Aliments anti cancer 3/3

455487383_0a9b53a3f6Voici le dernier volet concernant mon étude sur les aliments anti cancer. 
On sait maintenant ce qu’il ne faut pas faire. Reste à savoir ce qu’il faut faire pour diminuer les risques…

Que faut-il manger? Y a-t-il réellement des aliments anticancer ? Réponse dans l’article…

 

 credit photo: http://www.flickr.com/photos/83096974@N00/455487383

Nous avons réfléchi dans aliments anti cancer 1/3 sur l’approche à privilégier, scientifique ou empirique.

Nous avons vu les comportements alimentaires à proscrire dans aliments anti cancer 2/3 notamment en nous appuyant sur la répartition des cancers du système digestif dans le monde.

Aujourd’hui, nous allons rentrer avec plus de précision dans l’alimentation anti-cancer en passant en revue les aliments qui auraient des propriétés anti-cancer reconnues.

Vous connaissez maintenant mon attrait pour les discours qui s’appuient sur des bases scientifiques solides. Qu’en est-il scientifiquement ? 

Alimentation anti cancer: vive le régime méditerranéen!

Reprenons si vous le voulez bien notre étude géographique, mais en France cette fois.


Incidence des cancers dans les régions françaises en 2005

incidence cancer en Francesource de l’illustration 

Si l’on examine de près cette carte de répartition des cancers en France en 2005, les régions les plus touchées par le cancer sont, pour les deux sexes, le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, la Haute-Normandie alors que les régions Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées ont les taux d’incidence les plus faibles.

Analyse de ce constat :

Ce n’est pas scientifique, rien que de l’observation et du bon sens.

Dans les régions touchées ont assiste à une consommation plus importante de viande bovine et de produits laitiers (dont beurre) alors que les régions méditerranéennes consomment plus régulièrement du poisson et de l’huile d’olive. Ces dernières ont aussi accès directement à des fruits et légumes frais « du soleil » : tous les légumes de la ratatouille : tomates, poivrons, aubergines, courgettes…tous les fruits qui ne poussent pas ou peu dans les régions les plus touchées : melons, fraises, cerises, pêches, nectarines, prunes…

Voilà qui confirme ce que l’on savait par rapport au régime Crétois :

Dans les années 70, une étude menée par le Pr Serge Renaud, alors directeur de recherches à l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) auprès de 500 personnes sur 5 ans a révélé que le régime crétois abaissait de plus de 70% les risques de récidives d’infarctus, de  76% les décès cardiaques et de 61% les risques de cancer.

Le régime Crétois est basé sur une alimentation à base de pain (complet), de fruits et de légumes de saison, de poisson, fruits de mer et crustacés (au menu 2 à 3 fois par semaine) et de volaille (lapin inclus), les autres viandes (bœuf, veau, porc) étant pratiquement éliminées.

On utilise presque exclusivement les matières grasses riches en acide gras mono insaturés : l’huile d’olive et de colza (riche en oméga 3 et en vitamine E). Peu ou pas de beurre, de crème, ni de fromages de vache remplacés par les fromages de brebis et de chèvres (Lait et produits laitiers de la vache augmenteraient le risque de cancer de la prostate : 33% environ des cancers de l’homme, c’est la cancer le plus fréquent) 

Les fruits secs, les légumineuses (haricots secs, pois chiches, lentilles…) sont recherchées pour leurs fibres. Dans les  céréales : le riz (complet), le soja ou encore le quinoa sont recommandés dans le régime crétois.

On remplace le plus possible le sucre par le miel.

 

On retrouve quelques uns de ces grands principes dans le régime d’Okinawa

Vous en avez surement entendu parler: cette petite île du sud du Japon qui a la plus grande concentration mondiale de centenaires (trois fois plus qu’en France concentrés sur 1200km²), ainsi qu’un taux incroyablement bas de maladies graves.

japan-okinawa_map

Le régime Okinawa est un régime hypo-calorique et semi-végétarien faible en matières grasses (moins de 25 % des calories totales) et très riche en nutriments protecteurs : antioxydants, sels minéraux et acides gras oméga 3.

L’alimentation est basée sur le poisson (3 fois par semaine minimium), les fruits et légumes (crus et cuits), les céréales (dont majorité de soja), les légumes secs, le tout agrémentés d’épices, d’herbes et d’algues. Les aliments sont cuits à feu doux ou à la vapeur avec très peu de sucre, de sel et de matière grasse. Beaucoup d’eau (1.5 L par jour) et de thé. On retrouve les principes de mon précédent article

Y a-t-il des aliments anti cancer?
 

L’Agence de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) a mené une étude qui aboutit aux conclusions suivantes (Le rapport du groupe concerne les publications des quatre dernières années, à l’échelle mondiale, sur les facteurs nutritionnels dans le cadre de la prévention des cancers) :

-          Il n’y a pas d’aliment miracle anti cancer.

-          aucun aliment, pris séparément, ne peut être considéré comme facteur direct de la prévention ou du déclenchement d’un cancer.

-          c’est la combinaison d’une alimentation équilibrée et d’un exercice physique régulier qui est le principal garant de la prévention de la plupart des cancers.

-          la consommation régulière de fruits et légumes réduirait les risques de nombreux cancers. 

 

donc, excepté pour les fruits et légumes, on reste dans l’ordre de l’hypothétique.

Je rappelle que pour qu’on attribue la mention « prouvé », il faut que toutes les études concordent. Or, nous ne pourrons dépasser la mention « probable », celle où la majorité des études concordent

 

Vrai/faux sur les aliments anti cancer

Les antioxydants (vitamines, oligo-éléments, polyphénols) ont un rôle anti-cancer : pas prouvé. Par contre, ces molécules  alimentent les enzymes chargées de la détoxification de l’organisme.

 Les Polyphénols : phénols (tanins et alcools aromatiques qui proviennent des végétaux ), flavonoïdes et anthocyanes (pigments des fruits et légumes) neutraliseraient les radicaux libres cancérigènes : rien n’est prouvé, mais tout le laisse à penser (d’où l’intérêt de manger fruits et légumes surtout colorés).

On les trouvera principalement dans

- le cacao en poudre (de loin 565 mg pour 100g),

-le  chocolat noir, l’artichaut, les épinards, dans les fruits et baies rouges et noires : framboise, myrtille, mûre, cassis, groseille, cranberry, grenade, pruneau (de 190 à 260 mg)

- et à un dégré moindre (moins de 100mg) : raisin, fraise, dans les légumes à pigments rouges : tomates, poivrons, piments ; dans certains fruits tels que pommes, melon,mangue, pamplemousse ;  dans le vin rouge et le cidre.

 

Les aliments anti cancer stars
 

Pas toutes les études concordent, mais beaucoup de recherches ont mis en avant leurs propriétés anti-cancer, voici les aliments stars : 

- Les crucifères

ce sont tous les choux, et radis, navets, cresson, roquette) ont une action anti-cancer.
Des études montrent une diminution des cancers du sein, du poumon, du système digestif et  prostate suite à leur consommation (à raison d’au moins 3 à 4 fois par semaine). Les crucifères sont en effet riches en glucosinolates qui se transforment en sulforaphanes qui détoxifient l’organisme et bloquent la prolifération des cellules cancéreuses.

Le soja 

sa richesse en isoflavones est intéressante, ainsi qu’en vitamine B9 qui renforce le système immunitaire. Par contre , la consommation excessive de soja augmenterait le risque de cancer du sein (probable). Attention de prendre un soja garanti sans OGM!

-  L’ail et l’oignon 

Les études montrent que les composés soufrés des légumes de la famille allium jouent un rôle important dans la prévention de certains cancers du système digestif, de la prostate, du poumon et du sein.
par ailleurs, les alliums aident à maîtriser le taux de sucre dans le sang, empêchant ainsi  la croissance des cellules cancéreuses (voir article précédent).

-   Le curcuma 

Certaines recherches ont démontré que la curcumine a un intérêt indéniable dans la prévention et le traitement de plusieurs cancers comme celui de l’estomac, du poumon,  de l’intestin, du côlon, de la peau et du foie, du sein et de l’ovaire.

Il faut consommer  environ du curcuma à raison d’une demi-cuiller/jour, allié à du poivre (contient de la  pipérine) qui augmente de plus de 1000 fois l’absorption de la curcumine, et idéalement avec un peu d’huile d’olive puisque le gras permet également une meilleure absorption.

-    Le gingembre

C’est un puissant anti-inflammatoire et antioxydant puisqu’il contient pas moins d’une quarantaine de composés antioxydants.

-       Le thé vert

Il contient des catéchines responsables de son potentiel anticancéreux. Il a été prouvé in vitro que les catéchines inhibent la croissance de  lignées cellulaires cancéreuses comme celles de leucémies, de cancers du rein, de la peau, du sein, de la bouche et de la prostate. Il faut le laisser infuser une dizaine de minutes pour qu’il libère toutes ses catéchines.

 -      La vitamine D

Des chercheurs ont confirmé que  la vitamine D ralentit l’action d’une protéine clé dans le processus de développement des cellules cancéreuse du côlon.  D’où l’intérêt des poissons gras dans les régimes vus précédemment. Les aliments les plus riches en vitamine D sont :

Aliment

Teneur en
μg pour 100 g

Huile de flétan

50 000

Huile de carpe

25 000

Huile de thon

5 000

Huile de foie de maquereau

5 000

Huile de foie de saumon

1 000

Huile de foie de morue

200

source http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitamine_D

Alors chers lecteurs, vous mangez bien comme il faut? Parés à vivre centenaires? N’hésitez pas à me laisser un commentaire, j’y répondrai avec plaisir.

Google Plus

VN:F [1.9.22_1171]
Votez pour cet article
Rating: 4.7/5 (20 votes cast)
Aliments anti cancer 3/3 , 4.7 out of 5 based on 20 ratings

Téléchargez gratuitement l’introduction du livre "Merci, mon cancer!" et recevez en cadeau 3 e-books!

Remplissez les champs, je garantis la confidentialité de votre email
Prénom  :
Email  :

Merci d'avoir lu cet article d'un chercheur free-lance sur le cancer.
Au plaisir de lire vos commentaires,

Ajoutez dans vos favoris cet article.

14 commentaires pour Aliments anti cancer 3/3

  1. Bornstein MJ dit:

    J’ai essayé 23, car je suis un androïde de la 23ème génération ! (mais ça marche pas) Eh oui , je suis un androïde hyper développé ! je sais faire bien plus de choses que ceux de la 3ème génération!
    MJ

    ps : j’adore être sur ce site la vieenjeu car j’aime bien ta tête mon cousin !
    Après, sur les aliments anti-cancer, j’ai pas grand chose à apprendre.
    Un esprit sain dans un corps sain : telle est ma devise !

  2. Elisabeth dit:

    Bonjour,
    Ce régime n’est pas qu’un régime anti-cancer, il est aussi très bien adapté à d’autres maladies comme la sclérose en plaques.
    J’ai juste un doute sur la pertinence aujourd’hui de recommander de manger plus de poissons que nous n’en consommons aujourd’hui : les océans sont déjà quasiment vides et les poissons qui restent sont tellement chargés en mercure que les consommer pourrait bien ne pas être un conseil santé…
    Merci pour ce récapitulatif.
    Elisabeth a écrit récemment…Le tabac : cause et/ou facteur aggravant de la sclérose en plaques ?My Profile

    • Daniel dit:

      Oui Elisabeth, c’est même un régime de santé valable pour tous!
      Tu as raison de parler de la surpêche qui est un vrai problème. Le message s’adresse plutôt aux personnes qui ne mangent pratiquement jamais de poisson, et ça c’est pas bien!
      Il y a certaines espèces que les personnes devraient manger plus souvent comme le maquereau, l’anchois ou la sardine, tous excellents pour la santé et très abordable, où il n’y a pas de danger direct d’extinction.

  3. idrissi najat dit:

    merci beaucoup, puisse DIEU vous accorder une rapide guerison, une longue vie et vous aider comme vous etes en train de nous aider

  4. Bonjour Daniel,
    Me voilà rassurée, il n’y a pas d’aliments anti-cancer.
    C’est bien de le préciser car je crois que certaines personnes
    croient encore qu’on attrape un cancer comme on attrape
    une mauvaise grippe!
    Suis rassurée aussi parce que je suis une grande fan des aliments
    que tu proposes à part le thé vert qui me fait le même effet
    que le café.
    On le préconise dans les régimes parce qu’il accélère le métabolisme
    donc à manier aussi avec précaution pour les organismes sensibles.
    hannah@technique Tipi a écrit récemment…Loi d’attraction ou comment faire monter son taux vibratoireMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Hannah,
      oui il y a beaucoup d’idées fausses sur le développement du cancer, et j’essaie au travers de ce blog et de mon livre de rétablir la vérité.
      Effectivement le thé vert a l’inconvénient de contenir de la théine donc n’est pas recommandé à tous.
      :face:
      Daniel

  5. Très documenté et intéressant.
    Comme d’habitude Daniel.

    Cela dit, je me demande comment s’y retrouver avec les multiples données sur l’alimentation.
    On recommande de manger 5 fruits et légumes par jour… puis on dénonce les pesticides .
    Idem pour le poisson, sauf qu’il contient du plomb.
    Et ainsi de suite.
    Bref, dans ce domaine, il y a … à boire et à manger !

  6. Daniel dit:

    Bonjour Jean-Luc, très heureux de ta visite et de ta fidélité.
    Oui, c’est difficile de s’y retrouver, c’est pour cela que j’essaie de n’annoncer que des faits établis par des études scientifiques fiables.
    Les fruits et légumes, oui, mais il faut bien les laver et consommer bio de préférence. Le poisson est-il pollué? Certainement plus dans certaines mers que d’autres, et l’apport en oméga 3 et vitamine D contrebalance le reste.
    Salute :tchin:
    Daniel

  7. béa dit:

    Si seulement je l’avais su avant, on aurait pu essayer !
    Merci pour ces conseils judicieux

    • Daniel dit:

      Bonjour Béa,
      Sois la bienvenue ici!
      Je suis allé faire un tour sur ton blog.
      Bravo pour le soutien et l’amour que tu offres à ton conjoint,
      c’est la meilleure des thérapies, bien plus importante que l’alimentation!
      J’espère que mon blog vous apportera de l’espoir et des idées.
      Bon courage à vous deux :face: Daniel

  8. Pascale dit:

    Bonjour Daniel,
    Heureuse de lire cette suite de ta saga sur l’alimentation anti cancer.
    En fait, et pour résumer ce mode d’alimentation est recommandé pour tous types de maladies et surtout pour rester en bonne santé et aussi pour lutter contre le surpoids. Adieu les régimes farfelus et insensés, l’équilibre alimentaire, la zen attitude et le choix de la qualité de ce qu’on mange (plutôt que la quantité) sont les clés essentielles …
    Merci pour ce super résumé !
    A très vite
    Pascale :face: Pascale a écrit récemment…Rester zen grâce à l’huile essentielle d’orangerMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Pascale,
      Merci pour ce commentaire sympa :smile:
      Oui, ces conseils sont universels. Je suis aussi opposé à tous ces régimes miracles pseudo-scientifiques qui provoquent plus de carences qu’autre chose.
      Merci pour la rose
      :heart:
      Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 1 = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
:wub: :wink: :whistle: :what: :wassat: :w00t: :unsure: :tongue: :tchin: :smile: :sleeping: :silly: :sideways: :sicky: :sick: :shocked: :sad: :pouty: :pinch: :ninja: :nervous: :lol: :levitation: :heart: :happy: :getlost: :face: :ermm: :dizzy: :devil: :cwy: :cool: :cheerful: :bounce: :blush: :blink: :biggrin: :angry: :angel: :alien: