Gloire à Dieu!

Cet article pourrait tout aussi bien s’intituler la voie du Seigneur, la lumière divine, ou faire entendre la voix de Dieu.
Mais rendre Gloire à Dieu restera… Comme le jour où le blog « la vie en Je » est devenu autre chose…
Autre chose que je veux être plus grand, plus beau, plus fort. Ma devise du jour est Olympique*!
Mon propos se rapporte aux dieux du stade et d’ailleurs! Et parle d’expérience de vie imminente (EVI), non non je ne me trompe pas…Bref, y a du gros scoop dans l’air, y a du lourd à venir…

 

 * la devise des JO est  « Citius, Altius, Fortius » (« plus vite, plus haut, plus fort »)

 

Aujourd’hui, je vais enfin parler de spiritualité car j’ai trouvé, je pense, comment aborder ce sujet si personnel avec vous chers lecteurs.

Et avec ce que j’ai découvert, j’ai maintenant toutes les réponses à mes questions, et je pense avoir aussi toutes les réponses aux questions de plus en plus nombreuses que vous me soumettez.

Pour tout comprendre, commençons par l’EVI  si vous le voulez bien.

Oui, je sais, d’habitude, on parle d’EMI (expérience de mort imminente ou NDE near death experience en anglais), mais, non, moi je l’ai vécu de mon vivant…

Il y a à peine trois jours, gros bilan pour moi à l’hosto avec un myélogramme qui consiste en un prélèvement de moelle osseuse par ponction dans le sternum.
J’en ai déjà eu deux, et j’appréhendais cet examen parce qu’à chaque fois le constat est le même, le médecin s’arrache les cheveux à essayer de m’extirper la moelle qui ne vient pas, et s’y reprend à maintes reprises, ce qui est extrêmement douloureux.

Cette fois, je pris les devants et demandais une assistance. Le médecin me proposa d’inhaler un gaz anesthésiant pendant la manœuvre.

Celle-ci se déroula comme d’habitude, et on arriva vite à la même impasse que les autres fois.
Sauf qu’avec le gaz, ma perception de la situation changea totalement…
Je partis dans un état second, mais je restai bien présent, j’assistai à toute la scène mais avec une vue très extérieure. Je ne sentais aucune douleur, mais je m’amusai de voir le médecin suer à grosses gouttes, à pomper avec sa seringue comme s’il gonflait une roue de vélo.

Il me dit entre deux halètements :

-    «Ben dis-donc, vous en donnez pas beaucoup ! » ce à quoi je répondis :

-    «Eh, mais c’est que je ne donne pas de ma moelle à n’importe qui !»

Et soudain, cette phrase résonna en moi.

Accrochez-vous si vous voulez être aussi du voyage…

Je vis d’abord des personnages glisser dans les airs en déployant des ailes…De suite, je compris: je voyais des anges pour la première fois de ma vie! Je me disais «  Je rêve,je suis parti… » mais non, j’étais bien présent sur le lit d’hôpital, et je voyais le médecin et l’infirmière.

Puis une lumière blanche éblouissante apparut, telle que la décrivent justement les personnes qui ont fait une EMI (voir sur l’excellent blog de Lysiane qui l’a vécue).

Je sentis un amour débordant, d’une fulgurance incroyable.

Je voyais toujours la scène du médecin pompant tel un shadock, l’infirmière qui tenait le masque à gaz, tous deux penchés sur moi, mais à présent devenus lumineux et resplendissants. Nous étions tous trois comme auréolés d’un cercle d’amour inconditionnel d’une puissance rare.

Je ne rêvais pas, j’entendais et voyais tout ce qui se passait comme au ralenti sous le stroboscope de cette lumière divine.

Et j’entendis une voix me donner la réponse à ma phrase :

-       « Oui, Daniel, tu n’en donnes pas assez ! Mais donne, qu’attends-tu pour donner de toi ? » Me confirma-t-on.

Intérieurement, je compris instantanément ce que l’on attendait de moi, et pris la résolution de donner ce qu’on espérait de moi. Et le miracle ne se fit pas attendre longtemps, la moelle s’écoula.

Le médecin dit :

-         « Ah, on va enfin avoir un prélèvement digne de ce nom ! »

Tandis qu’il se retournai pour poser un tube enfin rempli sur la table, l’infirmière l’appela à la rescousse:

-          « Vite, vite, Docteur, ça sort ! »

En effet, la moelle sortait cette fois de la seringue sans discontinuer, il put à toute vitesse récolter trois ou quatre nouveaux tubes sans aucune difficulté…

Fin de l’EVI…

Vous pouvez imaginer à quel point cet épisode m’a profondément bouleversé, et cette nuit, j’y repensais sans cesse. Il est si riche d’enseignements.

Le premier, c’est qu’un des problèmes qui m’a amené certainement à la maladie s’est éclairci totalement : je ne donnais pas assez de « ma substantifique moelle », c’est-à-dire de ce qu’il y a de plus profond en moi.

« La maladie vient toujours d’un état de fermeture », nous dit Guy Corneau.

Si je veux rester en bonne santé, (et c’est valable pour toutes les personnes qui souffrent du myélome ou du cancer je pense), il me faut rester dans l’ouverture, je dois donner plus de moi, de mon être véritable que je me suis trop longtemps évertué à cacher, je dois offrir plus de mon cœur, plus de mon amour.

Que ce soit dans ma vie de tous les jours, auprès de mes proches…

Ou dans ce blog et auprès des personnes qui me lisent et attendent des réponses de ma part à des questions des plus concrètes très souvent.

La seconde, c’est que lorsque l’on se connecte avec le très-haut, tout problème est immédiatement dissous par une énergie incommensurable d’amour. J’ai compris avec cette EVI combien je me rapproche de la solution quand j’écris dans mon livre ou sur ce blog que l’amour inconditionnel est la solution.

Je vais éclaircir ce discours en vous donnant deux exemples. Ce sont ceux qui me parlent, mais il y en a certainement d’autres qui vous parleront plus à vous.

Il y a un film culte qui s’appelle « chariots de feu » que vous avez sans doute vu. Il relate le parcours de plusieurs athètes britanniques engagés aux Jo de Paris en 1924. Je l’adore parce qu’il réunit ma passion pour l’athlétisme et ma ferveur pour la conscience d’un être suprême qui guide nos pas.

Regardez plutôt cet extrait où l’on voit Eric Lidell, un écossais, qui court pour la gloire de Dieu:

 

 

Un athlète américain lui donne ce papier qu’il tient dans la main toute la course (400m en 47″ à l’époque il fallait le faire!) où il est écrit:

« Says in the old book, he that honors Me, I will honor him «  (dit dans l’ancien testament: celui qui M’honore, Je l’honorerai à Mon tour)

et pendant qu’il court, on entend Lidell dire à sa femme:

« I believe God made me for a purpose… He also made me fast…And when I run I feel His pleasure! »
(qu’on pourrait traduire par « je crois que Dieu m’a choisi pour une mission, mais m’a aussi fait rapide…Et quand je cours, je ressens Son plaisir! »)

J’ai vu ce film ou cet extrait des dizaines de fois, et j’ai versé des larmes à chaque fois.

Pourquoi ? Je ne viens que de le comprendre : parce qu’il me montre l’idéal vers lequel je tends de tout mon être. Quand cet homme rend gloire à Dieu, il ressent Son plaisir de courir l’envahir.

Certes, il y a du talent à la base, il y a beaucoup d’entraînement, des efforts sans compter, mais à un moment donné, peu importe la technique, il met ses pas dans les pas de Dieu, il se laisse porter par lui. L’air lui est inspiré, la force se décuple, et il devient invincible.

Il faut avoir une foi inébranlable pour en arriver là, un lâcher-prise et une abnégation hors du commun, au sens  de nier toute tentative de valorisation de son égo (abnégation= sacrifice, négation de soi au bénéfice d’autrui ou d’une cause). C’est Dieu qui court à travers lui, ce n’est plus lui qui court.

Derrière mes mots, mes conseils de guérison, je pense sincèrement que c’est Dieu qui s’exprime, je ne suis que l’interprète des messages qu’il m’envoie. Comme Lidell, parfois je peux ressentir son plaisir quand j’écris.

Un autre exemple plus actuel et moderne. Vous regardez « The Voice » ? Ce soir c’est la finale !
Oui, je sais, c’est juste du divertissement, de la variété souvent, mais tout dépend comment on aiguise le regard qu’on lui porte, par moments on peut y voir beaucoup plus…

Après le mont Olympe, il y a le chanteur Olympe. J’adore ce chanteur et surtout son humilité : tout le monde voit qu’il est pétri de talent, seul lui ne le sait pas. Ça arrive dans seulement trois cas ça :

Quand on a du talent, quand on est mort, et quand on est con (disait Coluche): tout le monde s’en rend compte sauf le principal intéressé…Saviez-vous qu’il se faisait appeler Olympe parce qu’il a rêvé juste avant the Voice qu’il était acclamé à l’Olympia ? Je suis sur que c’est un rêve prémonitoire, et que  l’on verra un jour Olympe à l’affiche de cette scène prestigieuse.

Mais mon préféré est Yoann Fréget. A le voir comme ça, il casse pas des briques, il semble extrêmement timide, bégaie, bute sur les mots. Mais quand il chante, il « offre à chaque fois son cœur. » dit-il.

Le don de Dieu est plus facilement identifiable chez Olympe que chez Yoann. Mais, le don qu’il manque au dernier vis-à-vis du premier, il va le chercher directement à la Source, et là, son don prend une nouvelle ampleur.

Tendez-lui un micro et vous voyez à un moment donné le miracle de la gloire de Dieu s’accomplir sous vos yeux ébahis. Voyez plutôt (pour moi après la première minute, son regard change, comme s’il était pénétré d’une beauté divine soudaine):

 

Yoann Fréget  » Free  » (Stevie Wonder)  from samba56 on Vimeo.

Que peut dire un coach après ça ? Tu chantes très bien ?

Non, il n’y a plus rien à dire, soudain, on sent Yohann comme entrer en transe, il est connecté à la source, il devient flamboyant, il n’y a plus de jeune homme bégayant et hésitant, il y a un artiste qui joue la partition divine et atteint le summum de l’art. Ecoutez la fin de la chanson le son à donf et laissez vous porter…Ne sentez-vous pas la grâce de Dieu?

Aujourd’hui, j’aborde donc la vie et ce blog avec un esprit neuf. Je ne peux pas résoudre des problèmes illimités avec un esprit limité (voir rené Egli), je me dois de me connecter à la source qui est inépuisable, et qui a en elle toutes les solutions.

Je veux moi aussi ressentir à chaque fois le plaisir de Dieu quand j’écris. je veux à chaque fois livrer mon coeur dans les mots qui me viennent.

Voilà pourquoi, vous n’avez pas (encore,mais ça commence today)  »la moelle » de mon livre sur ce blog, car souvent, dans le livre, je « décolle » complètement et les mots me viennent dans un flot continu sans que j’ai à réfléchir. Parce que dans ces moments-là, je suis inspiré directement par la Source.

Ne vous méprenez pas, je ne pars dans un délire mégalo, bien au contraire! Je m’éclipse devant la lumière divine, je veux chanter moi aussi la gloire de Dieu, je veux être Son messager.

Je souhaiterai que vous continuiiez à commenter comme vous l’avez toujours fait, mais désormais si vous m’écrivez: « c’est un bon article… ou c’est un article intéressant »…C’est que je n’étais pas connecté à la Source, c’est que j’aurai essayé de l’écrire avec ma tête et ma réflexion alors que je devrais l’écrire en retranscrivant la voix de Dieu.

Aujourd’hui, je ne veux plus donner d’autres solutions que celles qui viennent de mon vécu le plus intime, du plus profond de ma chair, ou qui ne viennent de ce qu’Il m’aura inspiré.

J’écrirai dorénavant toujours en trempant ma plume dans l’encre de mes larmes, le sang de mon cœur, et surtout dans la Source infinie de connaissance et d’amour.

Et vous? Y-a-t-il d’autres exemples de la gloire de Dieu qui vous viennent à l’esprit? 
Vous connectez-vous à la Source, où vous est-elle encore inconnue?

Google Plus

VN:F [1.9.22_1171]
Votez pour cet article
Rating: 5.0/5 (13 votes cast)
Gloire à Dieu!, 5.0 out of 5 based on 13 ratings

Téléchargez gratuitement l’introduction du livre "Merci, mon cancer!" et recevez en cadeau 3 e-books!

Remplissez les champs, je garantis la confidentialité de votre email
Prénom  :
Email  :

Mots-clés recherchés:

    {Jai pas la voix de dadju mais je sais que ce soir elle recherche la plus macho parole chansons/}

Merci d'avoir lu cet article d'un chercheur free-lance sur le cancer.
Au plaisir de lire vos commentaires,

Ajoutez dans vos favoris cet article.

43 commentaires pour Gloire à Dieu!

  1. Sophie dit:

    Comme c’est Beau Daniel ce que tu écris…
    Tu me fais penser à Wayne Dyer..le connais tu?.. l as tu lu déjà?

    La/Ma Source..je n arrive pas bien à m y connecter..Il y a une forte résistance en moi que je ne parviens pas à expliquer..Pourtant pas un jour ne passe sans que j y pense…à Dieu..

    Bien à Toi..Amicalement.

  2. Marie-The Peter dit:

    Quelle magnifique surprise de trouver ton emouvant article ce soir Daniel! Les mots me manquent pour te feliciter et te remercier de ton partage, mon coeur deborde!
    Belle continuation a toi sur ton chemin si lumineux…
    ;o)) avec gratitude, Marie-Th
    (encore trop rare dans ma vie, les connexions a la Source ont ete des clins d’oeil si marquants, si encourageants)

  3. Salut Daniel,
    Chapeau l’artiste, moi je suis ma propre source… en tout cas après avoir lu ton article, tu m’as fait penser à un livre que je peux que te conseiller, si tu ne l’as pas déjà lu, qui s’appelle « la puissance de la pensée positive » de norman vincent peale.

    A bientôt l’ami

    Jordane de MonBonPote
    Jordane de MonBonPote.com a écrit récemment…Je suis pas susceptible c’est les autresMy Profile

    • Daniel dit:

      Salut Jordane,
      toujours heureux de tes passages ici!
      Je n’ai pas lu ce livre, j’y viendrai sûrement.
      Et si ta source coulait d’une source encore plus grande, plus belle et intarissable…? Au vu de l’ inspiration de tes articles, je n’en serais pas étonné. :wink:

  4. Mon frère, I love you

    Enfin le Daniel que j’ai toujours ressenti est devenu papillon.
    C’est aujourd’hui que commence la vraie vie mon ami
    et tu le fais si bien, j’ai la larme à l’œil quand tu donnes comme ça,
    merci, parce que ce matin, je n’étais pas connecté,
    je me sentais vaseux, mais grâce à toi, je sais que la journée va être belle.

    J’essaie d’écrire autant que possible quand je me sens ce lien,
    cette chaleur dans ma poitrine qui jaillit et qui m’inonde de joie et d’amour,
    c’est là que je sais, les mots coulent et les phrases se construisent sans efforts.

    C’est au moment des commentaires que je ressens, que je reçois ma récompense, j’ai touché à la source, c’est donc vrai ce qui se passe en moi, et je remercie pour ce cadeau divin, enfin je comprends le pourquoi de toutes ces années de galère, merci mon Dieu de toute mon âme, merci.

    Je n’ai plus peur Daniel d’être pris pour un illuminé, plus de retenue,
    j’ai envie de montrer mes faiblesses, mon amour, ma joie, ma fragilité.

    Je sais depuis peu que mon âme est le principe féminin, je suis une fille,
    ça fait drôle pour un macho comme moi, rock and roll je l’étais et je le reste,
    ce qui change, c’est d’accepter cette autre partie de moi, la FILLE fragile et douce débordant d’amour et d’envie de s’exprimer. (macho au coeur tendre)

    La finale « the voice » c’est fait et comme tu le dis si bien Dieu a chanté,
    et le public l’a reconnu, Yohan et Olympe sont des êtres d’une grande tendresse, mais ils ne sont pas les seuls, je ne regarde pas généralement ce genre d’émission, mais là dés le début, je n’en ai pas manqué une miette, parce que j’ai ressenti chez les coachs comme chez les participants cette grandeur d’âme, cette dimension d’humanité aimante inconditionnellement.

    Quel long commentaire, c’est là joie de te trouver, je suis vraiment heureux pour ce que tu nous donnes.
    Continue mon frère c’est la voix, c’est la tienne, et maintenant tu le sais.

    Je t’embrasse, Enzo :heart: Enzo Ventura a écrit récemment…Loi d’attraction,vivre l’AbondanceMy Profile

    • Lysiane dit:

      Enzo, profite de ce féminin sacré en toi, il est en train d’ouvrir le monde :)

      Pour ma part, je reste persuadée que mon âme est masculine même si je suis ultra-féminine, car elle me parle parfois d’une façon très macho ;-)

      Je plaisante, mais qu’à moitié, ma part de masculinité est tellement bien ancrée en moi…

      A bientôt.
      Lysiane
      Lysiane a écrit récemment…L’amour…toujours l’amour !My Profile

    • Daniel dit:

      Ton commentaire m’a beaucoup ému mon frère Enzo!
      Je suis heureux si j’ai pu te rendre :smile:
      Je savais que ce discours te parlerait, car tu bois directement à la Source, et tu sais nous en faire profiter en nous abreuvant à notre tour.
      Je ne sais pas s’il s’agit de laisser parler la féminité en soi, j’ai l’impression que le langage du coeur et de la foi n’ont pas de sexe.
      :heart:
      Daniel

      • Tu as raison Daniel et je te rejoind, le language du coeur n’a pas de sexe.

        Le feminin sacré comme l’explique Lysiane (qui le fait mieux que moi) c’est ce qui predomine dans ce nouveau paradigme.
        Notre âme quand elle est unifiée represente les 2 principes. Dans l’incarnation nous sommes désunifié.
        Certain d’entre nous rencontre l’âme soeur dans cette incarnation (l’autre moitié de leur âme).
        Ce que j’ai voulu dire c’est que mon âme est le principe feminin dans un corps d’homme, cela à été pour moi très difficile à vivre, car depuis tout petit je sens cette feminité en moi et je l’ai réprimée, enfouis, par mon éducation, mes origines.
        J’en ai beaucoup souffert. Aujourd’hui je l’accepte et je le revendique, ma sensibilité n’est plus un tabou, il n’en reste pas moins que je suis un homme.
        Mais ça fout un sacré bord….
        La vie est vraiement un jeu :wink: Enzo Ventura a écrit récemment…Loi d’attraction,vivre l’AbondanceMy Profile

  5. Lysiane dit:

    YEAH ! Bienvenu au club de l’amour mon frère de lumière :)

    Emue, car lorsque je lisais tes propos je n’ai pu m’empêcher de revivre, non pas mon EMI que tu as si gentiment souligné, mais mon état d’éveil, celui-ci, bel et bien avec les yeux grands ouverts et dans ce flot d’amour inconditionnel qui me transposait tout le grand TOUT dont je faisais partie intégrante !
    (entre parenthèse, moi aussi je vois des anges, éveillée ou dans mes rêves et ils me donnent des réponses ou des indices :angel:)

    Heureuse que tu passes ce cap de l’afficher car moi-même j’ai hésité pendant plus de deux ans, par rapport à mon entourage, mes amis, mes enfants … qu’allaient-ils penser?

    Et depuis ces derniers mois, je ne cesse de clamer cet amour profond et inconditionnel à qui veut bien l’entendre.
    Pour preuve encore hier soir, j’ai passé toute la soirée avec une amie de longue date avec qui j’ai partagé tant et tant et lorsque je lui ai parlé de mon éveil en 2011, elle m’a tourné le dos, n’a pas compris, pensant que j’étais en train de délirer, comme on dit familièrement « de fumer la moquette »….

    Elle s’est ravisée et nous nous sommes revues plusieurs fois, avec elle je faisais attention mais du coup je n’étais plus moi-même, mes relations avec elle étaient transformées.
    Hier soir elle m’a trouvée resplendissante, pétillante, heureuse, belle, bref, les compliments n’ont cessé de tomber jusqu’au moment où je lui ai expliqué que c’était grâce à ma nouvelle façon de voir la vie, la réalité de la vie, non pas celle qui nous donne illusion au quotidien …. BINGO!
    Elle s’est emportée, tout en mentionnant que j’étais rayonnante, donc elle refusait l’image de l’amour éblouissant que je dégageais par respect pour ses convictions, je la dérangeais dans ses certitudes…..

    Nous avons quand même passé la soirée jusque tard, mais je ne mettais plus de masque, à chaque sujet de discussion je donnais ma façon de voir les choses, je voyais bien que ça l’agaçait, mais il ne saurait en être autrement, même si j’ai eu une soirée pleine d’attaques verbales et de critiques, je préfère rester moi-même, je ne veux plus jouer le jeu des non-dits et de la figuration.

    C’est ainsi que sur mon blog, sur ma page facebook, je parle d’âme, de source, je relate mes expériences « mystiques » par ce que : c’est ce que je vis, c’est ce que JE SUIS.

    Je m’aperçois aussi de ce fait, que je m’épanouis plus dorénavant dans un milieu ouvert à cette dimension et que le tri se fait naturellement autour de moi.
    Ceux qui veulent entendre le feront, les autres continueront leur route sans moi, ça n’a pas d’importance car nous avons toujours les bonnes personnes dans nos vies au bon moment.

    Je t’envoie tout un plein d’amour mon frère et suis heureuse pour toi d’avoir libéré la grâce qui vit en toi et de nous la faire si divinement partager.
    Nous sommes tous venus sur terre avec une mission bien précise, inutile d’aller à l’encontre, écoutons nos coeurs et nous saurons vers quoi nous tendons et alors toutes les portes qui nous sont destinées s’ouvriront, comme Olympe qui le chante ou Daniel qui l’écrit…

    A bientôt,
    Lysiane
    Lysiane a écrit récemment…L’amour…toujours l’amour !My Profile

    • Lysiane dit:

      Ah… oui … merci aussi pour l’extrait du merveilleux film « Les chariots de feu », je ne m’en lasse pas… le clin d’oeil c’est que j’ai habité Colombes tout à côté du stade et que mes longueurs de piscine je les faisais tous les dimanches matins dans la belle piscine olympique et que j’ai couru des années dans le stade tout aussi olympique ! :)
      Lysiane a écrit récemment…L’amour…toujours l’amour !My Profile

      • Daniel dit:

        Alors ça, c’est plus que drôle!
        J’au aussi habité Colombes, j’ai fait mes débuts sportifs en poussin footballeur au Racing Club de France sur les terrains jouxtant le stade, et plus tard quand je suis rentré à la fac, j’ai enseigné sur ce stade mythique! :happy:

        • Lysiane dit:

          Oui c’est amusant, en fait j’y suis restée de 1990 à 1994 mais avant j’étais dans la ville tout à côté : La garenne Colombes et j’allais déjà au complexe olympique de l’île marante avec mes 3 nénettes qui étaitent, à l’époque des p’tites bout’chounes ! :)
          il y avait aussi la patinoire olympique que mes filles fréquentaient assidument surtout lorsque Candeloro s’entraînait pour les J.O….. ahhhh les filles !!! ;-)
          Lysiane a écrit récemment…Cadeau musical avec Hang MassiveMy Profile

          • Daniel dit:

            :biggrin: J’ai habité La Garenne-Colombes de 1967 à 1974!
            Peut-être tes filles ont fréquenté les mêmes écoles que moi!

    • Lysiane,

      Permet moi de partager cette réflexion, que je porte actuellement
      et qui me fait tellement de bien.

      Toutes les directions sont bonnes, elles mènent toutes au même endroit,
      les sceptiques ont raison de l’être et il n’y a pas lieu de chercher à convaincre qui que ce soit, même pas soi, nous sommes et c’est tout (dans tous les sens du terme).

      Je dirais à tous; suivez votre chemin, si vous êtes sceptique soyez le, à fond, allez au bout de cette idée, de cette forme… car alors, se mettra à clignoter le voyant de l’acceptation et tous vous, vous rendrez compte que rien n’est tout blanc ou tout noir, mais que tout est multicolore.

      La vie est un labyrinthe et on n’en trouve jamais la sortie, sauf pour ceux qui s’élèvent pour ce permettre de voir au-delà des murs, des obstacles, à cet endroit tout est vide, et la vision est à 360 °.
      Alors tous les chemins sont bons si on va jusqu’au bout.

      Je me suis tellement cogné la tête,
      elle est devenue si dure,
      je me suis tellement entêté
      à vouloir abattre ce mur.

      C’est quand j’ai regardé en moi
      que j’ai trouvé mes chaînes
      l’amour a pris place et m’a donné la foi
      à cet endroit de liberté j’y ai laissé ma haine.

      Soyons libres et heureux…..

      @ bientôt
      Enzo Ventura a écrit récemment…Loi d’attraction,vivre l’AbondanceMy Profile

      • Daniel dit:

        Merci pour ce superbe poème Enzo!
        Tu crois vraiment qu’en allant à fond dans le scepticisme, on aperçoit un jour le voyant de l’acceptation?!
        Perso, je crois que seul l’état d’ouverture créé la possibilité à la lumière de passer…

        • Oui Daniel tous les chemins sont bons, ils mènent tous au même endroit, la source.

          Le septique est un être qui doute au même titre que celui qui veut croire, la différence entre eux réside dans le fait que le septique ne reconnait sa peur, alors que celui qui veut croire sait qu’il doit l’apprivoiser, la comprendre.

          Je l’ilustre par cette citation ;
          « Ce que l’homme ne veut pas apprendre par la sagesse, il l’apprendra par la souffrance »
          Maître Melkisedech
          ou encore tous les chemins mènent à rome.

          Je reste convaincu que même si nous sommes libre de nos choix, nous n’avons pas le libre arbitre.
          Le chemin qui est le notre (chacun le sien) se dévoile au fur et à mesure, ce dont je suis sur aujourd’hui c’est que je ne suis sur de rien.
          la seule certitude qui est mienne c’est que ce qui me fait vivre, ce auquel je crois est plus grand et plus fort que moi.
          Ce n’est pas de l’humilité, ni de la soumission, c’est la reconnaissance d’un dessein bien plus grand et plus important que ma propre vie.
          En cela je reconnais l’amour inconditionnel qui depasse ma compréhension au quotidien, alors même que j’essaie de m’en approcher, alors même que je le sens me traverser, il m’abandonne à mes doutes pour mieux revenir. Le flux et le reflux, ce mouvement est le battement de coeur universel.

          Paix et amour mon frère
          Enzo Ventura a écrit récemment…Loi d’attraction,vivre l’AbondanceMy Profile

      • Lysiane dit:

        Ce que je voulais exprimer, Enzo, c’est que tout a une raison d’exister : les sceptiques comme les chercheurs ou les éveillés, nous arrivons sur cette terre, chacun avec notre bagage et chacun avec notre rythme, mais il est primordial que chacun accepte l’autre pour ce qu’il est …. et dorénavant je clame haut et fort qui je suis et peu m’importe de savoir si on croit ce que je dis ou fait, je ne veux convaincre personne, juste vivre en pleine lumière (et c’est le cas de le dire) mon ETRE.

        La vie est merveilleuse pour qui sait ouvir ses yeux et son coeur :heart:
        Je vous envoie à tous un plein d’amour et de joie.
        Lysiane
        Lysiane a écrit récemment…Cadeau musical avec Hang MassiveMy Profile

    • Daniel dit:

      C’est magnifique ce que tu as écrit Lys!
      Nous ne pouvons pas (plus) faire semblant.
      Comme tu le dis, on ne peut pas s’opposer à ce que l’on vit et ce que l’on est. Ce serait renier le pouvoir illimité auquel nous pourrions avoir la chance d’accéder…
      :heart:
      Daniel

  6. Jacques Pertuiset dit:

    Daniel, c’est avec beaucoup d’émotions que j’ai lu ton magnifique témoignage. Les exemples que tu cites sont tellement émouvants et si bien ciblés, tu as du talent et énormément de courage. C’est en acceptant de s’exposer que la vie nous emmène, chaque fois un peu plus loin, vers la découverte de soit, ainsi que des grands mystères.
    Ton blog stimule les prises de consciences, restons à l’écoute, avec calme et détermination…sans précipitation!
    Amitié, Jacques

    • Daniel dit:

      Bonjour Jacques,
      talent, courage…?
      Peut-être Dieu m’en a-t-il donné suffisamment pour que je parvienne à transmettre Son message…
      « Montrez-vous reconnaissant pour les dons qui vous ont été accordés, pour la motivation qui vous permet de réussir ce que vous entreprenez…Mais prenez conscience que tout le mérite revient au pouvoir de l’intention, ce pouvoir qui vous a donné la vie et dont vous êtes la matérialisation » Wayne Dyer « Le pouvoir de l’intention »
      :heart:
      Daniel

  7. Jacques Pertuiset dit:

    Il y a quelques mois j’ai rencontré un DVD sur « Bruno Gröning » qui m’a beaucoup ému. Cet homme humble, dans les années 50, fut connu dans le monde entier pour ses extraordinaires succès de guérison. Jusqu’à 30 000 personnes se rassemblaient devant l’habitation des gens qui l’hébergaient. lorsqu’il apparaissait au balcon il disait que lui ne faisait rien mais qu’une force supérieure avait les pouvoirs de les guérir et il leur montrait comment capter eux-même cette force. « La foi dans le bien est pour cela la condition requise, ainsi que la volonté d’avoir la santé » Selon les parole de Bruno Gröning, il n’existe pas de maladie incurable. Il demandait aux gens de se convaincre de cette vérité. Il transmit la connaissance permettant de capter une force curative naturelle. Bruno Gröning est décédé en 1959 en disant que les guérisons continueraient en captant cette force divine disponible pour tous.
    Aujourd’hui comme autrefois, même des guérisons de maladies incurables se produisent aussi. une quantité de témoignages de réussite vérifiés par des médecins le prouve.(retranscrit du dépliant)
    Je pratique car j’ai été touché par la générosité de cet homme à qui la police avait interdit de guérir. Un panneau à l’entrée de la ville disait
     » il est interdit à Mr Gröning de guérir »
    Tout est bénévole et gratuit
    Vous pouvez consulter son site: http://www.bruno-groening.org
    Voila un exemple de foi que je pouvais partager

  8. Philippe dit:

    Hello mon frère

    revenu après quelques jours trop occupés, j’ai lu hier soir ton article et je n’ai rien pu écrire… l’émotion était trop forte et rempli de joie pour toi .
    Tu es en train de rayonner de plus en plus et ce n’est que le début.

    La Source, Dieu, l’Univers, quelque soit le nom donné, c’est le plus beau cadeau :heart:

    Je t’aime mon frère
    Phil
    Philippe a écrit récemment…Récréation : c’est le lundi au soleil !My Profile

  9. méline095 dit:

    Bonsoir Daniel,

    J’écris toujours à chaud mais cette fois, j’éprouve des difficultés à le faire.
    Je fais et défais mes phrases… je suis, je crois, soyons franche, confuse… et plus je tergiverse, plus cela m’interroge :blink:
    je repasse un peu plus tard :wink:

  10. méline095 dit:

    Bonsoir Daniel,

    « Si les hommes demeurent endormis, aveugles, plongés dans les ténèbres de l’erreur, déchus et le prouvent abondamment, des hommes ont aussi prouvé qu’il était possible de s’éveiller, de se libérer, d’atteindre la perfection. Il y a toujours eu des saints et des sages à la surface de la planète. Il n’y en a jamais eu que fort peu »
    - Arnaud Desjardins -

    Voilà Daniel, je te souhaite d’être l’un de ces sages (parce que Saint… c’est quand même un peu too much :happy: ).

    J’avais besoin de temps pour ce commentaire car même si j’ai adoré cette notion d’expérience de VIE imminente (moi qui ai lu avec passion « la vie après la vie » du Dr Raymond Moody), je dois avouer que je me suis dit -en gros- « Daniel est en plein délire mystique suite aux gaz hilarant » et, si je suis profondément croyante en une force supérieure, je n’aime pour autant pas la nommer… alors rien que le titre de l’article me gênait.

    Néanmoins, ce que je souhaite retenir de ton article, ce sont les termes forts de « fulgurance » et d »amour inconditionnel » et je retire ma première impression de délire mystique :blush: .
    Je trouve courageux d’être soi. Le commentaire de Lysiane m’a d’ailleurs aussi beaucoup émue.

    Aussi, Daniel, je ne peux plus être confuse pour une question de sémantique… appelle Dieu ce que moi, je ne nomme pas… ou de manière plus « neutre » la « force universelle ». Ce que j’ai compris, c’est que tu fais le choix de l’amour inconditionnel et après les expériences de la vie et cette bible de LOL2A, je ne peux que m’incliner…
    (maintenant, j’aurai envie d’en écrire des tonnes… :blink:)

    Je suis certaine que ma franchise ne t’aura pas froissé, bien au contraire :wink: De toute façon, je sais que tu seras vrai en retour :smile:

    :heart:

  11. Daniel dit:

    Bonjour Méline,
    pas froissé le moins du monde!
    Etonnament, j’ai écrit cet article en mode inspiré, sans me poser la question de savoir si mon propos pouvait choquer ou pas. Ce n’est qu’au moment de cliquer sur la touche « publier » que j’ai eu un peu peur des réactions des lecteurs, qu’on se dise justement que j’ai fait un délire mystique, que je pars en live, que je fais du prosélytisme…
    Mais, instantanément, j’ai repensé à l’amour que j’ai ressenti lors de mon EVI, à ce que je ressens quand je regarde les 2 extraits que j’ai postés, et je me suis dit:
    « A quoi bon se montrer hypocrite? Pourquoi donner dans la langue de bois (c’est ce que l’on fait quand on parle d’Energie cosmique ou de Force supérieure, non?)  »
    et je me suis dit aussi:
    « Tant pis pour ceux que je laisserai sur le bord de la route, mieux vaut cela que de renier le pouvoir illimité de la Source divine »…
    Désolé pour ceux que j’ai heurtés. Pourtant, je n’ai parlé que d’amour. Et si l’amour vous heurte, vous ne trouverez de toute façon aucune clé sur ce blog.
    Merci pour ta belle citation. :heart: Daniel

  12. Daniel dit:

    Je viens d’enlever le mot Alleluïa, qui pourrait être perçu comme trop connoté, car je ne prêche pour aucune paroisse.
    Cet article est un hommage à la Source (divine…ou pas pour certains), quelle qu’elle soit, et en dehors de toute considération religieuse.
    Daniel

  13. Bonsoir Daniel,
    Ah, c’est des tripes, ça! Quelle fougue magnifique.
    Non je ne regarde jamais la télé et oui j’ai regardé « the Voice ».
    J’aime dans ces émissions de chanteurs trouver ce que j’appelle
    l’Esprit et ce que tu appelles Dieu.
    Et là, je l’ai trouvé plusieurs fois. J’ai même voté!
    Une fois pour sauver Olympe , l’autre pour que Yoann ne soit
    pas éliminé, ce qui ne risquait pas d’arriver….
    J’interprète le fait qu’il ait gagné parce que ce n’était pas
    son objectif premier. Par dessus tout, il veut lancer un message
    et même si son message pour le moment est un message pour
    la planète, je crois que son premier message c’est de chanter
    en se connectant à la Source.
    Savais-tu qu’il a aussi chanté des bajans en Hindi?
    http://youtu.be/ourRbiNUcaU
    hannah@technique Tipi a écrit récemment…Quand thérapie quantique et voie d’éveil font bon ménageMy Profile

    • Daniel dit:

      Hello Hannah,
      oui du coeur, des tripes, de la moelle… :lol:
      merci pour le lien. Il dit dans l’interview qu’il reçoit plein d’amour en retour de l’amour qu’il a donné.
      C’est le plus beau des messages,
      et je suis heureux que cela fasse écho en plein de gens.
      :face:
      Daniel

  14. emmanuel dit:

    si tout les hommes de la terre pouvaient te lire je suis certain que tout le monde sera heureux MERCI j’ai beaucoup aimé.

  15. Bonjour Daniel ,

    Ton récit ressemble fort à une expérience mystique , de grâce « divine » … pour autant que j’en sache , n’ayant pas vécu ceci de mon vivant … c’est au gré de mes expériences personnelles , de rencontres que mon champ de conscience s’est élargi …même si cela n’empêche pas d’avoir des hauts et des bas , on demeure humain après tout …
    La Source/la Vie/Dieu nous parle tous , s’adaptant à notre niveau d’évolution … encore faut-il savoir écouter , tendre l’oreille …
    Tous les chemins mènent vers cette Source , chacun à son rythme de Vie propre à son Destin …

    Merci Daniel :heart:
    Que la Source te bénisse
    La Dryada Jessica a écrit récemment…~ En Fleurs d’Eternité ~My Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Jessica,
      Oui je considère cette expérience comme telle. C’est une chose qu’on n’oublie pas et qui vous laisse profondément transformé.
      Comme tu dis, chacun son rythme, chacun son chemin, et à chacun ses croyances.
      Sois bénie toi aussi
      :face:

      Daniel

  16. Rabah _ HELAL dit:

    Très bon Blog que je viens de découvrir _ les écrits sont percutants et de très haute qualité _
    Tous vos articles sont intéressants _

    BRAVO Daniel et Bonne Continuaztion — / —
    _

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + 4 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
:wub: :wink: :whistle: :what: :wassat: :w00t: :unsure: :tongue: :tchin: :smile: :sleeping: :silly: :sideways: :sicky: :sick: :shocked: :sad: :pouty: :pinch: :ninja: :nervous: :lol: :levitation: :heart: :happy: :getlost: :face: :ermm: :dizzy: :devil: :cwy: :cool: :cheerful: :bounce: :blush: :blink: :biggrin: :angry: :angel: :alien: