Soigner le cancer du sein- ou tout autre cancer- sans chimio ?

    Cet été, j’ai eu cette discussion par mails interposés avec Céline atteinte d’un cancer du sein. Aujourd‘hui, en relisant cet échange, j’ai pensé qu’il fallait le partager car cette question revient de façon récurrente dans les commentaires aux articles et dans les questions qu’on me pose en privé. Comme j’ai écrit un article qui se positionne plutôt contre la chimio et un autre article plutôt pour, voilà une réponse qui clarifiera peut-être mon avis sur ce sujet.

 

Céline:(dont j’ai modifié le prénom par souci de confidentialité)

Bonjour, j’aimerai communiquer avec vous svp, je suis tombée sur votre site par hasard, mais je ne crois pas au hasard…On m’a décelé un cancer du sein, j’ai eu la nouvelle hier matin.

Je suis contre la chimio, mais ils veulent m’en faire pour dissoudre la masse de la tumeur puis opérer pour l’enlever. Ils veulent faire 6 séances de chimio dans dix jours. J’ai dit au médecin :

-          « je ne veux pas de chimio » il m’a répondu :

-          « Votre vie est en jeu madame !»

Bien que naturopathe et que mes guérisseurs ont tous dit qu’il n’y avait rien, je suis anxieuse de nature. Le corps médical me dit cancer/chimio, aucune alternative, j ai un choix à faire, mais lequel ? Je suis  complètement perdue.

Je refuserai la chimio, totalement, sachant que ça me tuerai plus qu’autre chose.
Pourrions-nous communiquer, Merci de me répondre me donner votre avis qu’elle alternative ai-je?

Merci d’avance
Céline

 

 Ma réponse

Bonjour Céline,
Si vous vous baladez en détail sur mon blog, vous verrez quelles alternatives je propose. Je ne peux vous en dire plus que ce qui est déjà écrit.

La chimio peut vous donner du temps pour essayer de comprendre pourquoi vous êtes tombée malade, car il n’y a pas de hasard comme vous dites.
Par contre, il faut impérativement que vous changiez d’avis, de positionnement vis-à-vis de la chimio sinon cela n’a aucune chance de fonctionner avec vous. Si vous ne changez pas votre croyance, mieux vaut ne pas en faire.

Attention à ce que vous disent les guérisseurs. Il y a un diagnostic médical quand même, et eux pensent qu’il n’y a rien ?!
De plus, vous  avez la solution, pas eux.

Je viens de voir décéder hélas deux personnes qui étaient totalement opposées à la chimio et ont choisi de se soigner par des méthodes naturelles. …
Jusqu’où êtes-vous prête à aller pour défendre, comme elles, vos convictions ?

 Certes, je pense qu’on peut s’en sortir sans chimio, mais il faut une foi inébranlable, et trouver très vite le conflit psychologique qui vous a amené a la maladie.
Si vous vous sentez cette foi, si vous êtes capable de ne pas sombrer dans la peur dans laquelle vous attirent les médecins, alors allez-y, mais seulement avec cette conviction que, apparemment, vous n’avez pas pour l’instant.
Ce que vous vivez est très dur je sais, je suis passé par là, et vous avez également besoin de temps pour accepter ce qui vous tombe sur la tête.

Bon courage Céline.
Daniel

 

Céline:

Merci de m avoir répondu, je ne suis pas contre la médecine traditionnelle, les deux travaillent ensemble, je pense que vous auriez réussi à guérir sans la chimio en faisant, comme vous avez fait, tout ce travail sur vous, et en trouvant la raison de cette maladie. C’est un travail que j ai déjà entrepris, j’ai déjà compris depuis longtemps qu’il y a toujours une raison pour tout ce qui nous arrive dans la vie.

La maladie n’est qu’une alerte de son corps pour nous signifier que l’on est sur le mauvais chemin. Je pense, vu mon vécu,  avoir trouvé, et je peux guérir. La Foi je l’ai.
Je ne changerai pas d’ avis par rapport à la chimio, j ai vu mourir mon père avec cela, et en ce moment, j’ai un membre de ma famille en chimio et radiothérapie, la totale. C’est de pire en pire, on lui tue toutes ses cellules,  il n’a plus de globules rouges, il a dû être transfusé plusieurs fois, je vois ses yeux se vider.

Je pense que la chimio marche pour ceux qui y croient,  l’acceptation et la croyance y font beaucoup. Tout est fait pour que l’être humain ait peur pour prendre leur chimio, tout ceci est commercial, il s’agit d’entrer dans un protocole classique : cancer= chimio.

pétage de plombsAujourd’hui, mon corps réagit à la nouvelle qu’on m’a annoncée hier, je ne suis pas bien. On nous met la pression, j ai horreur de ca, on nous impose de faire de la prévention comme je fais toujours aux enfants, avant l’arrivée de l’hiver, mais en homéopathie. 
Pourquoi pas tout simplement  retirer la tumeur et voir après ? 

 

 

J’ai montré le rapport à quelques gynécologues, aucun n’a le même avis. Je préfère refaire les tests pour avoir un deuxième avis, je déciderai après, je vais mettre tout de mon côté, en médecine traditionnelle et en alternative, les deux vont ensemble. 
Merci de votre réponse

Céline 

 

 Ma réponse

Bonjour Céline,
Ne peuvent-ils pas faire diminuer la tumeur par la radiothérapie avant d’opérer ?
C est dans votre intérêt qu’elle diminue car comme il « gratte » tout autour, mieux vaut que la zone soit moins large.

Ce n’est pas la chimio qui tue, c’est l’incapacité à déminer un conflit qui fait que la maladie se propage et que l’immunité baisse, et comme la chimio fait aussi baisser l’immunité,  ça crée un cercle vicieux

Ma  première femme est décédée d’un cancer et je pensais comme vous au début. J’ai essayé de m’en sortir sans chimio, mais je ne trouvais pas le conflit qui avait généré la maladie. Il me fallait du temps.
Ce temps, la chimio me l’a octroyé, et de toute façon, à cause des douleurs, j’ai dû accepter la chimio que je refusais jusqu’alors. Je dois reconnaitre maintenant qu’elle m’a sauvé la vie à certains moments.

Donnez-vous du temps pour méditer sur tout cela, vous êtes sous le choc de la nouvelle qui est toute récente. Je connais on ne peut mieux cet état, le monde s’écroule sous ses pieds, on a besoin de temps pour digérer la nouvelle, mais les médecins vous en empêchent en vous mettant une pression dingue

De tout cœur avec vous,
Daniel

 

 

VN:F [1.9.22_1171]
Votez pour cet article
Rating: 4.4/5 (11 votes cast)
Soigner le cancer du sein- ou tout autre cancer- sans chimio ?, 4.4 out of 5 based on 11 ratings

Téléchargez gratuitement l’introduction du livre "Merci, mon cancer!" et recevez en cadeau 3 e-books!

Remplissez les champs, je garantis la confidentialité de votre email
Prénom  :
Email  :

Mots-clés recherchés:

    {cancer du sein sans chimio/soigner le cancer sans chimio/yhs-fh_lsonsw/guérir le cancer sans chimio/soigner cancer sans chimio/guerison cancer sans chimio/traitement cancer sans chimio/ne pas faire de chimio/temoignage cancer du sein sans chimio/peut on guerir dun cancer sans chimiothérapie/medecine parallèle sans chimio/traiter le cancer sans chemio/opérer d un cancer du sein ont me fait de la chimio en prévention/operer une tumeur sans chimio/orangeguerison cancer sans chimio/si on fait la chimio pour un cancer est ceque tous les cancers de mon corps guerrissent/quelle acteur a vaincu un cancer sans chimio/peut on avoir un cancer sous chimiotherapie/peut on guérir d un cancer du sein/peut on guerir de la polymyosite sans se soigner/}

Merci d'avoir lu cet article d'un chercheur free-lance sur le cancer.
Au plaisir de lire vos commentaires,

Ajoutez dans vos favoris cet article.

23 commentaires pour Soigner le cancer du sein- ou tout autre cancer- sans chimio ?

  1. Pascale dit:

    Bonjour Daniel,

    Merci beaucoup pour ce partage ; il est difficile de se positionner et impossible de choisir à la place de l’autre. Bravo pour ta posture et ta capacité de discernement et de recul qui j’espère a permis à Céline de faire le « bon » choix. Faire le bon choix nécessite parfois de mettre ses certitudes et ses croyances de côté.
    As-tu des nouvelles de Céline depuis vos derniers échanges ?

    Au plaisir de te lire
    Pascale
    Pascale a écrit récemment…L’art de la rencontre amoureuse ou comment trouver l’amourMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Pascale,
      Effectivement, j’ai eu un mail de Céline que j’avais prévenue que j’allais « utiliser » notre conversation pour un article. Visiblement, elle ne souhaite pas intervenir ici même sous le sceau de la confidentialité.
      Elle a décidé de renoncer à la chimio, le décès de la personne de sa famille qui était sous chimio, ayant certainement apporté de l’eau à son moulin et pesé dans sa décision.
      Je ne peux que respecter son choix, qui est courageux. De toute manière, quand on est remonté comme ça contre la médecine traditionnelle, mieux vaut s’en détourner.
      Je ne vais pas lui jeter la pierre, puisque j’ai réagi totalement de la même manière suite au décès de ma première épouse. Mais le temps a fait qu’une ouverture s’est créée.
      Je lui souhaite de tout cœur de réussir son pari, je pense qu’on peut y arriver avec beaucoup de courage et de foi, même si jamais je n’inciterai les gens à le faire. :face: Daniel

      • Domino dit:

        Bonjour,
        Etant dans le même cas et états d’esprit que « Céline », j’aurais voulu entrer en contact avec elle, histoire de s’aider et se soutenir mutuellement.
        Pourriez-vous lui demander si elle accepte de me contacter, vous avez mon adresse mail…
        D’avance un grand merci pour ce « relais »
        Domino

        • Daniel dit:

          Bonjour Domino,
          sois la bienvenue ici!
          Aïe, problème, j’ai changé de PC et n’ai pas conservé le mail de Céline.
          J’espère qu’elle continue à lire le blog et si c’est le cas, je lui propose de me contacter si elle le souhaite pour que je puisse te communiquer son mail.
          :face: Daniel

  2. Phil dit:

    Bonjour frangin

    pas facile de prendre une décision quand le corps médical et souvent l’entourage aussi te met une pression d’enfer!

    je ne comprends pas également que le dépistage ne soit pas plus tôt ( je crois que c’est à 50 ans ) , car plus vite tu te rends compte de ta maladie, plus tu as le temps de t’en occuper.

    A bientôt
    Phil
    Phil a écrit récemment…Concours Plume ActiveMy Profile

  3. Jacques Pertuiset dit:

    J’ai fait le choix de ne pas suivre la médecine conventionnelle malgré leur condamnation à une mort certaine si je ne me faisais pas opérer. Malgré de nouveaux examens, 3 ans après, qui démontre que j’ai eu raison, il m’aura fallu 7 années pour me libérer de cette menace de mort.
    Nous savons ce qui est bon pour nous , la vie nous offre chaque jour des opportunités de changement et de compréhension.
    « Les mots font souvent plus de mal que les maux, ils peuvent aussi mener à la guérison »(quelqu’un à surement déjà du le citer)
    Voilà Céline, écoute toi…

    • Daniel dit:

      Salut Jacques,
      En effet si on suit ton exemple, Céline a tout à fait raison d’agir à comme elle le sent. Mais toi tu avais l’avantage de n’avoir aucune douleur, donc pas d’urgence à te soigner par la médecine traditionnelle. Non personne n’a cité cette phrase, qui en est l’auteur ?
      Salute :tchin:
      Daniel

  4. Bonjour Daniel,
    Voilà de quoi réconcilier la médecine traditionnelle
    et la médecine alternative.
    Comme tu le dis, trouver le conflit n’est pas une
    science exacte ni chose facile.
    En dehors des circonstances qui déclenchent un
    cancer, je me suis aperçue qu’il y avait souvent
    chez les personnes qui déclarent cette maladie,
    un foyer de haine non identifié, une colère sans nom
    dont on ne connaît pas l’origine;est ce que tu confirmes?
    hannah@technique Tipi a écrit récemment…Décodage biologique: votre peau vous parle !My Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Hannah,
      Je confirme que la colère entre dans la « composition » de certains cancers.
      Le myélome par exemple qui est une maladie auto-immune immune est, je pense, de la colère retournée contre soi-même. Les cancers du système digestif, comme évoqué dans les articles ici, ont pour base en décodage biologique l’incapacité à «digérer le morceau », donc évoque une colère, voire une haine, irrépressibles.
      Allez scoop : la colère est un des 4C ! Mais sauras-tu trouver les trois autres ?
      :face:
      Daniel

  5. Jean-Louis dit:

    Bonjour Daniel,

    Faire le bon choix, voilà effectivement un fameux dilemme à résoudre, surtout quand sa vie est en question, et qu’on est abasourdi et un peu perdu.
    Il me semble qu’avoir une foi absolue, et une conviction d’acier sont des éléments capitaux pour y arriver.

    Ayons donc la foi, …
    Jean-Louis a écrit récemment…La géobiologie, pour vous aider avant l’achat d’une maisonMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Jean-Louis,
      tu as raison, lorsqu’on est un patient qui remet les protocoles en question, on passe son temps à se creuser la tête pour prendre les bonnes décisions. Mais je pense que ça fait parti aussi du processus de guérison : se poser les bonnes questions, et surtout trouver les bonnes réponses !
      Et si on rajoute une foi inébranlable, alors on est vraiment dans le bon cheminement.
      Salute :tchin:
      Daniel

  6. Nadia dit:

    Bonsoir Daniel,

    quel dilemme de devoir choisir son traitement. Apprendre qu’on a un cancer est déjà une épreuve très dure je pense.
    Certaines personnes s’en sortent grâce aux chimiothérapies et d’autres sans. Personnellement j’aime bien mettre toutes les chances de mon côté et je pense que je ferais comme toi; une chimio et un travail sur moi en parallèle.

    Bravo pour le courage dont tu as fait preuve en répondant à Céline.
    A bientôt
    Nadia
    Nadia a écrit récemment…Manger du raisin pour votre santé, c’est le moment d’en profiterMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Nadia,
      pas de courage, mais il faut bien que je donne ma position par rapport à cette question récurrente, et que je l’assume.
      Le courage, c’est d’affronter la maladie sans chimio et en faisant fi du qu’en dira-t-on.
      Mais là encore, cela reste une affaire personnelle. Et son choix dépend de multiples facteurs, de l’avancée et de l’agressivité de la maladie aussi. :face:

  7. laurence dit:

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site et il répond à ce que je ressens depuis l annonce de mon cancer il y a tout juste deux mois….un coups de rétroviseur sur le temps et effectivement je n étais pas sur MA voie… ceci dit aujourd’hui hui jrs suis malade et même si je crois plus à la puissance de l âme qu’ à tout le reste, je fais confiance à l Homme pour me soigner . J ai été opéré deux fois en un mois j ai reçu de la douceur de la compassion de l attention en bref de l amour du corps médical.. cela à soigner aussi mon âme de ce manque d humanité…ce sont des femmes et des hommes formidables qui aident notre corps et je pense qu’ il faut accepter l aide de l homme qui veut vous sauver…j accepte les traitements même si je travaille sur ma nouvelle vie car je suis certaine aujourd’hui que sans amour sans aide sans douleur on ne voit pas la vie avec le même intérêt…

    • Daniel dit:

      Bonjour Laurence,
      Sois la bienvenue ici !
      Désolé pour ce qui t’arrive, tant mieux si tu trouves des réponses dans les articles et les commentaires de ce blog.
      Dans ton malheur, tu es doublement chanceuse: d’abord de tomber sur un personnel soignant très humain ce qui n’est pas toujours le cas, ensuite d’avoir confiance en eux. C’est très important, et ça conditionne vraiment la réussite du traitement.
      La toute-puissance qui nous gouverne a certainement aidé à la création de molécules qui guérissent. Penser que Dieu est dans le traitement, c’est déjà faire 90 % du chemin.
      Je te le souhaite lumineux.
      J’espère que tu reviendras nous donner des nouvelles régulièrement de ta santé. :face: Daniel

      • laurence dit:

        Bonjour Daniel,
        Je suis surprise que très peu de personnes traitent le sujet du Cancer comme une pathologie biologique sans en chercher la raison. Lorsque j ai appris ma maladie, j ai compris que j étais dans une sorte de suicide et que ma vie était à l image de ma maladie…j ai eu des signes psychologiques très forts pourtant qui m ont même poussé vers une sorte de dépression mais pas le courage pour autant face à la pression sociale …de rediriger ma vie…aujourd’hui c est le corps qui craque…et je considère que c est ma dernière chance… d être heureuse….en somme….je vais commandé votre livre, avez vous quelques références à me conseiller car je me sens bien seule dans cette vision de la maladie et la façon dont je la gère.
        Merci par avance.

        • Daniel dit:

          Bonjour Laurence,
          bienvenue au club des gens qui se sentent différents :wink: Reviens souvent ici, tu te sentiras moins seule.
          Pour les références, y en a pas mal dans mes articles et dans la bande qui passe (si lentement c’est exaspérant!) en fin d’articles sur les livres que je conseille.
          Dans mon livre, tu trouveras bon nombre de références (une cinquantaine je crois!) :face:

  8. sabb dit:

    Bonjour a tous, je suis tombée sur votre site un peu par hasard en faisant des recherches sur comment soigner un cancer sans chimio. En effet, ma maman est atteinte de cette horrible maladie depuis environ 2 ans (cancer du foie). Après de nombreuses chimios, ma maman ne l’a supporte plus. Elle est horriblement fatiguée et est bloqué aujourd’hui au niveau des jambes et des mains. Elle a le sentiment que celle ci l’a empoisonnée!! Les médecins nous apportent pas de réponses encourageantes et la peur me foudroie, je ne peux imaginer que ma maman ne s’en sorte pas. J’ai besoin de conseils de témoignages qui peuvent m’aider! de plus, avec mes soeurs et freres nous envisageons de faire des tests et espérons etre compatibles pour envisager une greffe du foie. J’attends vos réponses car je suis dans l’angoisse et la peur la plus complète.

  9. Marie-Hélène dit:

    mon dieu mon dieu, je cherchais et ne trouvais pas!!!!!!!!!!!et voilà que je tombe ce soir sur ton blog mon cher Daniel(ma recherche google de ce soir:je vais guérir)

    je suis Marie-Hélène et je me bats depuis déjà 3 ans contre un cancer colorectal agressif (dixit les docteurs) et oui malheureusement il n y a pas le cancer , il y a des cancers et il y a des gens qui ont le cancer
    j ai accepté tout ce qui m a été proposé jusqu ici j ai donc subi des opérations,des chimios et des chimios………mais en parallele comme beaucoup d entre vous j ai fait un travail énorme sur moi-même , j ai été fouiller à l intérieur de moi même et j ai découvert un être merveilleux, très très fort……j ai lu , j ai fait de la sophrologie , je fais du yoga du qigong et je me balade dans la nature.j ai pris conscience de ce formidable amour qui nous anime tous , j ai pris conscience de la magie de la vie, comme vous tous ,j imagine ,je vis le présent comme un cadeau permanent,moi qui était agnostique je vis une foi immense, forte si forte: je sais que je suis un chemin difficile mais beau si beau…….j ai toujours trouvé les sentiers avec des ronces bien plus beau que les autoroutes :-)
    mon cancer est désormais métastasé et là j ai commencé à me rebeller contre le corps médical en effet la dernière ligne de chimio a été inefficace (il faut bien dire que je ne la voulais pas)là ils veulent m en imposer une autre que finalement je vais accepter (pression de ma famille )je les comprend si bien , ils n ont pas envie de me voir mourir………;
    ce travail sur la mort je l ai fait aussi et à ce jour le passage en lui même ne me fait pas peur ce qui pourrait m effrayer c ‘est cette déchéance et l agonie juste avant…..je ne voudrais pas non plus faire souffrir tout mon entourage qui m aime

    en plus je vois devant moi des docteurs impuissants qui me font croire que je n y comprend rien alors que je les vois bien patauger …..ils me parlent maintenant de cancer chronique comme le diabète…………la chimio serait donc actuellement………la seule alternative……..en fait je ne les crois pas malhonêtes seulement impuissants………..(encore faudrait il qu ils soient francs envers moi)

    je crois avoir compris le pourquoi du comment de ma maladie même si je sais que nous sommes des êtres de conscience bien complexes……….et si beaux
    ce que je sais aujourd hui c’est que j aime la vie plus que tout et que je me donne des chances pour continuer encore et encore longtemps ici

  10. Elyna dit:

    Et si vous lisiez ce livre…
    http://www.cancersortezdelaboite.com/temoignages/

    Bon courage à tous et toutes

    Elyna

  11. nathalie dit:

    bonsoir
    depuis hier je peux me rejoindre à la liste des femmes avec un cancer du sein ; comme beaucoup de gens, je me pose des questions sur les traitements à prendre; les plantes, certainement, mais la chimio, je lis beaucoup d’articles sur le net qui sont contradictoires, le traitement baisse l’immunité, il parait que certains traitements stimulent les cellules cancérogènes, on parle même d’escroquerie et une façon de garder les hôpitaux rentables, tout en sacrifiant la santé des malades ; et puis il y en a comme vous, qui sont pour la combinaison de phyto et chimio
    si j’écoute mon corps, j’ai plutôt envie de rester avec les plantes, et attendre un petit miracle; au même temps j’ai décidé que je veux vivre et faire face à cette maladie avec toutes les forces que j’ai, je n’ai pas peur, je voudrais juste pas faire des erreurs!
    qu’en pensez vous sur ces études qui démontrent que la chimio peut faire plus de mal que de bien?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
:wub: :wink: :whistle: :what: :wassat: :w00t: :unsure: :tongue: :tchin: :smile: :sleeping: :silly: :sideways: :sicky: :sick: :shocked: :sad: :pouty: :pinch: :ninja: :nervous: :lol: :levitation: :heart: :happy: :getlost: :face: :ermm: :dizzy: :devil: :cwy: :cool: :cheerful: :bounce: :blush: :blink: :biggrin: :angry: :angel: :alien: