J’ai perdu le sens de ma vie

Voici tout de suite ma 2ème contribution à la FAQ cancer.
Dominique (56 ans) a un myélome stade 1* depuis 11 ans. Comme il reste stable, elle n’a aucun traitement.
Mais ses derniers examens sont moins positifs. Le myélome serait-il en marche? 
Selon moi, il n’est pas trop tard pour réagir:

Il faut absolument que Dominique retrouve le sens de sa vie

 

 Dominique:

 » Mon pic monoclonal** a augmenté, suite au décès successifs de mon père et de mon meilleur ami l’année dernière. J’ai pleuré pendant six mois toutes les nuits et j’ai commencé a avoir des douleurs osseuses. On me fait toute une batterie d’examens en ce moment pour savoir s’il faut commencer ou pas la chimiothérapie. J’avoue que je me pose des milliards de questions.

J’ai un travail qui me pèse depuis longtemps (je travaille dans un centre d’appel) et ma vie n’a plus guère de sens. La vie serait tellement belle si je ne retournais pas dans cette usine qui tue l’esprit, la créativité. Mon rêve serait d’écrire la réalité sur tout ce qui se passe dans un Centre d’Appel pour que les jeunes ne soient pas un jour obligés d’y travailler. On y est traité comme du bétail alors qu’ on tous entre bac + 2 à bac + 5 en moyenne. »

Ma réponse:

Bonjour Dominique,

Merci pour ton témoignage.

Le myélome fait sens pour les personnes qui ont perdu le sens de leur vie. Un métier où on ne se plaît pas, le décès de proches… contribuent à cette perte de sens. J’étais dans le même cas que toi. :sad:

J’attire ton attention sur le fait que tu réalises que la perte d’êtres chers a contribué à faire augmenter ton pic. Donc ce que tu as fait bien inconsciemment, tu peux le défaire.  

Si tu veux guérir, tu n’as pas 36 solutions:

-          Dépasser ton chagrin. Pleurer, rester dans la peine, ne ramènera pas les personnes. Au contraire, cela les empêche d’évoluer dans l’au-delà. Sois certaine qu’ils sont heureux maintenant, mais cela les attriste de te savoir déprimée. Il faut IMPERATIVEMENT retrouver le sourire, et le goût de vivre, il faut avancer, c’est ce qu’ils te diraient si tu pouvais commpunqiuer avec eux.

-          Soit tu acceptes ton sort dans cette « usine », soit tu pars.

Si tu meurs, pars. Si tu souffres, bouge. Il n’y a pas d’autre loi que le mouvement » Amélie Nothomb

Au vu de ce que tu m’en racontes, la première solution semble compliquée, à moins d’en passer par l’écriture pour exorciser. Si c’est ton rêve, fais-le.

Retrouvez ses rêves, c’est retrouver le sens, et le goût de la vie. :smile:

Ton savoir et ta créativité ne sont pas mises à contribution dans ton travail, alors cherches-en un autre à ta hauteur.
Tu as tout comme Annie un avertissement sans frais (voir ma réponse à Annie), dépêche-toi de reprendre ta vie en mains si tu ne veux pas que ton myélome se déclare vraiment.

Demande un travail en adéquation avec ce que tu es, décris sur une feuille ce que tu souhaites trouver dans ton travail. (tu as lu mon livre donc tu connais !). Appelle-le de tes vœux.

  Demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira
Matthieu, 7 ; 7 et 8

Bon courage

Daniel

* myélome asymptomatique qui peut rester stable pendant longtemps. 20% des myélomes sont asymptomatiques. 
Pas de signes cliniques ou biologiques. Il ne nécessite pas de traitement mais une surveillance des paramètres qui ont permis le diagnostic (source : http://www.myelome-patients.info)
** Le pic monoclonal est un « marqueur » du myélome, qui traduit une accumulation anormale de protéine  sur un examen appelé électrophorèse des protéines

crédit photo: Afraid par Marinshe

Google Plus

VN:F [1.9.22_1171]
Votez pour cet article
Rating: 5.0/5 (5 votes cast)
J'ai perdu le sens de ma vie, 5.0 out of 5 based on 5 ratings

Téléchargez gratuitement l’introduction du livre "Merci, mon cancer!" et recevez en cadeau 3 e-books!

Remplissez les champs, je garantis la confidentialité de votre email
Prénom  :
Email  :

Mots-clés recherchés:

    {cinq ans myélome indolent asymptotique/témoignage myélome multiples/temoignage myelome multiple/pic monoclonal on en meurs???/peut on vivre avec un myélome/myélome témoignages/myelome stade entre 1 et 2 bon etat generale chancce de remission/myelome multiple asymptomatique forum/MYELOME DECOUVERT EN STADE 3/vivre avec une femme qui a un myelome multiples/}

Merci d'avoir lu cet article d'un chercheur free-lance sur le cancer.
Au plaisir de lire vos commentaires,

Ajoutez dans vos favoris cet article.

12 commentaires pour J’ai perdu le sens de ma vie

  1. Dominique BAUDOUIN dit:

    Bonsoir Daniel,
    Question idiote: Comment fait- on pour mettre une vraie photo de soi, au lieu du gugusse bleu à tête angoissée qui se met à chaque fois que je fais un commentaire!
    Sinon, je te remercie pour cette page, pour tes appréciations, et pour le lien vers les explications et les classifications du myélome ( je les avais lues il y a 2 ou 3 ans, et je les avais quelque peu oubliées depuis).
    Tu m’as demandé pourquoi je n’ai pas commenté la page me concernant en 1 er !
    Tout simplement parce que je trouve plus facile de commenter sur les autres que sur moi-même. J’attendais aussi mes derniers résultats d’examens: ma plasmocythose médullaire est à 25%. Je suis donc toujours dans la fourchette du stade 1, et mon pic est le même qu’il y a 3 mois. J’ai de l’ostéoporose plus marquée dans le bras gauche
    ce qui me fait assez mal, mais ce n’est pas encore dramatique. On continue donc encore la surveillance sans traitement. Ils disent cependant que l’évolution vers un myélome stade 2 est inéluctable!
    Bref, moi,j’ai la folie de croire que je peux tenir encore et me stabiliser pas mal de temps, si je résous le pb des 4C. Je pense vraiment que tu nous donnes le chemin d’accès aux clés qui peuvent ouvrir des portes qui s’étaient refermées au fil du temps;
    Certains scientifiques pensent qu’on peut avoir été victimes de pollutions chimiques ou radio-active, mais ce n’est pas suffisant pour expliquer ce qui nous arrive, quand on pense que certaines personnes vivent encore sur le site de Tchernobyl et ne sont pas encore malades. Peut-être a t-on été exposés, toi au Brésil, ou moi en Guyane et une autre personne de ma connaissance qui elle a un lymphome, à des pesticides en Guadeloupe ou à des substances dangereuses utilisées sans règlementation dans ces coins de la planète, mais cela n’explique pas tout.
    J’ai de nombreux pb à régler : Pour le chagrin lié aux personnes disparues, c’est bon, à présent, je peux les regarder en photo, me rappeler les bons souvenirs et me dire que mon ami à mis fin à ses jours, mais n’est pas mort par ma faute.
    Mon travail, j’y réfléchis et c’est en bonne voie, je vais déjà me mettre à temps partiel, puis, rechercher du coté de l’UNESCO, (une amie a quitté le Centre d’appel et a été embauchée et ils ont besoin d’autres personnes encore).
    Les choses qui sont encore sombres sont:
    L’impression d’avoir trop de responsabilités: je m’occupe de ma maman qui vieillit et compte sur moi pour gérer ses comptes tondre le gazon etc…etc… alors que j’ai aussi ma maison et un jardin dont je m’occupe seule (divorcée et pas de compagnon car depuis la découverte du myélome latent, je me suis dit qu’on homme ne voudrait pas d’une compagne qui fait des examens de cancer tous les trois mois).
    Autre poids, mon second fils qui a vingt trois ans, fait des études qui coûtent cher, est très dépensier et n’a pas l’air pressé de voler de ses propres ailes (entre le coût des études, son apart, sa voiture et son argent de poche, je dois dire que je « crêve presque la dalle » à côté et j’ai du mal à joindre les deux bouts, alors que, s’il n’y avait pas ce pb, je pourrais partir en préretraite).
    Dernier point, je ne vois plus mon fils aîné depuis un an, nous sommes fâchés et je n’arrive pas à lui pardonner certaînes choses.
    Voilà, il y a du boulot!!!!!
    Tu vois tu voulais que je commente, mais, je pourrais en écrire un roman feuilleton, ce qui serait beaucoup trop long.
    En tout cas, depuis que j’ai lu ton livre, j’ai beaucoup plus d’énergie, je me sens moins seule, et je suis moins pessimiste!
    Aujourd’hui, j’avais pris une journée de congé pour décompresser et je suis allée rendre visite à des amis éleveurs d’autruches. Ils ne roulent pas sur l’or, mais ils sont passionnés par ce qu’ils font. J’ai oublié tous mes soucis pendant une journée.
    Voilà, si d’autres personnes se reconnaissent un peu là-dedans et on trouvé des solutions, ou si Annie voulait nous écrire un petit mot. Je comprends ce qu’elle ressent: ce sont des attaques de paniques incontrôlables et qui échappent à la raison. J’ai souvent ressenti cela, la peur de catastrophe en cascade comme si le sort s’acharnait contre nous, mais c’est notre esprit qui dérape et il ne faut pas rester replié sur soi-même. Annie, fait nous un petit coucou et dit nous comment tu vas! J’ai développé plein de maladies moi aussi avant le myélome et je suis encore vivante et Daniel qui a eu moins de chance que nous est toujours là lui aussi, grâce à son envie de réaliser encore plein de choses intéressantes!
    Grosses bises et à bientôt! Lisez le livre et écrivez, partagez, ne restez pas seuls.
    Dominique

    • Daniel dit:

      Bonjour Dominique,
      A quand ton prochain livre? :biggrin: Visiblement, il y a des mots (maux) que tu veux dire! Je t’encourage vivement à le faire, le cancer est une maladie qui touche les personnes qui ne s’expriment pas assez, qui refoulent trop.
      Alors, d’abord pour mettre ta photo, va voir la vidéo ici
      C’est vrai que t’as pas été gâtée!
      Il y a encore bcp de choses à répondre à ton message. Tu veux passer dans la FAQ tous les jours ou quoi? :lol: Eh bien, figure-toi que c’est chose faite! Tu m’as donné l’idée de répondre à touts les points cruciaux que soulèvent les personnes qui commentent dans la FAQ.
      Tes posts sont une mine d’or pour moi. Je répondrai au fur et à mesure.
      Féliciations déjà pour tes bonnes résolutions.
      Qu’est-ce que c’est que cette croyance d’un « homme qui ne voudrait pas d’une compagne qui fait des examens de cancer tous les trois mois »?
      Tu crois que ma femme m’a abandonné pendant mon myélome? Non, au contraire, elle m’a soutenu de bout en bout, et son amour m’a sauvé.
      « Depuis que j’ai lu ton livre, j’ai beaucoup plus d’énergie, je me sens moins seule, et je suis moins pessimiste! » Génial, ça me comble de joie d’avoir contribué modestement à cela. J’ai écrit le livre et ce blog pour des messages positifs comme le tien! :bounce: :face: Daniel

  2. Annie dit:

    Bonjour Dominique,
    Je viens de lire l’article de Daniel et de ce fait tes messages.
    Je reviens vers toi rapidement un soir de cette semaine (j’essaie ce soir mais je ne te le promets pas à 100%) pour répondre à tes questions et te dire comment je vais et pour discuter avec toi.
    Belle journée à toi et à vous tous.
    Annie

  3. Annie dit:

    Bonjour Dominique,

    Comme promis hier, je prends le temps de te répondre.
    J’ai lu ton message et l’article de Daniel mais je n’ai pas bien compris : tu étais en Myélome asymptotique durant 11 ans ou en Mgus ? Quel était ton pic à la détection ?
    Je comprends que tu te poses pleins de questions, je m’en pose des tonnes aussi…
    En lisant ton message, j’ai constaté à quel point l’évolution de la Mgus vers le Myélome était fortement lié à nos états psychiques, à des chocs émotionnels. Depuis le début de mes lectures et recherches, j’avais compris cela mais ton message est venu grandement le confirmer.
    Je comprends mieux pourquoi mon hématologue m’a dit « vivez normalement et oubliez !! », mais faites bien vos bilans et vos radios… bon je n’arrive pas à oublier……mais je comprends ses paroles….Cependant, je crois qu’il est impossible d’oublier….
    Depuis 4 mois que j’ai l’ordonnance, je n’ai pas encore fait mes radios car j’ai la trouille des résultats….donc finalement je ne sais pas si je suis réellement en Mgus ou plus….j’ai juste eu le courage de faire 3 bilans sanguins en 1 an et une densitométrie le mois dernier.
    D’autre part, mes discussions avec de nombreuses personnes m’ont amené à la conclusion que le 1% (cumulatif) d’évolution annoncé d’une Mgus vers le Myélome était à mon avis largement sous estimé.
    Très peu de personnes que j’ai suivie en 1 an via les forums ou listes sont restées stables durant 20 ans après la détection. La grande majorité ont évolué vers le Myélome et souvent après un choc psychologique.
    Alors évidemment cela n’a rien d’une analyse scientifique car l’échantillon (le nombre de personnes suivies) n’est pas représentatif de toute la population atteinte de Mgus (et encore moins de la population générale) mais cela donne une tendance à la louche…une grosse louche je l’avoue mais quand même…
    Et la tendance ne me paraît pas rassurante…Pour moi c’est plutôt 1% (cumulatif) qui n’évoluent pas vers le Myélome à 20 ans !
    En clair, pour moi c’est donc l’inverse !
    Alors là j’imagine Daniel en train de monter dans les tours car il doit me trouver encore très négative !!!
    Bon Daniel je suis d’accord avec tout ce que tu dis sur ton forum : la méditation, la visualisation, la psychanalyse ou autres….bref remettre en ordre ce qui est en désordre me semble possible !! mais en théorie seulement…..et pourtant j’y crois à fond aussi…crois moi !!!
    Seulement voilà, est-ce que pratiquer suffit ? est ce que vouloir changer suffit ? est ce que prendre conscience suffit ? etc…
    Je n’en suis malheureusement plus si sûre…Plus de 10 ans de Psychanalyse à mon actif au régime de 2 séances par semaine, sans en louper une seule ! Une motivation à toute épreuve pour prendre ma vie en mains, une grande ouverture d’esprit, des remises en questions incessantes et toujours des maladies à un rythme cyclique et de plus en pus graves…alors oui à la théorie, oui au fait de pratiquer la méditation, la visualisation et tout le reste mais oui aussi il y a des échecs car quand notre inconscient mène la danse, il la mène bien !!
    Je continue quand même sans plus y croire, j’ai trouvé plus fort que moi…mon inconscient !! Alors je viens de rajouter à ma psychanalyse une thérapie brève, un changement de nourriture, la méditation, la visualisation (bon je ne suis pas bien douée en visualisation, je crois que je visualise mal lol ). Je le fais car je crois qu’il faut tout tenter !!
    Alors je ne suis pas en train de faire la pessimiste de base, je dis à tout le monde ici et à Dominique, j’y crois aussi, mets et mettez toutes tes chances de votre côté mais il faut savoir que parfois c’est plus long et plus compliqué que cela ! Notre cerveau est très très complexe.
    Alors peut-être que Dominique, Cathy, Daniel et les autres lecteurs vous comprendrez mieux mon pessimiste ambiant.
    Voilà Dominique comment je vais, je suis en colère, déçue, je m’en veux, je culpabilise, j’ai peur, et à la fois j’ai envie d’y croire…
    Je me sens bien physiquement à part 1 ou 2 symptômes qui m’interrogent, en clair je me sens en pleine forme physiquement, pour le reste j’y travaille !!
    Alors toi Dominique, reste forte et optimiste, suis la voie et la voix de Daniel qui est d’une positivité à toute épreuve à tel point qu’il y a des jours je me demande de quelle planète il vient !!!! lol
    J’envie son optimisme et je sais qu’il a raison et tous les jours je pense au message où il m’a botté les fesses !! A vrai dire ça m’amuse à chaque fois que j’y pense…
    Nous voyons d’ailleurs que nos souffrances physiques sont bien différentes et que nos douleurs morales aussi.
    Que la solidarité nous tienne !
    Bien à vous tous. Soyez et soyons forts !
    Annie

    Ps : J’ai écrit pour 3 mois….

    • Daniel dit:

      Annie veut une ruade on dirait bien!
      Je suis toujours partant pour ça.
      T’arrête un peu de te concentrer sur les stats? Laisse ça aux médecins. Voir mon dernier article à ce sujet.
      Je viens de la même planète que toi: la Source, qui a amenée l’âme parfaite que tu es sur cette terre. A toi de retrouver cette perfection que ton mental a perdu de vue.
      Il ne faut pas laisser le mental prendre les rênes, c’est pour ça que la psychanalyse a ses limites. C’est le mental qui mène la danse comme tu dis. Je suis plus partisan de technique qui schuntent le mental: EFT, kinésiologie, régressions sous hypnose…
      Tu es en pleine forme, réjouis-toi de cela, ne te concentre que sur cela.
      Pourquoi dis-tu que tu visualises mal? Laisse venir ce qui vient. Il n’y a pas de mal ou de bien. Il y a ce qui te parle, te correspond, c’est l’essentiel.
      La maladie vient d’un état de fermeture. Tu dis vivre des moments de grande ouverture d’esprit, donc tu es sur la bonne voie , celle qui déjoue tous les pronostics et les statistiques… :face: Daniel

  4. Annie dit:

    Bonjour Daniel, bonjour à toutes et à tous,

    Daniel pour répondre à ta question, lorsque je fais la visualisation cellulaire de Corneau et Lessard, je n’arrive pas à visualiser le LIEU des mauvaises cellules. En fait je les visualise seulement à un seul endroit de mon corps, quasi toujours à droite…bizarre alors que le pic monoclonal est circulant dans le sang. Je ne sais pas si je dois les visualiser dans l’os ou dans le sang ou les 2. C’est donc en ce sens que je disais que je ne savais pas visualiser. Si tu as des tuyaux à ce sujet, je les prends volontiers !
    En même temps que j’écris ces lignes, je suis en train de me demander si toutes ces pratiques, méditation, visualisations cellulaires ou créatrices etc.. ne sont pas là seulement pour nous rassurer mais finalement inefficace…bref je ne sais plus quoi en penser !
    Bises à vous tous
    Annie

    • Daniel dit:

      Annie,
      tu es le doute incarné! Le doute c’est l’arme du :devil: dit-on.
      Pourquoi pas choisir les armes de Dieu :angel: amour, confiance, acceptation…
      ta santé s’en portera mieux.
      Il y a eu des études menées en laboratoire sur le pouvoir de la visualisation avec des résultats probants. Cherche sur Google: Franz Alexander, Bernie Seagal, Deepak Chopra, Carl Simonton, Christian Drapeau et tu verras.
      Quant à la façon dont tu visualises cela importe peu, que tes cellules aient des têtes comme ça :alien: ou comme ça :ninja: ou encore :pouty: , ainsi que le lieu, peu importe que tu les visualises dans l’os, le sang, la moelle…peut être qu’elles sont toutes à droite, qu’en sait-on réellement? (je rappelle que la droite symbolise le père au cas où)
      « Le plus important, quelle que soit la forme de visualisation que vous aurez choisi, est de voir sous ses yeux le processus de guérison se produire effectivement ici et maintenant » (Richard Shames et Chuck Sterin Guérir par le pouvoir mental ) :face: Daniel

  5. Annie dit:

    Daniel,

    Merci pour tes conseils et lectures !
    Le doute incarné ???…le mot est faible !!
    D’ailleurs j’ai pas encore acheté ton livre mais je vais le faire très rapidement.
    Merci
    Annie

    • Dominique dit:

      Annie, voilà seulement que je trouve ton message, car en revenant de petites vacances en Crête fin Mai, là discussion sur ce sujet semblait close, et je n’ai jamais vu tes écrits, car je lisais les autres sujets plus récents! Et puis, j’ai de gros soucis avec mon fils aîné qui occupe presque toute mon énergie.
      Je réponds à ta question, mais viendras-tu me lire? Peut-être est-ce toi qui ne trouveras pas ma réponse cette fois-ci!
      Je suis stade 1 depuis 2002, myelogramme oscillant de 17 à 25%, et pic oscillant entre 13 et 20%; myélome IGG en zone lambda.
      Je peux te dire que la peur a pourri ma vie car quand j’avais 45 ans, à la découverte de cette chose tout à fait fortuitement, mon fils avait douze ans. Mon caractère à changé je suis devenue nerveuse, coléreuse en voulant à mon ex mari, à ma situation de stress extrême dans le Centre d’appel ou je travaille… Mes angoisses ont fait du mal à mon fils, je n’arrivais plus à faire de projets, je l’ai aussi trop gâté d’une certaine manière et faisais tout à sa place, pensant que tant qu’il aurait besoin de moi, je ne pourrais pas mourir…car le médecin hématologue m’avait dit que je ne verrais sans doute pas ses dix huit ans. Aujourd’hui, il en a 24 et il se drogue et je ne sais pas quoi faire pour qu’il aille mieux. Il a des multitudes de reproches à me faire et il m’en veut.
      Tu vois, et malgré tout ce stress que je ressens et qui me tire par le fond parfois, mon pic s’est amélioré pour revenir à 13. J’essaie de n’être qu’amour malgré son agressivité envers moi, et de manger sainement avec vitamine D thé vert, curcuma… Je continue de me dire que mon fils à besoin de moi et que je ne peux pas l’abandonner…
      Sans doute que le myélome IGG en zone lambda est moins virulent que les autres. Je ne sais pas pourquoi mon état est redevenu meilleur qu’il y a un an, car je n’ai pourtant pas réussi à me débarrasser de ma culpabilité envers mon fils, ni totalement de ma colère, bref des choses négatives qui affaiblissent les forces! Je suis passée par tous les états que tu as décrits; mon fils finit par penser que je me suis inventée une maladie qui n’existe que dans ma tête pour me rendre intéressante! Voilà, les nouvelles! Soutenons nous tous, n’abandonnons pas le blog. Cherche le blog de Margaret aussi: tu tapes blog margaret myeloma. Il existe bien d’autres personnes qui sont à 15 ans de stade 1; d’autres qui étaient en stade 3 et qui sont en rémission suite à auto-greffes et Pomalyst qui est utilisé depuis 10 ans aux états unis. De quoi espérer pour Daniel, Claude et Yves!
      Gros bisous, j’espère que quelqu’un lira ces quelques lignes et retrouveras des forces pour croire et espérer encore.
      Dominique;

      • Daniel dit:

        Moi en tout cas je te lis.
        Désolé pour ton fils.
        J’ai eu aussi des pbs avec le mien il y a quelques temps, aussi, sans être spécialiste, je ne saurais trop te conseiller d’avoir une franche discussion avec lui.
        « Il a des multitudes de reproches à me faire »: les a-t-il exprimées?
        « ma culpabilité envers mon fils »: la seule façon d’éliminer la culpabilité est de réaliser qu’il n’y a pas eu de faute, tu as agi du mieux que tu as pu, tu es innocente. Lui en as-tu parlé?
        « ni totalement de ma colère »: l’as-tu exprimée? Si tu lui en parles, parle en « Je » et pas en « Tu » qui est hautement culpabilisant. Ex: « j’ai été déçu, j’ai souffert de ce que tu as dit ou fait »
        Tu as vécu dans la peur tout ce temps à cause de cette condamnation débile du médecin. Ton fils a ressenti ta peur et a dû aussi en ressentir de la culpabilité « elle se bat pour moi, est-ce que j’en vaux la peine? » et « ma mère souffre à cause de moi! »
        Du coup, il a pu se montrer odieux, blessant, pas « aimable » pour que tu cesses de te battre pour lui.
        Mes fils ont eu ce sentiment en tout cas avec leur mère.
        Voilà des pistes à explorer.
        :face: Daniel

  6. Dominique dit:

    Il est chez moi depuis 2 mois et essaie de se sevrer du cannabis. Il y arrive, mais son penchant s’est déplacé vers l’alcool, alors nous essayons à présent de diminuer l’alcool. Nous discutons beaucoup, et il semble que nous arrivons mieux à nous comprendre depuis 15 jours; il faut que j’essaie de le revaloriser, car il a réussi son diplome pour être professeur de musique ( c’est la seule chose qui l’intéresse dans la vie et il est surdoué dans ce domaine, par contre pour le reste, il a beaucoup de difficultés). Donc on va mettre l’accent ce ce qu’il fait bien et l’encourager sur le reste sans rouspéter, et sans perdre patience, ce que j’ai parfois du mal à faire car je suis fatiguée en rentrant du travail; Il faut que je lui fasse confiance et que je lui donne des responsabilités; J’ai du mal à na pas tout superviser , TOUT MAÏTRISER,c’est mon gros défaut; j’ai un gros travail à faire, je suis responsable de ce qui lui arrive, mais il ne faut pas que je me culpabilise, je dois changer pour l’aider à reprendre les rênes de sa vie.
    Ta réponse me met sur la voie, en fait; Ne pas me culpabiliser pour ne pas être en colère après lui, ne pas le dévaloriser pour me venger du poids de ses reproches; être vigilante et tourner ma langue sept fois dans ma bouche, avant de répondre mue par de l’énervement;
    Gros bisous Daniel et merci.
    Dominique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 − 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
:wub: :wink: :whistle: :what: :wassat: :w00t: :unsure: :tongue: :tchin: :smile: :sleeping: :silly: :sideways: :sicky: :sick: :shocked: :sad: :pouty: :pinch: :ninja: :nervous: :lol: :levitation: :heart: :happy: :getlost: :face: :ermm: :dizzy: :devil: :cwy: :cool: :cheerful: :bounce: :blush: :blink: :biggrin: :angry: :angel: :alien: