 50% de chances d’avoir pile (essayez si vous n’avez que ça à faire…).

Aussi le problème d’avoir une démarche scientifique par rapport à l’alimentation pose ce genre de problème.

Si on reprend mon exemple du jus d’épinards (il me plaît bien celui-là) et que je vous dis : « il faut boire du jus d’épinards tous les matins à jeun et vous guérirez du cancer », cela pose le problème de l’échantillonnage.

Ça a marché sur moi (c’est pas le cas, c’est juste un exemple, suivez un peu !), ok, mais un scientifique dira « cette conclusion ne repose sur aucune étude scientifique sérieuse » ! Oui ils aiment bien dire ça, c’est leur argument massue !   :nervous:

Ils ont raison. L’échantillon concerné dans le cas présent est de une personne, c’est un peu jeune comme on dirait par ici.

Mais ils ont tort aussi !

Et pour 3 raisons :

1)       Peut-être que dans le monde entier on trouverait ce genre de témoignages à foison. Le problème, c’est que personne n’a pris le temps de rassembler les données.

2)      Qui va financer cette « étude scientifique sérieuse » ? Certainement pas les laboratoires pharmaceutiques ! Imaginez que les résultats prouvent que le jus d’épinards marche mieux que la chimio…c’est nettement moins intéressant financièrement que des chimios facturées à prix d’or !  
Leur influence et leur pouvoir économique est énorme : ils financent 90 % du budget de l’AFSSAPS (agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), et près de 100 % du budget de l’agence européenne du médicament!

Cela dit, ça m’étonnerait pas qu’ils réagissent au quart de tour, et nous proposent à 18 € le flacon de gélules de jus concentré d’épinards de Mongolie:

 

3)      Qui va tester de ne prendre que du jus d’épinards alors qu’il a le cancer ? Des condamnés à la peine capitale? Des pensionnaires d’asile psychiatrique?  :silly:

En plus, pour tester un aliment, une thérapie, il faut constituer toujours trois groupes : un qui prend la thérapie, un deuxième qui prend la chimio classique par exemple, et un troisième à qui on va donner un placebo. Qui sera assez fou pour accepter de prendre le risque de n’avoir qu’un placebo pour soigner son cancer ? (les mêmes que ci-dessus sinon je vois pas)

Par ailleurs, le gros inconvénient de la démarche scientifique, et j’en parle dans un chapitre entier de mon livre, c’est qu’on ne peut pas tout mesurer, c’est de mettre les gens dans des cases et ne pas tenir compte des différences interindividuelles.

J’ai vu par exemple un magnétiseur qui a eu des effets incroyables sur moi. Et pas qu’une fois, mais bien 4 ou 5. Cette personne a des pouvoirs extraterrestres, je dirais même divins. Mais il n’y a rien de scientifique là dedans (surtout qu’il agissait à distance!).

Un physicien dira qu’on ne peut pas mesurer les ondes magnétiques soi-disant produites par un magnétiseur, donc le magnétisme n’existe pas, donc les magnétiseurs sont des charlatans et des voleurs qui établissent leur fond de commerce sur le désespoir et la crédulité des gens (oui, je le connais par coeur ce discours!)

Heureusement, bon nombre de témoignages rapporteront des effets miraculeux de certains professionnels de cette catégorie.

Et le bon sens populaire diffusera l’idée que le magnétisme fonctionne parfois très bien.

Saviez-vous que des centres de grands brûlés de certains hôpitaux font appel régulièrement à des barreurs de feu qui agissent souvent sans même se déplacer ?
Personne n’arrive à expliquer cela scientifiquement, mais on arrive à prouver les résultats scientifiquement, c’est déjà ça.

Faut-il pour autant faire confiance en la démarche empirique dans l’alimentation anti-cancer ?

L’inconvénient majeur: est-ce généralisable ?  Si je vous conseille de manger des brocolis, ce n’est pas parce que ça a marché sur moi que ça fonctionnera également sur vous !

Je pense également qu’il faut faire confiance à son médecin intérieur : si vous êtes malade, ou vous sentez malade, et que vous avez une forte attirance pour un aliment, mangez-le ! Votre corps appelle peut-être les éléments minéraux qu’il contient.

Et l’important, à part la   :face:   c’est ce que vous investissez dans cet aliment.

Par contre, ça marche pas pour tout : pour ma part - mes origines polonaises sans doute - font que j’ai une forte propension à m’enfiler de grandes rasades de vodka glacées. Mais, quand on a un cancer, il vaut mieux éviter ce genre de tropisme(et c’est ce que j’ai fait). :sick:

Conclusion : avec toutes ces digressions, j’ai fait totalement du hors-sujet ! 4/20 Monsieur Bornstein  :unsure:

Mais  je pense que tout cet avant-propos était important, notamment par rapport au courrier que je reçois, où aux termes de recherche que tapent les gens pour aterrir sur mon blog (en orange sous les articles, et encore ce n’est qu’un aperçu !): régime miracle pour le cancer…guérison spectaculaire…ne guérir qu’avec des plantes…

Donc la vraie conclusion est celle-ci : soyez empirique, intuitif, inspiré par les cieux, irrationnel, mais le plus scientifique possible !

Bon, on parlera de l’alimentation la prochaine fois…

Dans les prochains articles (cette semaine), si je veux dépasser la moyenne, je traiterais vraiment la question de l’alimentation anti-cancer:

- Les aliments plébiscités par des études scientifiques fiables

- Ce que le comportement alimentaire, et la sagesse ancestrale, des habitants de certains pays ou certaines régions nous apprennent sur la prévention du cancer.

Et je répondrais aussi à la deuxième question du début d’article, si je ne m’égare pas à nouveau… :biggrin:

VN:F [1.9.22_1171]
Votez pour cet article
Rating: 4.6/5 (16 votes cast)
Aliments anti cancer (1/3), 4.6 out of 5 based on 16 ratings

Téléchargez gratuitement l’introduction du livre "Merci, mon cancer!" et recevez en cadeau 3 e-books!

Remplissez les champs, je garantis la confidentialité de votre email
Prénom  :
Email  :

Mots-clés recherchés:

    {la santé autrement/vivre cru cancer/thierry casasnovas guerir le cancer/thierry casasnovas poireau/}

Merci d'avoir lu cet article d'un chercheur free-lance sur le cancer.
Au plaisir de lire vos commentaires,

Ajoutez dans vos favoris cet article.

31 commentaires pour Aliments anti cancer (1/3)

  1. Philippe dit:

    Hello

    te serais-tu égaré ? :cool: le problème, mon frère ce sont les mélanges = jus d’épinard + vodka glacé , pas glop pas glop :sick:

    excellent comme d’habitude. J’ajouterai , testez sur vous et n’hésitez pas à changer si vous ne le « sentez » pas. Notre intuition est souvent en sourdine et pourtant….

    a bientôt
    Phil
    Philippe a écrit récemment…7 zen habitudes pour une vie réussieMy Profile

  2. méline095 dit:

    Bonsoir,

    Ben moi j’adore tes hors-sujets :w00t:
    Article encore une fois très bien écrit, rédigé de façon empiriquement magnifique sur le fond et, le top, de façon très scientifique pour la forme :dizzy:
    Inutile de te dire que j’attends quand même la suite :whistle:
    Et quelle belle façon de conclure en mariant ces deux approches en nous recommandant d’être quelque part le plus « scientifiquement irrationnel » :silly:
    Je crois que grâce à ton article, nos deux hémisphères peuvent travailler de concert :wink:

  3. Lysiane dit:

    Hello Daniel,
    oui, comme tu le dis si bien, il faut faire confiance à notre médecin intérieur.
    Le souci est que nous avons été tellement formatés dans nos sociétés modernes sur les bienfaits externes que nous avons totalement oublié de nous écouter, et du coup on ne se fait plus du tout confiance, car nos peurs de ne pas être à la hauteur nous rattrappent et nous bloquent.
    Je me souviens que lorsque j’avais des gastros (très sujette à une époque de ma vie) j’avais des envies de tomates à la vinaigrette balsamique avec un bon jus de pomme frais, tout le monde me criait de ne surtout pas faire cela :what: , or, j’insistais et c’étaient les seuls aliments qui passaient et qui me faisait un bien fou.
    Je ne dis pas que cela aurait fonctionné sur quelqu’un d’autre et d’ailleurs ne l’ai jamais proposé à mes enfants atteints de cette maladie, n’empêche que mes envies du moment avaient été justifiées, puisque les seules à passer. :tchin:
    On a tous en nous les solutions à nos problèmes, il suffit juste d’écouter notre radio interne, mais pour cela il faut pouvoir se mettre sur la bonne fréquence et surtout désaturer le grésillement externe qui la couvre.
    En attente de la réponse au vrai sujet du moment.
    Lysiane

    • Daniel dit:

      Hello Lyz!
      Toi aussi tu me manquais :cwy:
      J’aime bien ton image de notre radio interne à régler sur la bonne fréquence, c’est très parlant!
      :face:
      Daniel

  4. Bonsoir Daniel,
    Il est parfait ton article.
    tout le monde n’est pas prêt à entendre que c’est
    nous qui nous investissons dans notre guérison.
    Il y a un médecin en prison qui soignait les détenus
    avec de l’eau.Il y croyait et il a même réussi à emmener
    tout le monde dans sa croyance.
    Je lisais un article l’autre jour à propos des médecins
    qui prescrivaient un nombre incalculable de médicaments
    placebos. Le cerveau ne fait pas la différence entre ce qu’on
    fait et ce qu’on croit qu’on fait!
    hannah@technique Tipi a écrit récemment…Vous n’allez pas aimer ce que j’ai à vous dire à propos de la confiance en soiMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Hannah,
      merci, merci! J’espérais en secret que mes lecteurs seraient plus indulgents que ce sale prof!
      Je ne connais pas le médecin aquaphile mais plus les placebos.
      Leur pouvoir est incroyable: il y a des personnes qui perdent leurs cheveux et vomissent parce qu’ils pensent avoir une chimio alors qu’ils n’ont qu’un placebo!
      Cela prouve aussi le pouvoir de notre inconscient dans le mauvais sens mais aussi le bon: on peut guérir par l’autosuggestion! :face: Daniel

  5. Jacques Pertuiset dit:

    Daniel
    Moi je suis de la génération de » popeye », alors j’ai pu constater les effets bénéfiques que les épinards avaient sur lui…Bonne médecine….
    le corps nous dira si cela est bon pour nous. J’en ai semé au jardin l’an dernier, leur goût est fantastique.
    amitié
    Jacques

    • Daniel dit:

      Salut Jacques,
      moi aussi j’étais fan de Popeye! Et j’adore aussi les épinards, surtout crus en salade avec des pignons…Faudrait vraiment que j’essaie le jus, s’il faut c’est vraiment miraculeux :lol:
      Salute :tchin:
      Daniel

  6. Frédéric dit:

    Je ne suis pas totalement d’accord. Il faut suivre son instinct, oui, mais ne pas jeter son dévolu sur des aliments néfastes. Ainsi, on pourra être tenté par des pâtes ou du riz alors que ce ne sont pas des aliments physiologiques.
    C’est s’y prendre à l’envers que de vouloir changer son subconscient/inconscient/pensée/etc.
    Car notre système de pensée est la résultante des aliments qu’on ingère. Si l’on s’éloigne d’une nourriture physiologique (fruits – légumes – plantes), alors notre métabolisme s’expose à un mauvais fonctionnement, donc par extension notre système de pensée.
    Je vous conseille de vous renseigner sur l’alimentation crue, notamment sur des sites comme Vivre Cru ou Fullyraw. Je suis bien placé pour savoir qu’il n’est pas indispensable d’avoir une alimentation frugivore pour être sauvé au moins temporairement du cancer (père ayant eu un cancer à deux reprises il y a dix ans, toujours en vie malgré une alimentation « conventionnelle »). Cependant, l’hygiénisme me semble être la clé si l’on veut se mettre à l’abri, et non ces pensées positives ou réflexions, qui bien qu’utiles, ne remplaceront pas l’alimentation. Concernant les magnétiseurs, rebouteux ou radiesthésistes, ces personnes ont de réelles aptitudes, et peuvent être d’une grande aide pour les personnes atteintes de petites ou graves affections. Toutefois, il faut faire attention, car qui dit « magnétisme » peut vouloir dire déstabilisation de l’équilibre magnétique d’un corps ; on ne saurait confier aveuglément à une personne le pouvoir de bouleverser notre équilibre énergétique et magnétique, il importe donc d’être prudent

    • Daniel dit:

      Bonjour Frédéric,
      sois le bienvenu ici!
      Détrompe-toi, nous sommes d’accord sur tout…
      « ne pas jeter son dévolu sur des aliments néfastes » c’est le message que je voulais faire passer (avec humour) avec la vodka. Cela vaut bien évidemment pour ce qui n’apporte pas les nutriments nécessaires.
      Concernant la pensée et l’alimentation, je suis d’accord que cela va de pair. La santé se garde ou se retrouve avec un changement total des mauvaises habitudes, qu’elles soient culinaires, d’hygiène de vie, ou dans notre sytème de pensée. C’est le principe de l’approche holistique. Ce que je veux dire, c’est que l’alimentation anti-cancer ne garantit rien, si on ne se préoccupe pas du reste.
      Quant au magnétisme, là aussi, d’accord avec toi. Un mauvais magnétiseur peut même faire plus de mal que de bien s’il recharge en énergie la maladie, et pas le malade!
      Salute :tchin:
      Daniel

  7. Hello Daniel,

    J’avoue qu’au moment de « grandes rasades de vodka glacées », je ne sais plus trop où j’en suis! :lol:

    Au moins, il n’y a pas d’intégrisme dans ton approche, voilà qui peut intéresser le plus grand nombre.

    Mais sérieusement, ça se boit du jus d’épinards???? :wink:

    Une bise

    :happy: Cathy de Poulettesurlenet a écrit récemment…C’est l’heure du dodo! Petite préparation au sommeil avec Tom le chat!My Profile

    • Frédéric dit:

      Pour info, je ne sais pas si c’est une question sérieuse ou pas, mais le jus d’épinard frais est une vraie bénédiction pour le corps, surtout si on le couple avec du jus de carottes :) A faire de préférence avec un extracteur de jus, plutôt qu’une centrifugeuse

      • Daniel dit:

        Bon ben je vais tester le breuvage, je vous tiens au courant…

      • Oh merci Frédéric!

        Finalement, avec du jus de carottes, ça me donne envie d’essayer! Bon il faudrait investir dans un extracteur de jus non?

        :)
        Cathy de Poulettesurlenet a écrit récemment…Favoriser l’estime de soi chez les enfants : l’usage du compliment.My Profile

        • Frédéric dit:

          Oui Cathy, c’est le problème : l’extracteur de jus. J’en ai eu un pour 300 € environ, je suis passé par le site de Vivre Cru (ce n’est pas mon site, et je n’ai aucun intérêt dans sa promotion…). Tu peux trouver des centrifugeuses mais ça altère la qualité des fruits et légumes. Il existe aussi des extracteurs manuels pour une centaine d’euros (mais c’est laborieux pour faire ses jus).
          Jus de carotte/épinard fait des merveilles. Jus de carottes/céleri est excellent aussi… Les fruits et légumes sont la solution. Il n’est pas question de faire des jus d’oignons ou de poireaux, qui doivent de toute façon être peu ragoutants ! :)

          • Daniel dit:

            Bonjour Frédéric,
            je confirme, j’ai essayé de mettre du jus de poireau dans un mélange de jus, et c’était assez violent!
            J’essaie de temps à autre de me rapprocher de la recette de la cure de Breuss avec betteraves, carottes, céleri, pommes de terre…
            Mais les jus lactofermentés sembleraient encore meilleurs à la santé. Mais je ne pense pas qu’on puisse en faire chez soi. Un avis?

    • Daniel dit:

      Zut j’ai aussi égaré les lecteurs je vois! Tous les légumes bons pour la santé sont bons en jus aussi! Après faut réussir à le boire: comme le jus de poireau ou oignon, c’est un peu violent :sick: :face: Daniel

      • Frédéric dit:

        Ca semble très bien, attention toutefois à la possible « crise de détoxination » qui peut affaiblir sur le court terme ! Apparemment les jus lacto-fermentés n’apportent pas vraiment grand chose. Je vous conseille de consulter les vidéos de Thierry Casasnovas (cf. son site Vivre Cru), elles sont très inspirantes et offrent vraiment un excellent panorama d’ensemble. Je me suis rendu compte que je n’étais pas entièrement sur la bonne voie concernant l’alimentation, bien que j’étudie ça depuis cinq ans… Attention à ne pas abuser du poireau qui est un alliacé, il me semble, donc ça décape ;)

  8. Salut Daniel,

    De la vodka aux épinards…… je suis pas trop vodka, ça marche avec le Sky ?

    Faire de l’éveil avec un menu anti cancer, c’est ce que j’appelle de la haute voltige
    et tu es excellent dans ta technique.

    Franchement je ne crois pas que l’alimentation déclenche le cancer, par contre une bonne hygiéne de vie alimentaire c’est quand même la moindre des choses si on ne veut pas tenter le diable.

    Il parait que nos amis grecs
    ont une alimentation parfaite, anti-cancer, je crois plutôt que leur remède anti-cancer est leur joie de vivre, leur façon de relativiser, c’est un peuple qui n’a pas été gaté par l’histoire et pourtant même en ces moments difficiles, ou ils sont plus touchés par la crise que les autres, je les trouve sereins, ils acceptent et s’adaptent.

    C’est peut être là qu’est le miracle……

    Allez une ptite vodka épinard mon frère :tchin:

    @ bientôt
    Enzo Ventura a écrit récemment…Loi d’attraction,vivre l’AbondanceMy Profile

    • Daniel dit:

      Salut Enzo, le régime grec sera justement étudié par la suite, et je tiendrai compte de ta judicieuse observation! Salute :tchin: avec de l’Ouzo alors. Daniel

  9. Pascale dit:

    Bonsoir Daniel,
    J’adore tes hors sujets ou hors pistes … Que du bonheur !
    Je préfère tout de même les rasades de mojitos à celles de vodka. Serai-je en train de m’egarer à mon tour ?
    Mon mari est magnétiseur et je ne peux donc qu’approuver ta réflexion sur le sujet. Comment prouver scientifiquement que le magnétisme existe et qu’il peut dans bien des situations apporter une aide bénéfique ? Et puis tout ce qui ne rapporte pas à l industrie pharmaceutique et qui est efficace est malheureusement souvent vu d’un mauvais œil !
    Merci Daniel de nous permettre de garder notre esprit critique et notre bon sens et de nous aider à être plus à l écoute de nous-même.
    À très vite
    Pascale
    Pascale a écrit récemment…L’art du calme intérieur (partie 2)My Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Pascale,
      oui vive le hors-piste, mais gare aux avalanches…
      Tu as raison d’insister sur notre état d’esprit: conserver l’ouverture du champ de conscience, ne pas avaler des couleuvres, garder son libre-arbitre. :face: Daniel

  10. Dominique BAUDOUIN dit:

    J’ai la chance de pouvoir partir une semaine dans le sud de la Crête. Je pars lundi, et j’espère me ressourcer dans ce magnifique écrin de nature faites de milliers de criques en bordure d’une mer d’un beau bleu transparent. J’espère manger sainement et découvrir le fameux régime Crétois, marcher, méditer, aller à la rencontre des gens dans les villages à pied, en essayant de sortir des sentiers battus. Ces dernières semaines, au Centre d’appel, le stress avait repris le dessus, et j’ai avalé beaucoup trop de choses grasses et sucrées. J’avais l’impression d’avoir besoin de sucre pour pouvoir supporter la cadence des appels, et la présence du superviseur qui écoute si notre discours client est conforme à la politique de l’entreprise; là par contre c’est un faux besoin, une fausse faim déclenchée par la nervosité et le sucre n’apporte qu’un réconfort moral immédiat, mais on sent bien que ce n’est pas sain pour le corps ; un peu de soleil, de mouvement, de lâcher prise et de bonne nourriture dans un cadre divin devrait relancer la machine!
    Qui t’a mis un 4/20 à ton article Daniel! Il est pourtant intéressant et nous pousse comme d’habitude à explorer d’autres pistes…
    Tu dis dans un autre article consacré au divin que tu viens de faire un examen de moelle osseuse, qui t’a fait vivre une expérience très particulière, (si j’ai le temps avant de partir, je le commenterai). Je prie de tout mon coeur pour que tes résultats soient bons, pour toi et aussi parce que tu incarnes l’espoir que l’on à tous de trouver une solution pour s’en sortir et vivre mieux qu’avant. Tu nous pousses vers le haut, tu nous invites à nous surpasser, à donner plus d’amour, pour libérer la part de dieu qui est en nous. Tu nous redonnes la force nécessaire pour dépasser nos erreurs et nos échecs. Prends soin de toi, par contre, ne t’oublies pas en voulant trop donner aux autres. Bonne semaine! Dominique

  11. Bonjour Daniel

    Je pense que quand on a un cancer, plus on change de paramètres dans la vie, plus on a de chances d’obtenir la guérison, à commencer par l’alimentation. En effet, le cancer n’est pas une fatalité imparable, la seule condition, toutefois, que la personne ait profondément envie de vivre et de guérir, puisque personne ne pourra faire le travail de guérison à sa place.
    «Mangez du brocoli tous les jours», «Boire du jus d’épinards tous les matins à jeun» « Prendre l’Aloé Arborescens trois fois par jour» … Ces « pratiques » populaires, avec toutes leurs variantes, pourraient-elles être reconnues scientifiquement ? Ou encore : la Science pourrait-elle aider à rendre « ces formules » digne de foi et pas simplement le fruit d’une croyance populaire ? Quels seraient les résultats si ces « ingrédients » faisaient l’objet de tests en laboratoire?

    Si la Science pouvait se porter garante du fait que l’emploi de ces aliments peut aboutir à la guérison du cancer ou le prévenir, peut-être arriverions-nous enfin à une méthode qui s’avère à la portée de tout le monde, de façon à ce que toutes les personnes intéressées puissent s’en servir.
    soniadupont a écrit récemment…Aloe arborescens DECAMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Sonia,
      tout à fait d’accord, personne ne peut guérir à la place du malade!
      Les cas et les maladies étant tellement diverses, ce sera difficile d’arriver à une « méthode », et ceux qui font la science ont encore un grand chemin d’humilité à faire avant cela… :face: Daniel

  12. thierry dit:

    bonjour,puis je savoir ce que mon nom fait dans les mots clés affublé de qualificatifs calomnieux?
    merci
    thierry casasnovas

    • Daniel dit:

      Bonjour Thierry,
      c’est effectivement étonnant que ces termes de recherche dirigeaient les gens vers mon article puisque je n’y parle pas de vous. Par contre, Frédéric parle de vous (en termes élogieux!) dans son commentaire, ce qui explique cela. J’ai bloqué « casasnovas + qualificatifs calomnieux » comme termes de recherche possible.
      Je vais vérifier de temps en temps si d’autres apparaissent.
      Cdlt
      Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 5 = 4

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
:wub: :wink: :whistle: :what: :wassat: :w00t: :unsure: :tongue: :tchin: :smile: :sleeping: :silly: :sideways: :sicky: :sick: :shocked: :sad: :pouty: :pinch: :ninja: :nervous: :lol: :levitation: :heart: :happy: :getlost: :face: :ermm: :dizzy: :devil: :cwy: :cool: :cheerful: :bounce: :blush: :blink: :biggrin: :angry: :angel: :alien: