Musicothérapie, la musique qui guérit 1/3

Concert de musique chinoise Nanguan (Auditorium du musée Guimet)

J’ai exploré pas mal de choses pour me soigner du cancer. Fils d’une professeur de piano, ayant joué moi-même de la clarinette pendant 5 ans,  je me suis  bien sûr intéressé à la musique qui guérit.

Y a-t-il des musiques de guérison? Les sons auraient un effet thérapeutique ? La musique pourrait guérir les maladies comme le cancer ? Je vous fais part de ma petite enquête pour répondre à cette question.

 

Cet article participe à la radio des blogueurs événement  organisé par le blog lolobobo.fr . Le principe: chaque blogueur présente son morceau de musique dans un article.

Pour ma part, j’ai choisi de vous proposer une musique new-age à une fréquence qui est supposée guérir:  « Temple of silence » de Deuter.

Mais parlons d’abord de musicothérapie.

René Egli écrit dans « Le principe LOL²A » :

« La maladie n’est rien d’autre qu’un état vibratoire disharmonieux. Il est donc logique que cette disharmonie puisse être modifiée par d’autres vibrations : la musique, les couleurs, les odeurs, et bien sûr, nos propres pensées… » 

 

Le principe de la musicothérapie

On écoute une vibration spéciale, qui correspond donc à une fréquence (en Hertz symbole Hz) particulière, ce qui a un effet thérapeutique sur les cellules malignes qui rentrent dans le droit chemin.

Moi je veux bien y croire.

Vous connaissez maintenant mon attirance aussi bien pour l’irrationnel que l’approche scientifique. Y croire ok, en être persuadé encore mieux.

Qu’en est-il exactement ?

Chaque son est composé d’ondes sonores produites par la vibration mécanique d’un support fluide ou solide, et qui ont une fréquence que nous pouvons percevoir, au niveau du tympan humain, entre 20Hz et 20 000 Hz.

En-dessous de ce seuil, ce sont des infrasons, au-dessus des ultrasons. Ne pas confondre la fréquence (vibration) et l’amplitude (volume) du son.

Après le tympan, ces vibrations se propagent dans tout notre corps, et tous nos organes.

Pour bien comprendre ce phénomène, pensez aux vibrations des basses que vous ressentez dans votre ventre quand vous entrez en boîte de nuit, ou à un concert.

J’ai, pour ma part, encore le souvenir dans ma mémoire corporelle des « batucadas » (groupes qui jouent des percussions) au Brésil pendant le carnaval et surtout du son assourdissant des grosses caisses quand j’ai pénétré pour la première fois dans le temple du football de Maracana (Stade mythique de Rio qui dépasse les 100.000 spectateurs).

Ce son prenait vraiment aux tripes, tout le corps vibrait à l’unisson des boums-boums, et faisait entrer dans une sorte de transe.

Ça ne retranscrit hélas que 10% de l’ambiance dans ce stade désolé, mais ça vous donne quand même un aperçu!

 

La musicothérapie a-t-elle un effet thérapeutique sur nos organes, sur nos cellules ?

 

Les fréquences basses sont-elles plus appréciées par notre corps que les fréquences aigues ?
Que disent les recherches et expériences scientifiques ?

Selon une étude ménée par les médecins Leonard G. Horowitz et Joseph S. Puleo, il y a une corrélation fondamentale entre les fréquences des notes de base du solfège et leurs effets sur nos corps.

A l’origine, le solfège a été créé au 11e siècle par le musicien Guido de Arezzo à partir d’un hymne latin, et se composait de 6 notes au lieu de 7, sans la note «Si».

L’étude démontre que le solfège repose donc sur 6 fréquences fondamentales car elles présentent toutes des effets positifs sur le corps humain et notamment sur les chakras:

1. Ut*=  396Hz.     chakra racine. Contre la peur et la culpabilité
2. Re =  417Hz        chakra sacré. Adaptabilité
3. Mi =  528Hz       chakra solaire. Fréquence miracle car elle est capable de réparer l’ADN  humain
4. Fa =  639Hz       chakra du coeur. Amour, émotions
5. Sol = 741Hz        chakra de la gorge. Sociabilité, communication
6. La =  852Hz       chakra du 3ème oeil. Intuition et action du subconscient

* devenu do au 17è siècle

Le si correspond au chakra coronal. Spiritualité.

Horowitz et Puleo vont plus loin en créant un algorithme de fréquences, sous la forme d’une étoile de David à 6 branches, en rajoutant les 3 notes du solfège prolongé : si bas (285 hz),  si haut (963 hz), do (174hz)

 Fréquences fondamentales

Vous remarquerez que chaque fréquence est un anagramme (de chiffres, ça a peut-être un nom ?) des autres fréquences : 285, 528, 852/ 396, 639, 963/ 174, 417, 741

Ce qui rajoute une dimension mathématique logique ainsi que sacrée à cet algorithme.

 

 

 

 

 

 

Comment la musicothérapie peut-elle utiliser ces découvertes ?

Soit en utilisant une combinaison de fréquences, soit en se concentrant uniquement sur les effets de chaque fréquence en particulier, ce qui est une nouvelle forme de musicothérapie.

On appelle cette dernière la «guérison par fréquence».

Les principes de la guérison par fréquence

 La «guérison par fréquence» peut se faire à titre préventif ou comme moyen de guérison.

 Dans les deux cas, il s’agit simplement d’écouter des enregistrements de ces fréquences, pour faire résonner le corps avec elles.

 A titre d’exemple, écoutez donc le morceau que j’évoquais en début d’article (avec un casque c’est nettement plus impressionnant) qui traite particulièrement la fréquence miracle de 528 Hz. C’est « Temple of silence » de Deuter.

 

Je trouve cette musique céleste, divine, je l’écoute en boucle depuis deux jours que je prépare cet article, et je ne m’en lasse pas. Certes, ce n’est pas de la grande musique, c’est à la musique classique ce qu’André Rieu est au violon ou Clayderman au piano, mais parfois, un compositeur moderne peut confiner au sublime, et c’est ce qui passe ici à mon sens.

Le chant très pur et cristallin me rappelle ce que j’ai ressenti la première fois où j’ai découvert le « duo des fleurs  « dans Lacmé de Delibes que j’adore (notamment le refrain à partir de 1’07″ pour les pressés) 


Delibes – Lakmé – Duo des fleurs par Quarouble

Écoutez ces deux musiques en boucle et vous serez en pleine santé (en tout cas ça peut pas faire de mal comme dirait l’autre)!

Mais revenons à la question de base:

 

La musicothérapie peut-elle guérir ?

Si la fréquence miracle peut réparer l’ADN, c’est gagné puisqu’on sait maintenant que le traumatisme préalable au cancer induit des modifications dans l’ADN de la personne.

On sait aussi que les bactéries et virus peuvent être anéantis en les submergeant de fréquences auxquelles ils sont sensibles. Chaque bactérie et chaque virus sont réactives à une fréquence-clé qui leur est propre et qui peut les «tuer»: c’est leur tendon d’Achille.

Pensez au film « mars attack », où un ado découvre qu’une musique particulière (« Indian Love Call » de Sam Whitman) fait exploser le cerveau des aliens (dans un gros dégueulis verdâtre pas très ragoutant), ben c’est un peu ça !

 Waow j’ai plein de vidéos dans ma hotte today, j’suis très hotte cet été!  :whistle:

La musicothérapie soigne-telle aussi le cancer?

Une étude a été menée à Bristol sur les effets thérapeutiques de la musicothérapie sur un groupe de  29 malades du cancer âgés de 21 à 68 ans.

Les patients écoutaient de la musique enregistrée et de la musique en live dans un état de relaxation.

Les questionnaires qui ont suivi ont mis en évidence au niveau des sensations : une augmentation du bien-être et du niveau d’énergie, ainsi qu’une baisse significative des tensions.

Les données physiologiques ont montré une augmentation d’immunoglobuline A salivaire (qui contribue à une meilleure immunité) et une diminution des niveaux de cortisol (qui témoignent d’une baisse du stress) sur une période de 2 jours après l’expérience.

Des études similaires sur des personnes en bonne santé aboutissant au même résultat, on peut conclure que la musicothérapie est efficace sur le renforcement du système immunitaire et la gestion du stress.

La médecine a déjà mis en place des utilisations pratiques des vertus de la musicothérapie avec l’introduction de la musique avant des actes de chirurgie:
Zeev Kain de l’Université de Yale a mené une étude comparative sur des patients devant subir une opération qui montre que l’écoute de la musique a  fait baisser le niveau d’anxiété des patients  de 16%, et  permet de diminuer les doses de produits sédatifs utilisées normalement pour l’intervention.
 

La technique des battements binauraux

Cette technique a été découverte en 1839 par Heinrich Wilhelm Dove, repris par le Dr Gérald Oster en 1973.

Le principe : lorsque l’on écoute, dans des écouteurs stéréo, deux sons similaires mais sur des fréquences légèrement différentes, les neurones du cerveau adopteront une fréquence égale à la différence. Par exemple si l’oreille droite perçoit un son à la fréquence de 500 Hz et l’oreille gauche un son à la fréquence de 495Hz, le cerveau adoptera une activité à la fréquence de 5Hz, c’est-à-dire que le sujet entendra 5 battements par seconde.

Un battement sera perçu comme si les deux sons se mélangeaient naturellement, en dehors du cerveau. La fréquence des tonalités doit être basse (inférieure à 1 000-1500 Hz) pour que le battement soit perçu. La différence entre les deux fréquences doit être faible (inférieure à 30 Hz) pour que l’effet se produise, sinon les deux tons seront entendus séparément et aucun battement ne sera perçu.

Cette technique induit la synchronisation des ondes cérébrales des deux hémisphères.

Néanmoins, son influence sur les ondes cérébrales et sur la santé n’a pas été prouvée scientifiquement, les rares études sur le sujet ayant des résultats contradictoires.

Essayez, et vous me direz, moi ça me fait quelque chose, mais quoi ?

 Dans un prochain article, je traiterais du son primordial, cher à Deepak Chopra.

Là j’peux pas, j’ai un barbecue sur le feu, enfin, vous m’avez compris quoi…

Et vous chers lecteurs vous aimez le barbecue?  vous vibrez aussi au son des tambours? Vous partez en transe à l’écoute de Temple of silence ou de Lacmé? Vous écoutez de la musique pour être en bonne santé? pour vous guérir? pour méditer? pour vous relaxer? 

VN:F [1.9.22_1171]
Votez pour cet article
Rating: 4.7/5 (21 votes cast)
Musicothérapie, la musique qui guérit 1/3, 4.7 out of 5 based on 21 ratings

Téléchargez gratuitement l’introduction du livre "Merci, mon cancer!" et recevez en cadeau 3 e-books!

Remplissez les champs, je garantis la confidentialité de votre email
Prénom  :
Email  :

Mots-clés recherchés:

    {musique de guérison/musique de guérison gratuite/musique thérapeutique pour guérir/la méditation qui guérit/musique spirituelle de guérison de ladn/écouter musique 741hz/musique foie pancreas 3ème chakra gangnand jean jacques you tube/musique fait-il gingell thérapie/musique et cancer/musique en haute fréquence/musique de guérison profonde/musique de guérison du coeur/musique pour la guerison/musique qui parle de la tumeur/musique relaxante guerissante/youtube musique hertz amour/youtube chant de guérison des sept chakras/serveau christine/PUISSANT MUSIQUE QUI GUERI/ondes musicothérapie/}

Merci d'avoir lu cet article d'un chercheur free-lance sur le cancer.
Au plaisir de lire vos commentaires,

Ajoutez dans vos favoris cet article.

28 commentaires pour Musicothérapie, la musique qui guérit 1/3

  1. Jean-Louis dit:

    Hello Daniel,

    Comme quoi on revient toujours aux énergies et vibrations, finalement peu importe leur nature (sons, formes, images, couleurs, …), et quelque part, elles sont bien complémentaires.
    J’aime aussi écouter ce type de musique, connais-tu par exemple celle de Jean-Marc Sthaele, je pense qu’elle devrait te plaire également.

    C’est marrant, je suis aussi intéressé par ce type de thématique, pour l’instant, je suis sur les ondes de formes, tout à fait complémentaire à ton article. Un monde bien passionnant, …

    Bonnes ondes, et à notre bonne santé
    Jean-Louis a écrit récemment…Ondes de formes et habitat santé, applications pratiquesMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Jean-Louis,
      non, je ne connais pas Jean-Marc Sthaele, merci pour l’info.
      Je t’envoie aussi un plein de bonnes ondes!
      Salute :tchin:
      Daniel

  2. Nadia dit:

    Hello Daniel,
    J’étais en train d’écrire un article pour participer comme toi à la radio de l’été quand j’ai reçu ta newsletter.
    Du coup j’ai supprimé ton nom de l’invitation que j’avais préparé.
    Tu as fait du coup un article de fond très complet sur la musicothérapie.
    Je m’interrogeais depuis quelque temps sur les battements binauraux pour bien dormir. Merci pour l’explication simple que tu en fait. Il ne me reste plus qu’à tester.

    A bientôt
    Nadia
    Nadia a écrit récemment…Oublier le stress grâce àla musique et la danse: bachata sur la radio de l’étéMy Profile

    • Daniel dit:

      Hello Nadia,
      Mais je fais toujours des articles de fond très complets :biggrin: Tu me diras si tu dors mieux, moi je dors bcp mieux depuis que j’ai vu un homéopathe qui m’a donné mon traitement de constitution.
      :face: Daniel

  3. Bonjour Daniel ,

    pendant que je t’écris , je suis en train d’écouter la dernière vidéo …quel son profond et puissant , je ressens des vibrations/fourmillements dans mon corps !
    tu connais peut-être les recherches du Japonais Masaru Emoto , sur l’effet des sons /musique/paroles/pensées sur les molécules d’eau => donc sur notre corps ( et la planète , puisque tout est relié)…
    quant à Emmanuel Comte , il est sonologue /musicothérapeute , du Canada …peut-être le connais-tu également …

    il m’arrive d’écouter des bols chantants /tibétains pour me relaxer …et surtout beaucoup Michel Pépé , qui fait de la musique de relaxation , du Coeur et de l’Ame tout à fait sublime …
    ta sélection  » Temple of Silence  » est tout simplement magnifique : j’en ai des frissons …

    merci du partage
    Jessica
    La Dryada Jessica a écrit récemment…La Radio de l’Eté …façon dryadique : suite et fin ( peut-être )My Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Jessica,
      sois la bienvenue ici!
      Oui, je pense justement faire un article bientôt sur la mémoire de l’eau et ses applications pour les tumeurs.
      Je suis allé écouter du coup Michel Pépé, c’est un excellent mélodiste.
      Un grand merci de m’avoir fait découvrir E.Comte que je ne connaissais pas.
      Pour les lecteurs, on peut découvrir sa musique dans cette vidéo:
      J’aime beaucoup.
      Au plaisir Jessica :face:
      Daniel

  4. Bonsoir Daniel ,

    ravie de t’avoir fait découvrir ces deux artistes …
    Michel Pépé est un talent exceptionnel … depuis que je l’ai découvert , il a conquis mon Coeur :heart: et je suis devenue une fan inconditionnelle …
    pour les bols chantants , il y aussi Brian William Green , qui a mis en ligne ses compositions vibratoires … la session 151 me plaît beaucoup … :levitation:
    Emmanuel Comte est devenu sonothérapeute suite à un cancer , dont il est guéri …

    A bientôt Daniel
    « ubuntu » ( je suis parce que nous sommes  » en langage xhosa , ethnie africaine )
    Jessica
    La Dryada Jessica a écrit récemment…~ A l’Aurore infinie ~My Profile

  5. Jacques Pertuiset dit:

    Très bon article et bon choix de musique… Quel talent….
    J’aime ton blog car tu visites les différents sujets avec beaucoup de rigueur . Moi je préfère jardiner et contempler!.. la lecture n’est pas mon fort, et pourtant il y à quelques moi j’ai lu un de tes article ou tu parles du « Work » de Byron Katie.
    Son nom était resté gravé dans ma tête. La semaine dernière j’ai pu participé à un atelier Sur le work donné par une Française EXTRA-ORDINAIRE. Un stage qui à déjà commencer à transformer ma vision de la vie radicalement.
    Je voulais simplement te remercier chaleureusement pour ce que tu nous offre et toutes les recherches que tu met à notre disposition.
    Je me permet de vous donner les coordonnées de cette thérapeute notée 20/20
    par tout les participants du stage.
    theworkaquitaine@gmail.com
    Sylvie Boute
    05 58 73 76 04

    • Daniel dit:

      Merci Jacques pour ton retour chaleureux, et pour ces infos.
      Je vais rajouter ton commentaire sur l’article sur Byro
      Katie, pour que les personnes intéressées le trouvent.
      Salute :tchin:
      Daniel

  6. Nadège dit:

    Bonjour Daniel,

    J’ai acheté un CD de Deuter ( dream waves)pour mon Spa et je ne m’en lasse pas.
    J’aimerais que tu m’oriente sur la synchronisation des ondes cérébrales, je n’ai pas réussi à trouver un CD à la Fnac.
    Peux tu me dire où les acheter?
    Que me conseillerais tu pour mon petit neveu qui est toujours à l’hôpital et qui entame sa 3 eme séances de chimiothérapie?

    Merci et joli week-end!

    Nadège

  7. Nadège dit:

    Bonjour Daniel,

    Merci beaucoup.
    C’est toujours un plaisir de te lire depuis que j’ai découvert ton blog.

    À très bientôt,

    Nadège.

  8. Yves dit:

    Très bonne idée de nous donner cette info sur la musique.
    Un site à voir : bouger-la-vie-com
    et

    http://www.quantumk.co.uk/index_french.htm

    Bonne pratique.

  9. Bonsoir Daniel ,
    connais-tu Steven Halpern ? je viens de le découvrir …

    A bientôt

    Que les Anges veillent sur toi

    Jessica :pouty: La Dryada Jessica a écrit récemment…Somewhere over the rainbow : où l’Imaginaire nous prend par la mainMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Jessica,
      Merci de me faire découvrir encore un artiste. Du coup, je pense que je vais faire un article complémentaire ou je mettrais des vidéos avec des artistes qui propose des musiques de méditation, de relaxation, de battements binauraux, dans une optique de santé. Je ne pensais pas que ce sujet allait intéresser autant de personnes!
      Merci, et vogue avec les :angel: toi aussi.

  10. Phil dit:

    Hello Brother

    article magnifique , avec une profondeur qui m’a remué les tripes :tchin:

    la musique m’a toujours touchée au fond de mon âme. Celles que tu nous proposes là sont magiques, avec les images de la Norvège ( et du Spitzberg me semble-t-il) m’ont transporté.

    J’ai le souvenir d’être dans la baie de la Madeleine, avec l’Ouverture de Parsifal et de pleurer de joie sans pouvoir m’arrêter .

    Je suis sur que les sons ont un pouvoir énorme dont nous commençons à peine à percevoir l’incidence.
    En aïkido, l’étude des Kotodamas , sons particuliers inclus dans la pratique, est une partie importante pour les maîtres. Le fondateur parlait de ces sons comme de « l’esprit de l’Univers »….

    Merci pour tout ce que tu donnes, mon frère et mes prières iront aussi vers ce jeune homme.

    a bientôt

    Phil
    Phil a écrit récemment…7 étapes concrètes pour atteindre votre plein potentielMy Profile

    • Daniel dit:

      Salut Phil,
      Là encore j’apprends des choses, je ne connaissais pas la baie de la Madeleine.
      Moi aussi la musique peut m’émouvoir jusqu’aux larmes, et là je pense sérieusement à creuser ce sujet à l’avenir.
      Merci d’être là, mon frère.
      Salute :tchin:
      Daniel

  11. Yves dit:

    http://www.youtube.com/results?search_query=sourcevibrations.com&page=3

    J’ai trouvé des musiques très profondes sur ce site. :bounce:
    En particulier celle-ci, pour visionner les effets dans notre corps. :levitation:

    http://www.youtube.com/watch?v=tZrBRQn6K0A

    Bonne journée. :wub:
    Yves.

  12. Daniel dit:

    Voilà qui correspond en tous points à l’article, merci Yves !
    On le retrouvera dans le medley que je vais faire dès mon retour de vacances!
    :wink:

  13. Salut Daniel,

    C’est absolument génial et cela confirme ce que je pense depuis longtemps sur la musique, le pouvoir des sons et que tout est vibration.

    C’est un axe que j’explore beaucoup en ce moment, la vibration est au centre de toute création, « au début était le verbe », à interprêter, la vibration émise par les mots prononcés avec la bonne émotion à un pouvoir créateur.

    Pour reparler ici de « The Voice », te souviens-tu de Luc Arbogast, il sort un album, sa voix et le son particulier de sa musique à ému la France entière, cela démontre bien à quel point nous sommes tous sensibles à la vibration et certaines en particulier.

    Je te remercie pour ton article qui vient me donner des pistes pour mes recherches, je ne serais pas surpris de voir dans les années à venir des révélations sur des recherches déjà entreprises par les militaires et la NASA sur ce sujet. D’ailleurs la NASA à enregistrer le sons émit par la terre et écoute en permanence la galaxie.
    Voir l’article dans le Figaro :
    http://www.lefigaro.fr/sciences/2012/10/03/01008-20121003ARTFIG00459-la-nasa-ecoute-le-chant-de-la-terre.php

    Le sons de la terre ici ;
    http://www.youtube.com/watch?v=MlslQfMwCjM

    Voilà un sujet à surveiller et a explorer

    Merci Daniel
    A bientôt apres le barbeuq :tchin: Enzo Ventura a écrit récemment…Vous avez le pouvoir de télépathieMy Profile

    • Daniel dit:

      Salut Enzo,

      J’avais été très sensible au chant (et à la personnalité) de Luc Arbogast. Je pense aussi que sa musique agissait sur nous par un mécanisme vibratoire inconscient.
      Merci pour ce lien sur le « chant de la terre », c’est assez bluffant!
      Salute :tchin:
      Daniel

  14. Lysiane dit:

    Hello Daniel,

    ça faisait longtemps que je n’étais pas venue ici et je m’y trouve, comme toujours, un peu chez moi, surtout quand je t’entends parler du stade Maracana que j’ai eu la grande chance moi aussi de côtoyer au printemps 1984 (eh oui on est plus tout jeune…. :what: ) et Lakmée… qui prend aux tripes, me hérisse le poil et me donne les larmes aux yeux.
    Je ne parle même pas de certains passages de la symphonie n°9 de Beethoven ou des Canons de Palchelbel, ni du Brandebourgeois n°2 de Bach qui dès ma plus tendre enfance me liquéfiaient litéralement.

    Depuis j’ai beaucoup voyagé et me suis aperçue que ce soit en Afrique ou ailleurs que la résonnance des basses dans les percussions me mettait dans un état quasi de transe. Depuis j’ai compris pourquoi, la terre mère raisonne en nous ainsi que les premiers sons que nous entendons qui sont les battements du coeur de notre mère….

    Le chant de guérison du Dalaï Lama me plonge dans un état de compassion incommensurable et je l’utilise souvent pendant mes séances de guérison, ainsi que le Notre Père chanté en araméen…. J’ai déjà parlé dans un de mes articles de la puissance des vibrations, des mots, des sons par rapport aux chakras… il faut savoir que chaque chakra possède un son : Do pour le racine, Ré pour le Hara, Mi pour le solaire, Fa pour le coeur, Sol pour la gorge, La pour le 3ème oeil et le Si pour le coronal…. comme chaque couleur est donc associée à un son et à un chakra, comme toutes les parties du corps y sont aussi rattachées, bref, tout est lié dans une énergie vibratoire qui relie le tout.
    Quand il y a disharmonie, c’est qu’il y a dissonnance.

    M’en vais lire la suite du coup, faut que je rattrape le temps perdu, mais je serais moins bavarde, promis !

    Lysiane
    Lysiane a écrit récemment…Vous êtes un MaîtreMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Lysiane,
      entre la Garenne-Colombes et Rio (en 1987 pour moi) on a passé notre temps à se croiser en fait :biggrin: Merci pour ton intervention, du coup j’ai rajouté les Chakras correspondant aux notes de musique, et j’ai rajouté le lien dans mon 3ème article pour le champ de guérison du dalaï-lama qui est peut-être plus profond que la version Bollywood que j’ai choisie (mais je l’aime bien !)
      Sois aussi bavarde que tu veux, c’est toujours un plaisir de te lire :face:
      Daniel

  15. Delphine dit:

    Je cherchais un domaine dans lequel j’aimerais me former pour avoir une action bénévole auprès des enfants dans les hôpitaux…

    Et j’ai pensé à la musicothérapie car j’adore la musique !

    Je me renseigne sur internet et je tombe sur votre article : Super ! Impressionnant !

    Ce qui est assez amusant, c’est que, naturellement, quand j’ai une baisse de forme, je passe des heures à écouter de la musique. Ca me fait du bien !

    Maintenant, je sais pourquoi !

    Merci

  16. philosophe79 dit:

    pour ma part j ai rencontré debut juillet un maître indien yogi madan gautam qui refait circuler mes energies.. grâce a des meditations en musique…. u. exemple de ce que j ecoute plusieurs fois par semaine : …. http://youtu.be/cSvTRFt6FMI

  17. ARNAUD dit:

    Merci pour cet article, c’est passionnant…J’ai lu que le son do correspondait au son Om de la création…d’où le chakra racine…á la base…c’est dingue de voir que tout est relié. L’univers nous montre le chemin. Heureusement qu’il y a des gens comme vous pour le partager sur internet….Je suis également musicien et j’adore Lakmé :) notamment l’air de la Jeune hindou et du Dieu de la jeunesse !!

  18. Anne dit:

    Bonjour Daniel,

    Je tombe par hasard sur ton blog en cherchant des infos sur Deuter et cette histoire de vibration d’amour à 528 Hz.

    Suis très ouverte à tout ça, musicienne moi même et convaincue que le son peut aider à guérir (pour peu qu’on veuille vraiment guérir car c’est là l’essentiel à mon sens). Mais ces histoires de La 432 ou Mi 528 (pourquoi un Mi si haut que ça ?) me semblent assez vaseuses et peu fondées. Entre les gens qui prétendent, sans citer aucune source, que les nazis nous ont imposé un La 432 pour nous enfoncer dans la mouise, et la musicologie qui réfute (cf http://www.medson.net/432hz-mythe.html) , au minimum ça me questionne. Pour le Mi 528 et les calculs, je demande à voir aussi (cf aussi http://www.medson.net/528hz-mythe.html). J’ai aussi discuté avec des musiciens de haut niveau qui disent tous que les diapasons ont varié à travers les âges et selon les régions, et qu’il ne s’est rien passé de particulier pendant la 2e guerre mondiale. Alors, que croire ?

    De mon côté, je continue à m’intéresser à la musicothérapie et aux belles vibrations d’amour que la musique peut à coup sûr envoyer au monde, quel que soit le diapason employé !

    Bien à toi
    Anne
    Anne a écrit récemment…Darwin ou Darlose ?My Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
:wub: :wink: :whistle: :what: :wassat: :w00t: :unsure: :tongue: :tchin: :smile: :sleeping: :silly: :sideways: :sicky: :sick: :shocked: :sad: :pouty: :pinch: :ninja: :nervous: :lol: :levitation: :heart: :happy: :getlost: :face: :ermm: :dizzy: :devil: :cwy: :cool: :cheerful: :bounce: :blush: :blink: :biggrin: :angry: :angel: :alien: