Même pas peur ! 5 solutions pour ne plus jamais avoir peur

Nous avons tous peur et surtout beaucoup trop peur de l’avenir.

Car nous avons peur de l’inconnu, peur de ce que nous ne pouvons maîtriser. Nous sommes sans cesse en train de nous poser des questions : Vais-je réussir ? Vais-je obtenir ce poste que je convoite, cette promotion, ce marché… ? Est-ce que je vais rencontrer l’ âme-sœur ? Ai-je pris la bonne décision ? etc.

Je vous propose donc  mes 5 solutions pour ne plus jamais avoir peur :

1.  Se libérer  de ses pensées: c’est le seul moyen disponible pour se reconnecter à son être, c’est à dire, votre moi profond. Si on faisait taire pendant quelques temps ce mental omniprésent ? 

On ne peut vraiment lâcher prise qu’en mettant fin 
à l’hégémonie épuisante du mental
Eckart Tolle Le pouvoir du moment présent

Quand on arrête de se mettre la rate au court-bouillon en remettant toujours nos décisions en question, ça va beaucoup mieux! Wayne Dyer nous explique dans Il existe une solution spirituelle à tous vos problèmes que c’est dans notre mental que naissent les problèmes, et qu’il nous entraîne dans les vibrations énergétiques basses.

2. faire de la relaxation: si vous n’êtes pas capable de museler votre mental, vous y parviendrez sous auto-hypnose. Vous pourrez pendant ce temps visualisez de façon positive  ce qui vous attend. Remplacez vos visions d’échec, d’angoisse par la réussite, le succès, l’abondance, le bonheur. La méditation, l’imagination, et la communion avec le domaine spirituel nous entraînent dans les vibrations énergétiques élevées.

3. vivre dans l’ici et maintenant: si vous acceptiez de lâcher-prise face à ce que la vie vous réserve? de laisser les évènements survenir? Laissez  la vie suivre son cours, qu’il advienne ce qu’il adviendra. Et en attendant, vivez entièrement dans le moment présent, profitez de ce que la vie nous offre au quotidien.

L'idée de lâcher prise nous terrifie mais, en réalité, c'est le fait même de vivre 
qui nous terrifie car apprendre à vivre, c'est apprendre à lâcher prise 
Sogyal Rinpoché  Le livre tibétain de la vie et de la mort.

4. la solution miracle,  je pense, c’est de vous imprégner de cette phrase : la peur et la foi s’excluent mutuellement. Donc si vous ne voulez plus avoir peur, ayez la foi ! il n’y a rien de plus simple.

Comme le dit ce chef aborigène dans le récit du parcours initiatique par l’américaine Marlo Morgan dans le bush australien  Message des hommes vrais au monde mutant 

Si les humains connaissaient l’Unité divine et comprenaient que l’univers n’est pas le 
fruit du hasard mais un plan en cours de déploiement, ils ne pourraient pas avoir
peur.
Ou vous avez peur, ou vous avez la foi, mais vous ne pouvez pas avoir les deux

5.   Considérez qu’il n’y a pas de hasard dans la vie:  que tout ce qui réussit comme tout ce qui échoue nous met sur le chemin de notre mission sur cette terre, de notre légende personnelle (pour reprendre l’expression chère à l’écrivain brésilien Paulo Coelho). Alors plutôt que de vivre dans la crainte que quelque chose n’aboutisse pas, on devrait changer son mode de pensée, et être totalement rassuré : si cela marche, c’est que c’était bon pour soi, et inversement.

Vous aimez mes solutions? Vous en connaissez d’autres? 

VN:F [1.9.22_1171]
Votez pour cet article
Rating: 4.3/5 (27 votes cast)
Même pas peur ! 5 solutions pour ne plus jamais avoir peur, 4.3 out of 5 based on 27 ratings

Téléchargez gratuitement l’introduction du livre "Merci, mon cancer!" et recevez en cadeau 3 e-books!

Remplissez les champs, je garantis la confidentialité de votre email
Prénom  :
Email  :

Mots-clés recherchés:

    {ne plus avoir peur/comment ne plus avoir peur/ne plus avoir peur de rien/comment ne plus avoir peur de rien/comment ne plus avoir peur de la mort/comment ne pas avoir peur/avoir peur de rien/comment avoir peur de rien/comment ne plus avoir peur de se battre/peur de la vie/ne plus avoir peur de se battre/comment faire pour ne pas avoir peur/peur de se battre/ne pas avoir peur de se battre/comment ne plus jamais avoir peur/comment plu avoir peur/je nai jamais co mpris comment la peur davoir un biographe na j/ne jamais avoir peur dune personne/ne pas craindre comment/ne plus avoir de se battre/}

Merci d'avoir lu cet article d'un chercheur free-lance sur le cancer.
Au plaisir de lire vos commentaires,

Ajoutez dans vos favoris cet article.

14 commentaires pour Même pas peur ! 5 solutions pour ne plus jamais avoir peur

  1. Hello Daniel,

    à cela j’ajouterais d’avoir une bonne hygiène de vie.
    Par exemple dans mon cas j’ai arrêté le café et j’ai remarqué que j’étais moins stressé et moins angoissé.
    On a assez de choses à gérer dans la vie, inutile d’en rajouter une couche en se gavant d’excitants ;-)

    Bien à toi,
    Aurélien

    • Daniel dit:

      Merci beaucoup Aurélien, c’est un honneur que tu sois mon premier commentateur! Oui, oui, une bonne hygiène de vie c’est primordial ( un de mes 5 piliers de la santé). Tu as entièrement raison: l’émulation, le challenge, le processus de création sont des excitants suffisants dans la vie et bien plus naturels!
      Alors passe une bonne journée, sans caféine, nicotine, théine…

  2. Philippe Saint Auban dit:

    Les anciens avaient quant à eux résumés ces cinq astuces pour ne plus avoir peur en un résumé de trois astuces en s’inspirant de l’Evangile: Pauvreté, chasteté, obéissance.
    Pauvreté qui consiste à avoir soif d’infini et donc prêt à se dépouiller de l’ego revendicateur qui nous fait croire que nous sommes seulement matière attiré par les désirs matériels.
    Chasteté différente de la continence, on peut-être parfaitement chaste et père de famille, mais la chasteté c’est de ne pas convoiter le corps et pour cela renforcer l’identification au corps qui coupe l’accès au Soi.
    Obéissance, car une fois embarqué c’est la dualité entre le Soi qui nous veut définitivement vainqueur et le petit soi égotique qui voudrait nous faire croire qu’on serait désormais un initié pour avoir avancé un peu sur ce chemin sans être arrivé sur l’autre rive, quitte à créer sa propre secte en cours de chemin alors que la voie c’est  » l’ici et maintenant »

    • Daniel dit:

      Bonjour Philippe! Dis-donc tu veux plomber l’ambiance et faire fuir mes (futurs) lecteurs avec ton commentaire sibyllin? :mrgreen:
      Houlà sibyllin, je viens de perdre encore des lecteurs, là!
      Non, c’est toujours bien d’avoir quelqu’un qui veut élever le débat. Ce que je retiens (comprends?) de ton post, c’est que, ne rien désirer – pas de soif permanente de besoins matériels, pas d’insatiable appétit charnel, et absence de recherche de valorisation de l’égo – nous éloigne de toute peur. Je suis assez d’accord avec cela, celui qui ne possède rien n’a rien à perdre, donc n’a plus peur. Amicalement

  3. Tchao Daniel,

    Bel article, sur ce qui empêche l’homme d’avancer dans le vie : la peur
    Napoléon Hill les répertorie de la manière suivante (6 formes principales):
    La peur de la pauvreté, la peur de la critique, la peur de la maladie,la peur de perdre l’objet de son amour, la peur de la viellesse, la peur de la mort
    Toutes les autres peurs découlent plus ou moins de l’une de ces 6.
    La première condition pour réussir c’est de se libérer de la peur ou d’en prendre conscience. Malheureusement je crois que l’humanité est dominée par ce mal sans même sans rendre compte.
    Pour le café d’aurélien, je suis d’accord, et même si créer est excitant, je ne suis pas prêt à laisser mon café et ma cigarette, mais c’est Aurélien qui à raison.

    bien à toi Daniel

    • Daniel dit:

      Salut Enzo,
      merci pour ce retour positif et cette citation de Napoleon (l’autre)!
      La pire de ces 6 peurs est certainement la peur de la mort. Personnellement, depuis que j’ai flirté avec la mort à cause de ma maladie, je n’en ai plus peur. De ce fait, je n’ai plus peur de rien, je me sens libre et je n’ai jamais été aussi heureux.
      Mais ce serait mieux de ne pas avoir à en passer par là!Le mieux est de vivre dans l’instant présent armé d’une foi inébranlable en la vie.
      Amicalement

  4. re Daniel,

    Je comprends (à ma manière) ce que tu as pu vivre.
    J’ais perdu un ami en 6 mois il y à 10 ans et l’année dernière c’est un de mes collaborateurs qui est parti également en 6 mois.
    Je me suis posé la question si cela m’arrive quel serait mon choix ?
    A vrai dire je ne sais pas si je me battrais car justement je pense que je n’ais pas peur de la mort et je suis curieux de savoir ce qu’il y à de l’autre coté.
    Je me dis simplement que quand le moment sera venu je l’accueillerais avec gratitude.
    J’aimerais juste vivre une dernière chose, faire le tour du monde et rencontrer des gens exceptionnels.
    On ne se connaît pas encore beaucoup mais je sens que tu es une bonne personne, peut être fais-tu partie de ces rencontres que j’appelle de tous mes vœux.
    au plaisir
    bien à toi

    • Daniel dit:

      Je suis sincèrement désolé Enzo. C’est sûr que voir des proches décéder nous oblige à nous poser cette question. Mais quand on lui est directement confronté, je peux te garantir qu’on n’entrevoit pas d’autre choix que celui de s’en sortir! Maintenant reste à choisir le moyen de le faire.
      Perso, je n’aime pas le terme « se battre », ni celui de « combat » contre la maladie, je suis plutôt devenu adepte du lâcher-prise.
      Ne t’intéresse pas trop à ce qu’il y a de l’autre côté, tu as le temps… et certainement plus qu’une dernière chose à faire, moi j’en ai une bonne douzaine!
      Merci, oui j’essaie d’être une bonne personne, je fais de mon mieux nous avons ce libre-arbitre.
      Je te contacte par mail. Amicalement

  5. Super post, Daniel! Ton blog est enfin en ligne, c’est formidable.
    Ma première impression est très bonne, le blog est visuellement agréable et les sujets que tu as choisis de traiter intéressants. Je vais voir si je peux déjà commander ton livre :-)
    Cécile (Trying to be Conscious) a écrit récemment…I Already Miss SwitzerlandMy Profile

  6. Marina dit:

    Bonsoir Daniel,

    J’adhère totalement à ton article sur la peur et aux solutions que tu proposes pour s’en libérer. L’une des peurs fondamentales dans la vie est la peur de la mort, la sienne et celle de ses proches. Je pense qu’il est difficile, voire impossible, de vivre pleinement sa vie tant que l’on reste profondément attaché à cette angoisse en toile de fond. Comme tu le dis, le fait de vivre dans le moment présent, l’ici et maintenant, nous aide à nous détacher des peurs sur l’avenir, et permet de lâcher-prise et d’accepter ce que la vie nous réserve. De même, la foi libère grandement de la peur de la mort, car il ne s’agit là que de la mort du corps physique, l‘âme et les sentiments restent bien vivants. On peut malgré cela continuer à appréhender le moment de la séparation, mais celle-ci n’est que provisoire… Pourquoi se faire du mal en anticipant ce qui de toute façon nous arrivera à tous un jour ? Au contraire, profitons de la vie au maximum et osons vivre nos rêves!
    Je te souhaite une belle réussite pour ce blog et pour ton livre ! :-)

    Marina

    • Daniel dit:

      Merci Marina pour ces encouragements. Je peux lire en filigrane dans ton très joli commentaire, et cela se confirme en allant sur ton site. Nous avons une même mission: apporter notre aide et notre soutien à toutes les personnes en souffrance.
      je te souhaite le meilleur.

  7. Philippe dit:

    Bonjour Daniel

    nous avons la même approche.
    Pour toi la peur de la mort s’est passée dans la durée, pour moi elle a été plus brève, une journée dans laquelle tout bascule.
    Le choix de revenir a été du coup je pense différent car je n’avais aucune préparation. Je suis resté plusieurs jours « absent » de mon corps. J’étais là physiquement , et mon âme regardait et je ne savais pas si je partais ou pas. Ce sont mes enfants qui m’ont ramené.
    Bel article et encore une fois continue mon ami , tu es un messager. :angel:
    Phil
    Philippe a écrit récemment…Règle de vie : moins + moins = plusMy Profile

    • Daniel dit:

      Salut Phil,
      Merci pour ce témoignage personnel, j’ignorais que tu avais flirté avec la mort.
      « La mort est juste un manque de savoir-vivre » :lol: disait Pierre Dac (comme la maladie d’ailleurs !).
      Merci beaucoup pour ce compliment, qui me touche.
      J’espère en tout cas que mes messages seront entendus et apporteront du bien aux gens.
      Amitiés,
      Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + = 15

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
:wub: :wink: :whistle: :what: :wassat: :w00t: :unsure: :tongue: :tchin: :smile: :sleeping: :silly: :sideways: :sicky: :sick: :shocked: :sad: :pouty: :pinch: :ninja: :nervous: :lol: :levitation: :heart: :happy: :getlost: :face: :ermm: :dizzy: :devil: :cwy: :cool: :cheerful: :bounce: :blush: :blink: :biggrin: :angry: :angel: :alien: