Encore des choses à comprendre…

Ruine de DelphesAujourd’hui, 12 octobre, je prends une des décisions les plus difficiles concernant l’avenir de mon blog.

J’ai en effet décidé de jouer franc jeu et cartes sur table avec vous, chères lectrices et chers lecteurs, en vous annonçant que, hélas, je suis à nouveau malade.

En effet, depuis le début de l’été, j’ai fait une récidive du myélome.
Je préfère ce terme de récidive plutôt que de parler de rechute car chute il n’y a pas, si ce n’est celle de mon moral parfois, de mes plaquettes et de mes globules rouges en ce moment.

Pourquoi vous l’annoncer ?

Bonne question ! Puisque je me la pose depuis plus de trois mois…

Oui, pourquoi vous parler de ma vie privée, pourquoi vous prévenir de quelque chose que vous n’auriez peut-être jamais su ?

 Parce que j’ai toujours fait preuve de sincérité et d’authenticité vis-à-vis de vous, et que ce sont peut-être ces « valeurs »  qui vous font rester fidèles à mes articles et à mon blog.

Parce que ma vie privée n’est plus vraiment secrète dans la mesure où elle s’étale sans fard dans de nombreuses pages de MMC puisque je pars de mon expérience, de mon vécu, de celle de mes proches, de mes parents, de mes aïeux, pour étayer mes théories sur le développement du cancer.

Parce que, de ce fait, je me sens en porte-à-faux depuis des mois, de faire croire que tout va bien alors que ce n’est pas le cas.

Parce qu’en continuant de la sorte, je serais un menteur, or j’aspire à la plus grande honnêteté vis-à-vis de vous, et aussi de moi-même. Ce petit dialogue résume toute ma position:

Dieu: Cherche la vérité, dis la vérité, vis la vérité chaque jour. Fais cela avec toi même et avec chaque personne dont tu touches la vie. Puis prépare-toi à être nu. Attends-toi à la visibilité.

NDW: Ça me fait peur. Ça me fait vraiment peur.

Regarde bien : de quoi as-tu peur ?

J’ai peur que tout le monde ne sorte de la pièce. J’ai peur que plus personne ne m’aime.

Je vois. Tu as l’impression d’avoir à mentir pour amener les gens à t’aimer ?

Pas exactement à mentir. Juste à ne pas tout leur dire.

Il s’agit tout simplement de toujours dire la vérité, de te montrer complètement nu  émotionnellement.
« Conversations avec Dieu » tome 2, Neale Donald Walsch

 

Pourquoi ne vous l’annoncer que maintenant ?

Parce que, je dois l’avouer, jusqu’à présent, j’étais pris entre la honte et un sentiment d’échec.

 Et je n’y arrivais pas,  bien que conscient de la nécessité de le faire.

Je me disais qu’en vous informant que j’étais retombé malade, je perdrais toute crédibilité vis-à-vis de vous.
Je me sentais illégitime de donner des conseils sur ce blog alors que moi-même je n’arrivais pas à les mettre en pratique.

Je me sentais comme un une diététicienne obèse, un magicien qui ne sort rien de son chapeau, un pianiste qui a la tremblote, un maître zen qui sursaute au moindre claquement de porte. Enfin vous m’avez compris…

Mais, après ces quelques mois d’intenses réflexions, j’ai réalisé que je n’étais rien de tout cela.

J’ai malgré tout réussi à inverser le processus de la maladie pour obtenir une rémission d’un an et demi.

Je suis convaincu que tout ce que je j’écris dans mes articles reste tout à fait valable. Je suis également persuadé que ce que j’ai trouvé et que j’expose dans mon livre peut être d’un grand secours pour de nombreuses personnes. Tous les jours je reçois des témoignages en ce sens, et le fait que je sois malade ou pas ne remet absolument rien en cause.

Je pense que j’ai donné et donne encore de nombreuses clés pour ouvrir autant de verrous. Peut-être ai-je négligé un des verrous et la porte qui mène à la guérison définitive est restée fermée. Je vais chercher comment « virer la porte », comme le conseille mes amis Enzo et Lysiane!

Peut-être me suis-je enthousiasmé un peu trop vite en parlant de guérison, là où j’aurais dû parler de rémission. J’ai pris pour acquis ce qui n’était que précaire.

Car, lorsqu’on retrouve l’état de santé, lorsqu’on retourne à l’équilibre, je crois que celui-ci est encore fragile, et qu’il faut être très attentif à ce qu’il ne soit pas perturbé par le moindre événement, par la moindre pensée négative.

Or, comme je le relate dans cet article, j’ai vécu l’an passé le double traumatisme de vivre simultanément le décès de mon père d’un cancer du poumon alors que mon fils était tombé dans le coma trois jours auparavant suite à un accident de voiture.

J’ai tenu le choc physiquement et mentalement, mais uniquement en apparence.

J’aurais dû à ce moment-là crier, hurler, pleurer toutes les larmes de mon corps, parler à un psy, faire de l’EMDR, de la kinésiologie, du Tipi…pour éliminer définitivement la charge émotionnelle liée à ces événements.

Mais je ne l’ai pas fait, alors que j’ai bien conscience pourtant du pouvoir de ces lâchers émotionnels qui permettent de ranger ces traumatismes dans les dossiers classés.

Et comme par hasard, c’est dans la période de la Fête des Pères, que j’ai fait une poussée de myélome au point de devoir être hospitalisé. Il est intéressant de rappeler à ceux qui ont lu le livre, et d’apprendre à ceux qui ne l’ont pas lu, que ma première femme est décédée justement le jour même de la Fête des Pères.

Cette période fatidique est maintenant reliée pour moi à deux décès et de surcroît à la peur de perdre l’un de mes fils.

J’ai également compris que cette récidive n’était pas synonyme d’échec.
Visiblement, je ne suis pas allé au bout de cette épreuve, et j’ai encore des choses à comprendre et à apprendre.

 Des gens affrontent vraiment des désavantages au sens physique, mais ce sont en réalité les conditions bonnes et parfaites du point de vue métaphysique car ce sont les conditions voulues pour accomplir ce que l’âme a décidé de faire. 
Dieu dans « Conversations avec Dieu » tome 2, Neale Donald Walsch.

Je me sens plus que jamais investi de ce que je pense être ma mission : transmettre, aider par mon expérience les personnes touchées directement ou indirectement par la maladie. Je cumule de l’expérience, même si je m’en serais bien passé…
Je ne sais plus où j’ai lu que refuser les épreuves, dire stop, c’est le signe que votre égo veut prendre le dessus sur le courant de la vie.

Il y a des choses à revoir…d’autres à refaire…et peut-être d’autres encore que j’aurais laissé passer…

Je m’occupe chaque jour de renforcer mes défenses immunitaires, de visualiser la guérison dans mes cellules, d’essayer de comprendre pourquoi le conflit est toujours actif (car sans conflit pas de maladie à mon sens), d’augmenter mon énergie par les techniques que je développe sur ce blog, d’être en communion avec Dieu, de m’ouvrir chaque jour à plus d’amour

Il est vrai qu’en ce moment, j’ai moins le cœur à l’ouvrage, parce que je suis très fatigué par mon traitement. Car oui, n’en déplaise aux défenseurs des méthodes naturelles, aux pourfendeurs de la médecine allopathique (dont je fais aussi partie par moments), j’ai accepté – encore – d’être traité par chimio.

De toute manière, je n’avais pas le choix car j’étais dans un sale état, et je voulais avoir un gros bonus temps pour tenter de comprendre à nouveau, pour me reconstruire encore et encore.

J’ai refusé une chimio lourde qui, en théorie, donne une meilleure réponse, et j’ai pris la solution la plus « light » avec une chimio per os (littéralement « par la bouche »), ce qui veut dire en comprimés qu’on peut  prendre à la maison.

Il est vrai aussi que je n’ai en ce moment  aucunement l’envie de clamer merci mon cancer ! :cwy:
On ne peut le dire qu’une fois l’épreuve traversée et sublimée, or je suis encore dedans pour l’instant…

J’avoue que je suis encore sonné par ce qui m’arrive, pas mal en colère envers la vie (mais j’y travaille), et encore dans la non-acceptation (j’y travaille aussi). Je n’ai cessé d’écrire que ces deux sentiments sont les pires ennemis de la guérison, à moi le premier de ne pas tomber dans ce travers courant :

   Les graines de la sérénité ne poussent que sur une  terre de lucidité, pas sur le déni ou le mensonge à soi-même.
Christophe André, « Méditer jour après jour »

Voilà, vous savez tout, je ne sais pas ce que vous allez penser de tout cela, mais en tout cas maintenant que je vous ai tout déballé, je me sens en accord avec moi-même, et beaucoup plus léger.

Portez-vous bien, je vous aime  :heart:

Daniel

VN:F [1.9.22_1171]
Votez pour cet article
Rating: 4.8/5 (27 votes cast)
Encore des choses à comprendre..., 4.8 out of 5 based on 27 ratings

Mots-clés recherchés:

    {isabelle padovani avis/}
Ajoutez dans vos favoris cet article.

116 commentaires pour Encore des choses à comprendre…

  1. Nadia dit:

    Bonjour Daniel,
    je suis en peine de ce qui t’arrive aujourd’hui. J’aurais tellement préféré que ta victoire sur le cancer ait été définitive. Elle n’en reste pas moins une victoire.
    Ce que tu viens d’écrire aujourd’hui est ce que j’aurais attendu de toi en pareille circonstance si on m’avait posé la question.
    Bravo pour ton courage et pense à toi avant tout. Ici, je pense que tout le monde est avec toi de tout coeur et tant pis pour ceux qui ne le sont pas.

    Plein de pensées positives.
    Amicalement
    Nadia

  2. Annie dit:

    Daniel,
    Je ne sais pas trop quoi te dire, mais le coeur y est…
    Je préfère la vérité au mensonge donc tu as bien fais d’écrire ce message.
    Cependant, je me doutais de quelque chose depuis ta dernière réponse à mon message…J’avais d’ailleurs décidé de ne plus écrire sur le blog.
    Ce que j’ai envie de te dire c’est essayes de lâcher prise, et d’arrêter de vouloir tout maîtriser. Ce que j’ai essayé de te faire passer parfois dans mes messages, c’est que l’espoir c’est super et il faut en avoir mais que trop c’est le déni….je sais que je t’ai énervé avec mes messages mais le déni fait encore plus de mal car on n’est pas prêt si la maladie arrive ou revient même si je sais que même sans déni on est jamais prêt !!!!!!!!
    En faisant ce blog, le livre, quelque part tu es resté dans la maladie, alors oui cela aide certainement des personnes et certainement que cela t’a aidé aussi.
    Alors après que tu ai tenté de me remonter le moral, à moi de te dire de t’accrocher au réel Daniel, et dans le réel il y a aussi la vie car tu es vivant !!!
    Accroches toi, et traverses cette nouvelle épreuve du mieux que tu le peux. Maintenant que tu es clair avec tes lecteurs penses à toi, et seulement à toi, cela t’évitera de t’oublier.
    Pour ma part, je suis là si tu as besoin !
    Je te souhaite beaucoup de courage, je sais que tu en as et que tu as de la ressource.
    Sois fort !!!!!!!
    Annie

    • Daniel dit:

      Bonjour Annie,
      c’est amusant ce retour des choses, que tu sois amené à me remonter le moral, après que j’ai passé du temps à le faire pour toi. Et tu ne me ménages pas, comme je ne t’ai pas ménagée à l’époque :wink:
      Je ne crois pas être dans le déni, je suis résolument optimiste de nature, et je me fous des stats des médecins. D’ailleurs je ne leur demande aucun pronostic, cela n’a rien à voir avec moi.
      Il ne faut pas confondre déni (la maladie n’existe pas) et la non-acceptation (colère contre la maladie).
      Je ne pense pas non plus que je suis resté en maladie avec le livre et le blog, au contraire cela permet de sublimer l’épreuve; et qui témoignerait si c’était le cas?
      Merci pour tes encouragements :face:

  3. Chantalle dit:

    Bonjour,
    Je viens de lire votre message…
    Sincérité qui touche mon être pour avoir vécue, différente expérience de vie et une notamment ou j’ai contracté une candidose mortelle.
    Ayant eu l’avantage d’avoir des connaissances dans la diététique et le massage chinois, cela m’a beaucoup aider et la rencontre avec le Dr Philippe Besson en Suisse ma sauvé la vie.
    Mon travail personnel et constant également. (9 ans) pour dire enfin je suis sortie d’affaire. Un cycle !
    Rien n’est acquis JAMAIS.
    La vie continue en mouvement et sans fin.
    La vie nous apprend à ne pas crier cocorico trop vite.
    La vie nous apprend à être neutre pour ne pas justement mettre en route des énergies contraires inconsciemment bien sur !

    Mon message pour vous faire part d’un livre qui peut vous être vraiment utile.
    (l’ADN QUANTIQUE de Salim de Véga les chroniques de VEGA tome III).
    et le fait de parler de vous en toute humilité cela vous amènera la solution.

    Tous ensemble nous aidons notre humanité et qui permet la guérison..
    le livre fait référence à l’ADN et que l’on a la possibilité de régénérer en nous, en notre corps et aux coeur de nos cellules.
    Car avec ce travail justement on retrouve la cellule quantique qui vibre sur tous les plans de notre être.
    Que toutes les cellules qui nous composent sont en fait une seule et même cellule.
    Le livre fait comprendre comment travailler avec.
    Cela est la première chose qu’il nous faut intégrer quand on travail avec l’énergie quantique.
    les cellules quantiques de votre corps, réagissent aux mouvements quantiques extérieurs. Cela fait comprendre vraiment notre propre structure humaine et nous dévoiler la puissance infinie qui réside en nous.
    Vivre l’état quantique permet amène une guérison est une fréquence permanente en nos cellules qui va à la fois redéfinir les schémas internes dans votre organisme.
    Car dans l’ADN est contenue la perfection.
    Plus vous activez et stimulez votre ADN quantique, plus vous stimulez votre guérison à se manifester.
    Pour ma part un livre tellement merveilleux que l’être humain peut réactiver les forces magiques, miraculeuses en lui.
    Mais cela incombe à chacun de prendre son destin en main.
    Ce livre est un réveil à une nouvelle vie dans tous les sens.
    Je souhaite du fond de mon coeur qu’il vous apportera autant de joie, de bonheur, de possibilités que j’ai eu en l’ayant.
    Un livre qui fait que l’on devient un être  » retrouvé-réalisé » vaste sujet…Pour ma part il me fait vivre ma vie sur d’autres plans tellement plus vaste et supérieur mais néanmoins réel.
    Tellement à dire…il ne sert à rien de mentalisé.
    Livre qui nous emmène à vivre notre monde intérieur.
    Simplement MERCI la vie pour ce beau cadeau.
    La joie retrouvée……… :smile:

    Au plaisir encore de vous lire.
    Chantal

  4. Patrick dit:

    Merci Daniel de cette sincérité.

    Je ne connais rien, ou si peu, de cette maladie, pourtant je réagis à tes réflexions sur l’acceptation des imperfections personnelles et à l’expression des émotions ressenties.

    Comment donc faire pour finir par accepter complètement notre impuissance et laisser la place à nos instincts ?
    Comment donc parvenir à dépasser nos pudeurs pour laisser exploser toute la douleur des évènements qui nous touchent ?
    Nous sommes si souvent en résistance !

    Alors, juste ces petits mots pour te manifester de l’intérêt, t’envoyer quelques parcelles d’énergie qui je l’espère s’accumuleront pour te donner encore les forces pour te découvrir encore et retrouver la santé.

    Bien cordialement, Patrick.

  5. Delphine dit:

    Bonjour Daniel
    Je vous lis depuis cet été justement, date à laquelle on m’a parler
    pour la première fois de surveillance pour myélome.
    Votre témoignage me touche et m’a donné espoir .
    Alors votre sincérité aujourd’hui face à vos lecteurs fait
    de vous quelqu un d encore plus respectable.
    Vous transmettez votre expérience, votre amour , votre envie de vivre
    Alors svp soyez fort, prenez soin de vous, pour « la vie en je »
    Courage

    • Daniel dit:

      Bonjour Delphine, sois la bienvenue ici.
      Merci pour ton soutien.
      Une personne de plus dans le « club myélome »! Plus nous serons plus nous nous soutiendrons mutuellement, plus nous trouverons des solutions, et nous pouvons tous ensemble trouver les voies de la rémission, j’en suis certain.
      :face:
      Daniel

  6. Pertuiset dit:

    Daniel
    Pour ma part, je suis profondément touché par ton témoignage admirablement écrit. C’est la sincérité qui m’apparaît primordiale dans la vie en général et je pense que cela va t’aider pour la suite de l’aventure. Je reste fan de ton blog et te souhaite de retrouver la pleine santé rapidement.
    Aujourd’hui, par une journée printanière assis au bords de mer, j’ai lu la biographie de Bruno Gröning, C’est ahurissant le nombre de témoignages de guérisons spontanées obtenues par sa simple présence et sa foi inébranlable. Pour ma part je pense qu’a un certain moment tout est possible.
    Il y a quelques jours j’ai découvert ces mots;
    « Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine et non des êtres humains vivant une expérience spirituelle. »
    Theilard de Chardin
    Bon rétablissement
    Amitié
    jacques

  7. Carine dit:

    Daniel,
    Ces derniers temps je suis allée rarement sur ton blog. Aujourd’hui, j’y suis allée par hasard, comme pour prendre des nouvelles. Et je lis cet article le coeur serré de ne pas être près de toi pour t’accompagner dans ces moments difficiles.Tu n’as pas a te justifier de tes choix. Garde toutes tes forces, tes pensées pour encore aller de l’avant et te prouver que tu as raison.
    Je suis loin en terme de distance physique mais près de toi en pensées, en prières… Je t’envoie toute la force que j’ai…
    Sache qu’on t’aime aussi pour tout ce que tu as déjà partagé avec nous et tout ce que tu vas pouvoir à nouveau partager avec nous bientôt, quand tu seras prêt.
    Prends bien soin de toi, c’est l’essentiel aujourd’hui.
    Carine
    Carine a écrit récemment…Bien au travail, bien dans ses basketsMy Profile

  8. marithe dit:

    Merci pour votre franchise et votre mise à nu.
    Par cette vérité, vous vous trouvez grandi en crédibilité aux yeux des lecteurs.
    Pour traverser cette étape sur la route, .
    Connaissez-vous les frères Pain à Grenoble qui pratiquent la thérapie quantique intégrative? Ce peut être l’occasion de découvrir cette approche et de faire un article sur le blog…(humour!!!)
    Je ne saurai pas citer exactement la citation que vous allez reconnaître qui invite à la persévérance:
    « Quand tu es tombé 7 fois et qu’à chaque fois tu t’es relevé en puisant dans ton courage , s’il y a une 8ème fois et que, fatigué de lutter, tu as envie de rester à terre, n’en fais rien, persévère et relève-toi car c’est l’ultime fois pour t’en sortir  »
    Tous mes encouragements pour mettre tout en œuvre pour aller vers la vie et votre mission.
    Marithe, praticienne Tipi et EFT

  9. Chantalle dit:

    Je me permets de vous joindre en MP ce document
    J’ai mis un message sur votre site ( Chantal sur la médecine quantique )
    J’ai notamment utilisé le dioxyde de chlore, résultat merveilleux
    il faut voir et vous renseigner, lire le siteLe lien peut aussi servir à tous les êtres qui auront l’article
    Je vous souhaite tout ce que votre coeur désire au plus profond de vous.
    Chantal

  10. Valérie dit:

    Bonsoir Daniel,
    Personne ne peut rester insensible à votre message d’amour ! Dieu continuera à vous aider à traverser cette nouvelle épreuve et je prierai pour vous, votre fils, et tous les vôtres !
    Nous cherchons, souvent, à expliquer ce qui ne peut, bien souvent, pas avoir d’explication. Pourquoi ?
    Je crois comme vous que le cancer est une réponse de notre corps à une « Emotion », liée aussi à la vie que nous avons adoptée (rythme de vie, famille, alimentation…).
    Etre cohérent avec soi-même est essentiel, et savoir que l’Essentiel n’est pas dans ce que nous avons, mais dans ce que nous sommes : vous êtes cela, gardez en vous le fait que vous avez encore des réponses à donner à votre corps !
    Je crois profondément en la force du moral, et il n’est pas d’humain qui parfois ne faiblisse pas : n’ayez pas peur, pensez à vous et ne doutez pas de vos choix de traitement, personne n’est en droit de vous juger, et d’autant plus que vous nous avez donné et que vous nous donnez encore de sacrées leçons de courage et de dignité.
    Je pense fort à vous, et vous embrasse !
    :heart:

    • Daniel dit:

      Merci Valérie, j’ai oublié de préciser que, grâce à Dieu, mon fils s’en est sorti indemne et sans séquelles (du moins apparemment :lol: ). J’aime bcp les mots que tu as écrit :face:

  11. mouyon dit:

    merci de cette marque de confiance il est certain qu’il y a manque le décodage biologique ou une autre formules de médecine quantique, mais vous n’êtes pas seul et votre façon de raisonner est très porteuse d’espoir ,un jour a la fois courage. aimée

  12. Valérie dit:

    « Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine et non des êtres humains vivant une expérience spirituelle. »
    Theilard de Chardin

    Quelle belle citation ! Merci « Pertuiset »

    et bon rétablissement Daniel !
    :heart:

  13. Lysiane dit:

    Hello mon amour de brother…
    oui ok, il y a récidive, bon…. cela arrive et le principal est qu’il te faut garder le moral et l’espoir.
    Je vais te relater une histoire réelle et vécue par un de mes ex-supérieurs professionnels.
    Il y a de cela 5 ans il a du nous quitter car il ne pouvait plus travailler, il avait contracté un staphylocoque doré à l »hôpital lors d’une opération du dos.
    Ce staphylo s’est balladé dans tout son corps, il en a perdu ses dents, il devait marcher avec une canne, il maigrissait à vu d’oeil, s’éssouflait et a déclenché un cancer des os. Bref, les médecins lui ont donné un an à vivre avant le grand souffle final.
    Il s’est donc arrêté de travailler avec ce fameux magnifique sourire que je lui ai toujours connu. Il était toujours positif, a toujours dit que rien n’était encore fait, que tout pouvait toujours changé, alors même qu’il dépérissait et qu’il ne pouvait pratiquement plus se mouvoir.
    Il a accepté tous les traitements possibles et inimaginables, il a vécu le martyr dans les douleurs, mais il a toujours gardé le moral et l’espoir.
    Cela fait un peu plus de cinq ans, je viens de le revoir, il a grossi, il a un teint éclatant, rose comme un beau bébé joufflu, il marche sans canne, on lui a refait toute sa dentition, il n’est plus essouflé et il reparle avec cette voix magnifique que j’ai connu avant son souffle fluet des derniers temps.
    J’ai retrouvé un jeune homme à plus de 60 ans et plus de cinq ans après qu’on lui ai dit qu’il était en phase finale et qu’il vivrait moins d’un an….. chercher l’erreur !!!!!

    Voila tout cela pour te dire, rien n’est jamais joué d’avance. Oui on peut bien descendre très bas, oui on peut aussi avoir une récidive, oui on peut associer des traitements lourds avec des thérapies plus douces qui nous font accepter ces traitements lourds, et oui si on garde foi et moral on peut changer le cours des choses.

    Je ne sais pas si ce témoignage te donnera du baume au coeur, en tout cas il faut y croire parce que ça n’arrive pas qu’aux autres, que ce soit pour le meilleur comme pour le pire.

    Je t’envoie de belles ondes lumineuses et même si ça ne te fait pas grand chose, on peut toujours essayer, va savoir, envoie moi en message privé une photo en pied de toi car je développe de plus en plus mes soins à distance et lundi je commence une formation en magnétisme car je sens que pour moi de ce côté là, l’univers me lance un appel, ça bouge fort en ce moment.
    De toute façon si ça ne te fais pas du bien, ça ne peut pas te faire de mal.
    Je t’aime fort mon Daniel pour ta belle énergie. :face:
    De tout :heart: avec toi
    La soeurette Lysiane
    Lysiane a écrit récemment…Comment vivre son éveil au quotidien?My Profile

    • Daniel dit:

      Merci ma lumineuse soeur! Oui ton histoire m’a mis du baume au coeur. Je retiens ta proposition, je t’envoie une photo, j’ai hâte de recevoir tes ondes positives ! :heart:

  14. Cathy dit:

    Bonsoir Daniel

    Il fallait ce choc pour me voir réapparaître sur un blog…les passages que tu cites de Conversation avec Dieu me touchent tellement…sur la vérité…on dirait qu’il faut recommencer chaque jour à couper les mauvaises herbes de la veille, ces pensées morbides, inutiles et pourtant si enracinées.

    Avec toute la conscience dont tu es capable, la mise en lumière de ton histoire, il semble que tu aies toutes les cartes en mains pour parvenir à ce dialogue encore plus profond avec toi, avec Soi, avec Dieu. Et ça me donne une grande confiance dans ton chemin Daniel…Neale Donald Walsh est allé loin dans la douleur pour rencontrer cet essentiel, cet épuré qui fait toucher du bout de l’âme un peu de vérité…

    Je t’aime pour tout ce que tu es…la peur, et le courage, la honte mais aussi la fierté, ton authenticité qui me fait pleurer devant ma propre humanité.

    Je vais méditer sur « dire la vérité chaque jour », celle dont je me méfie tant encore, alors que je ne devrais pas.

    Merci d’être là

    Cathy :wassat: Cathy a écrit récemment…Comment se faire obéir…Etes-vous sûr de poser la bonne question?My Profile

    • Daniel dit:

      ça me fait plaisir et un bien immense de te lire à nouveau chère Cathy.
      Je sais que tu es fan de « conversations avec Dieu ». J’ai découvert cette trilogie l’esprit ouvert, et vierge de tout conditionnement. Je n’ai rien cherché à savoir sur la polémique que cela avait pu engendrer, je voulais me faire ma propre opinion sans être influencé.
      Pour moi, il n’y a aucun doute que Dieu nous parle dans ces messages, et si ce n’est lui, c’est un être de lumière. J’ai lu depuis que bcp pensent que NDW, sous couvert de cette canalisation, faisait passer ses propres théories empruntées au new-age, je n’y crois pas une seconde, aucun humain ne pourrait écrire des choses aussi révolutionnaires, aussi justes et aussi belles. Ou alors c’est qu’il est connecté en ligne direct avec la Source, ce qui donc revient au même, puisque c’est Dieu qui s’exprimerait à travers lui.
      Merci à toi d’être là :face: :face:

  15. Marjorie dit:

    Bonjour,
    Je suis triste d’apprendre la récidive pour votre cancer.
    Moi même, je récidive d’un cancer des ovaires et j’ai fais appel au professeur Henry Joyeux cancérologue. Je lui ai expliqué par mail ma récidive. Il m’a vite répondu qu’il voulait me voir, le lundi suivant, et me conseil un changement alimentaire, ce que je fis.
    Mon oncologue allait me prescrire une très longue cure de chimio et m’a dit que mes tumeurs étaient inopérable.
    Contrairement à ce qu’à dit mon oncologue, le Professeur Joyeux me prescrit que 4 chimio, pour diminuer mon taux de CA125 , et ensuite faire un pet scan et prise de sang. Ensuite, je dois retourner le voir, pour une opération et enlever ce qu’il restera. Dire que soit disant, c’était inopérable !!!
    Mon oncologue fut surprise, en même temps ravie et était curieuse de savoir ce qu’il m’a donné à prendre.
    Le professeur m’a demandé de faire un régime alimentaire, sans laitage, ni gluten, et aussi de prendre de l’olivie, plus riche qu’une huile d’olive classique. Voir la vidéo sur youtube sur medicatrix.be , là ou ils vendent l’olivie.
    http://www.youtube.com/watch?v=YN6uSUBMSTE
    Je dois aussi prendre du propolis, vendu sur un site et du Ergismodium pour le foie.
    En plus de tout cela, je prends personnellement du MMS. Je le teste : http://lemineralmiracle.com/
    Je prends aussi de l’argent colloïdale : http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/pages/Largent_Colloidal_est_un_antibiotique_universel-6710592.html.
    Je cultive aussi mon Kombucha, un probiotique naturelle : http://www.les-amis-du-kefir.com/les-vertus-du-kombucha/ et aussi ici : http://www.kombu.de/fasz-frz.htm.
    Je prends aussi tout les jours, au petit déjeuné , le miam aux fruits de France Guillain. Voir ici : http://www.bainsderivatifs.fr/miamofruit_france_guillain.pdf et les bains dérivatifs : http://www.bainsderivatifs.fr/htm/bd.htm
    Pour la chimio vous connaissez la chronothérapie ?
    J’ai aussi fait un jeune avant une chimio, on est moins malade après.
    Je pratique le yoga pour m’aider.

    J’ai commencé votre livre, il est très intéressent.
    Bon courage .
    Marjorie.

    • Daniel dit:

      Bienvenue Marjorie,
      merci pour tous ces conseils et tous ces liens, t’as bien bossé dis-donc :happy:
      Je rebondis :bounce: sur ce que tu dis sur le Pr Joyeux: je ne saurais trop conseiller à toutes les personnes malades d’aller consulter un ponte dans leur domaine respectif. Eux-seuls peuvent vous sortir des protocoles et se permettent certaines libertés que la plupart des « petits » médecins d’hopîtaux ne peuvent s’autoriser. Ils connaissent aussi toutes les recherches les plus actuelles, car souvent ils les dirigent, et sont en général beaucoup plus ouverts d’esprit!
      C’est un peu la différence entre un adjudant et un colonel pour ceux qui ont fait l’armée :lol:
      Au plaisir :face:

  16. Elisabeth dit:

    Mon frère! Lors de ma retraite avec Eckhart Tolle à Assise la semaine dernière, j ‘ai profité de mes moments de liberté pour me recueillir et prier Saint François dans les nombreuses églises, basiliques et monastères et tu étais dans mes prières…. C’est avec une grande joie que je découvre aujourd’hui ton message. Tu as osé l’humilité et ainsi commencé à « briser l’écorce de l’ego » ce qui est, selon E. Tolle, l’opportunité qui nous est offerte lorsque nous traversons les épreuves les plus difficiles de notre vie. Nul doute que la lumière et la grâce divine accompagnées de toutes leurs bénédictions ne manqueront pas de s’ engouffrer dans cet espace ouvert.
    Je t’aime et suis à tes côtés; Babeth :heart:

    • Daniel dit:

      Ma soeur! (biologique)
      Tu as contribué à ce coming-out car tu m’ as incité plusieurs fois à le faire. Tu dois en être soulagée toi aussi. Merci d’avoir prié pour moi surtout auprès de St-François d’Assise:
      « Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant
      à être consolé qu’à consoler,
      à être compris qu’à comprendre,
      à être aimé qu’à aimer.
      Car c’est en se donnant qu’on reçoit,
      c’est en s’oubliant qu’on se retrouve,
      c’est en pardonnant qu’on est pardonné,
      c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. »
      mort symbolique il va s’en dire! :heart:

  17. Michèle dit:

    Bonjour Daniel,

    Tout d’abord merci de ton authenticité, de ta sincérité. Elles nous renvoient à celle que nous devrions avoir chacun mais qui est loin de se présenter spontanément. Les attitudes que nous pourrions avoir ont l’air d’être toutes légitimes avant que nous soyons sûrs du bon choix.

    Il nous est dit que nous vivons dans un monde d’illusions, et pour le comprendre, puis en sortir, il est très souvent nécessaire de vivre des événements difficiles qui eux seuls ont ce pouvoir de nous entrainer à faire cette plongée en nous-mêmes afin de nous rencontrer. Peut-être aussi afin de prendre la vraie mesure de l’aide que nous recevons au quotidien, sans toujours en être conscient, d’une transcendance quelque nom qu’on voudrait lui donner.

    Tu connais certainement l’histoire de Job à qui ont été retirés tous ses biens avant qu’ils ne lui soient renouvelés, au double de départ… Parce qu’il n’avait jamais perdu la foi. Nous avons toujours besoin de toi, de ton courage.

    Avant de penser à l’avenir du blog, tu dois t’accorder la priorité. Avant de savoir quel type de traitement tu adopteras, accepte ce qui t’est proposé parce que tu en ressens la nécessité. Toute autre considération doit passer au second plan. Toutefois, je comprends ton questionnement… Tu auras le temps ultérieurement d’en faire une évaluation. Mais a-t-on besoin de te le dire ?

    Je reste fan de la vérité où et comment elle est incarnée. Tu la manifestes.

    Je t’envoie beaucoup d’énergie positive.

    Michèle

  18. Luna dit:

    Salut,
    Moi je n’ai jamais réussi à lire vos articles en entier parce que les titres servant « d’accroche » sur vos mails m’insupportaient au plus haut point ! Pourtant mes propres recherches m’ont menée aux mêmes endroits et vers les mêmes auteurs ou autres articles.. Je n’aime pas moi la façon dont vous vous présentez Daniel ni même le titre de votre blog « la vie en je » ! De l’égo puissance 1000…Daniel, en toute sincérité je crois qu’il faudrait lâcher cette envie de séduire à tout prix et apprendre à vous aimer plus simplement et regarder la mort comme un passage, il est dit  » celui qui a peurt de la mort mourra, l’autre restera en vie ». D’ou j’en suis c’est aussi mon meilleur « conseil »pour rester en vie.. Maintenant il n’est pas certain que vous ayez envie de l’entendre…
    Luna
    ps, si vous saviez au plus profond de vous que la mort n’exsite pas alors vous lâcheriez un peu votre tristesse envers vos êtres chers disparus et cela vous allegerait probablement…

    • Cathy dit:

      Bonjour Luna,

      Vous commencez par : « Moi je n’ai jamais réussi à lire vos articles en entier » …mais que faites-vous là aloooors?

      Je lis tous les commentaires sur ce post, et je trouve que c’est un drôle d’endroit et de moment choisi pour casser du sucre sur le blog de Daniel tout d’un coup! Quelle agressivité!…et au nom de quoi?

      J’ai pensé : « Tiens, quand Pierre parle de Paul, on en apprend plus sur Pierre que sur Paul!!! » …à propos d’égo…hum!!!

      Désolée Daniel, là c’est trop fort!!!

      Cathy :ermm:

    • Lysiane dit:

      Bonjour chère Luna,
      je suis d’accord avec ton approche de la mort et de l’égo mais par contre le ton employé par rapport à tes propos me laisse perplexe.
      Je ne vois dans ce commentaire que du jugement, n’est-ce pas de l’égo?
      Croire que nous sommes meilleur que l’autre, que l’autre est plus bas que nous, qu’il emploie les mauvais mots, qu’il fait le mauvais geste, les mauvaises pensées?
      Pour moi, chacun a un chemin sur cette terre pour apprendre et grandir. Les expériences mises sur sa route se renouvelleront tant que la leçon ne sera pas comprise et cela recommencera indéfiniment vie après vie jusqu’à ce que nous ayons atteint notre but final.
      Il en faut des erreurs, des doutes, des chutes et des souffrances parfois pour comprendre où l’on doit aller, chacun porte en lui tout cela d’une façon ou d’une autre, rien ne sert de juger sauf si on comprend qu’en jugeant l’autre nous nous jugeons nous-mêmes sur des points pour lesquels nous avons aussi quelques difficultés, n’est-ce pas?
      Quand Babeth dit que l’écorce de l’égo est en train de se briser, je lis beaucoup de douceur et de compassion, quand je lis votre commentaire j’y ressens du jugement et même de la colère, donc une âme qui se débat. Attention à nos projections même avec des mots qui soit-disant sont moralisateurs.

      Merci infiniment de vous être exprimée , car nous voyons bien que nous avons tous des failles et que tout n’est pas si simple.
      Quoi qu’il soit je voulais m’exprimer ici par rapport à votre vision car moi ce que j’y vois dans tout cela, que ce soit de vous, de Daniel ou des autres, c’est de l’amour, nous sommes tous touchés d’une façon ou d’une autre car nous sommes tous liés et c’est cela qui est magnifique.

      Avec tendresse et lumière,
      Lysiane
      Lysiane a écrit récemment…Comment vivre son éveil au quotidien?My Profile

      • luna dit:

        Lysiane,
        Vous m’avez comprise… ou presque, je me fiche de la forme ou plutôt non, je ne crois pas dans une certaine forme de compassion (en phys.quantique on va jusqu’à penser que celui qui compatît augumente la charge de l’autre) d’ou la forme de mon message. Et peu importe que vous compreniez au fond. Mon ego n’est absolument pas surdimensionné ce qui me permet de vous lire sereinement ! Vous pouvez donc absolument ne pas être d’accord avec moi ! Cdlt, luna.

        • Marina dit:

          Luna,

          « Il n’est pas (non plus) certain que vous ayez envie d’entendre » les messages que l’on vous transmet… miroir miroir…

          Je crois pour ma part que ce blog est un lieu d’entraide et non de ton condescendant. Vous semblez pleine de certitudes, vous n’avez rien à apprendre des autres? Vous seriez bien la seule.
          Je vous souhaite de trouver dans vos épreuves de vie la compassion (que vous confondez avec la pitié) que vous ne semblez pas encore en mesure de donner aux autres. L’amour que l’on donne on le reçoit, c’est un mouvement perpétuel, et les magnifiques messages de soutien que l’on peut lire ici en sont une belle démonstration.

          Marina

    • Marina dit:

      Bonjour,

      Après avoir lu votre commentaire avant de me coucher hier soir, j’étais décidée à vous répondre aujourd’hui, moi qui suis habituellement discrète sur ce blog, et j’ai eu le bonheur de constater que Cathy et Lysiane étaient déjà passées…

      Je m’étais fait les mêmes réflexions que Cathy:
      - pourquoi venir sur un blog dont on n’adhère ni au nom, ni aux titres, ni aux articles, ni à la personnalité de l’auteur…? Il semblerait naturel et sain de passer son chemin non? Et pourquoi choisir particulièrement ce message de Daniel pour manifester votre désapprobation? Frapper un homme à terre (provisoirement), alors qu’il parle à coeur ouvert de sa maladie et se remet en question, c’est étonnant…
      Et j’aime sa citation.

      - et eu la même pensée que Lysiane:
      « Je ne vois dans ce commentaire que du jugement, n’est-ce pas de l’ego? »

      Les reproches que l’on fait aux autres ne sont qu’un reflet de ce qui nous irrite en nous-mêmes, et que l’on a du mal à voir ou à améliorer. Chacun de nous sur cette terre doit travailler sur son ego, sinon nous n’aurions pas eu besoin d’y revenir. L’incarnation est un chemin d’épuration.

      Je suis également d’accord avec votre vision de la mort, et je suis bien placée pour savoir que Daniel a conscience que la vie continue après la vie, cela facilite en effet grandement l’appréhension de la mort. Mais cela ne protège cependant pas du chagrin au moment de la séparation, et de la difficulté à gérer certaines émotions.
      Peu de personnes sur cette terre ont atteint un niveau d’éveil qui leur permet de vivre dans le détachement, ce à quoi nous aspirons, mais nous ne sommes que des hommes et des femmes en apprentissage, qui ont droit à l’erreur, et cherchent à progresser.

      Ne pas être d’accord et l’exprimer est respectable, en adoptant un ton neutre, et c’est une liberté qui n’empêche pas de terminer son message par un mot bienveillant. La compassion et l’amour de son prochain sont des vertus au même titre que l’humilité.

      Je suis heureuse d’être l’épouse d’un homme aussi lumineux que Daniel, avec ses forces et ses faiblesses.
      Merci à chacune des personnes qui lui apporte du soutien, en pensée ou à l’écrit :heart:

    • Patrick dit:

      Bonjour Luna,
      j’aime bien votre liberté d’expression et je crois trouver dans votre message une ouverture vers la guérison, c’est ce qui me semble essentiel.

      Je suis toutefois bien loin de savoir, moi, au fond de moi, « regarder la mort comme un passage ». Mais je travaille à cette acceptation.

      Je crois que Daniel dispose de l’ouverture d’esprit pour vous comprendre.
      Puisse-t-il être porté par toutes ces énergies pour découvrir sa solution.
      Patrick a écrit récemment…Un peu trop de décence étouffe la communicationMy Profile

    • Daniel dit:

      Luna, désolé mais je n’ai pas réussi à lire jusqu’au bout ton commentaire, le ton m’insupportait au plus haut point :lol:
      Effectivement il y a un gros pb de forme et de timing, et mes « chiennes de garde » :pinch: te l’ont exprimé chacune à leur façon :happy:
      J’aurais un pb d’égo surdimensionné? Peut-être mais ce n’était sans doute pas suite à cet article où je me mets à nu et fais une révélation qui n’est pas facile à assumer qu’il aurait fallu me le signaler sans ménagement.

      Je voudrais préciser qd même que le titre de mon blog n’est pas du tout une incitation à une vie en « moi-je », à ne penser qu’à soi et à affirmer son petit égo par rapport aux autres, mais à une vie où chacun réalise la mission qu’il a sur cette terre, une vie où on décide d’accueillir et de mener à bien sa légende personnelle, d’où le « Je ».
      J’aurais bien aimé appeler ça « la vie en nous » mais ça sonne moins bien et je n’aurai pas pu faire la petite déclinaison que tu n’as certainement pas lue puisque tu n’aimes pas me lire ! http://www.lavienje.com/pourquoi-ce-blog/
      Les personnes qui sont intervenues ici ont bien compris en tout cas qu’elles n’étaient pas exclues de ce Je, et qu’il se déclinait à la première personne du pluriel.

      Christophe André dit que « le bon endroit où chercher la sagesse et là où vous vous attendez le moins à trouver : dans l’esprit de vos opposants » c’est pour ça que j’ai laissé ton commentaire et que j’essaie de savoir s’il y a une once de vérité dans ce que tu me reproches.
      Peut-être ai-je besoin de séduire, peut-être ai-je encore trop soif de reconnaissance comme tu le dis en MP mais pas pour les raisons que tu crois.
      Le myélome est associé en décodage biologique à une grande dévalorisation, qui a pour origine chez moi d’avoir été rejeté par mon propre clan, ce que j’explicite en détail dans MMC (mais je ne rêve pas tu ne le liras jamais :wink: ). Quelque part, je recrée sans doute autour de ce blog une petite famille qui elle, ne me déçoit pas, ne me rejette pas, et me fait part de son soutien, de son amitié, de son amour. Rien à voir avec la quête d’autosatisfaction de l’ égo.
      On ne peut pas être heureux tout seul, même en baignant dans l’amour de Dieu, comme tu me l’écris en privé, l’homme est définitivement un animal social.
      Enfin, je ne m’accroche pas à la tristesse d’avoir perdu des proches, mais je dis que cette souffrance n’a pas été suffisamment exprimée, et le deuil pas assez vécu, même convaincu que la mort est un passage.
      Je ne sais pas si tu es mère, mais quand on est un parent, la réaction biologique quand on a peur de perdre un enfant est de culpabiliser : j’aurais du mieux m’en occuper, j’aurais dû faire plus attention à lui…et la peur qu’il ne quitte cette terre trop tôt. On ne se dit pas « c’est rien, la mort n’est qu’un passage, elle n’existe pas », ça c’est de la théorisation.
      On ne peut pas éviter ce stress quand on est un parent, tout le reste est du bla-bla.
      Salut :happy:

      • Lysiane dit:

        A propos du « Je »
        Je te mets un lien ci-dessous qui me paraît tellement, absolument être la meilleure réponse qui soit… arrêtons de nous voiler la face avec l’égo et le « je » qu’on veut à tout prix évincer, il faut comprendre que c’est au contraire dans l’acceptation qu’ils font partie intégrante de NOUS que nous pourrons comprendre QUI NOUS sommes vraiment.
        Isabelle Padovani, encore et toujours, mais tellement brillante pour dire ce que je ne saurais aussi clairement exprimer bien qu’entièrement dans son ressenti et sa dimension d’unicité.
        https://www.youtube.com/watch?v=X4QX1XpmmKQ

        Qu’on se le dise une bonne fois pour toute, et ceux qui parlent d’égo en le pointant du doigt chez les autres comme la honte du siècle, de toute façon ils savent très bien de quoi ils parlent, puisque nous ne savons parler que de ce que nous connaissons pleinement :silly: Lysiane a écrit récemment…AIMER …My Profile

  19. Luna dit:

    le message de Babeth traduit bien aussi le message que je vous souhaite d’entendre..

  20. Sylviane dit:

    je suis désolée pour vous et triste de cette rechute mais quelle force de nous transmettre la vérité
    pensez à vous et ne vous préoccupez pas du reste
    je suis de tout coeur avec vous

  21. Chrystèle dit:

    Bonsoir Daniel
    J’espère que cette nouvelle épreuve te fera grandir à nouveau.
    « Tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ».
    Cette réapparition du cancer me fait penser à deux choses :
    - la survenue d’une « poussée » de SEP, qui est également toujours vécue par les SEPiens comme un échec et une peur de séquelles éventuelles
    - le parcours de ce célèbre psychiatre qui a vécu pendant des années avec une tumeur au cerveau. Il a pu repousser la maladie pendant de longues années !
    Tout ceci nous incite à réfléchie à la valeur de la vie …
    Ce qui compte ce n’est pas la durée mais la qualité de ce qu’on vie.
    J’imagine que ce ne doit pas être facile de se trouver à nouveau dans une telle situation, devoir revivre ce que l’on pensait avoir surpassé de manière définitif.
    Je te souhaite beaucoup de courage !
    Je pense que tu peux compter sur le soutien des membres de ton Blog !
    Chrystèle
    Chrystèle a écrit récemment…Commentaires sur Les différentes manières de guérir de la SEP, que faut-il en penser ? par Chrystele BourelyMy Profile

  22. Chrystèle dit:

    Tu as le droit de vouloir crier ta colère si c’est cette émotion que tu ressens.
    Moi par moment la maladie j’ai envie de la frapper … Je me l’autorise car cela permet de libérer ce stress chronique que je ressens chaque jour.
    Merci la SEP je peux parfois le dire, même si cela reste plus difficile !
    J’ai montré en vidéo comment je pratiquais l’exercice !
    ça permet de me défouler …
    Surtout ne garde pas en toi tes émotions.
    Dernièrement j’ai réussi à faire sortir une émotion que j’avais en moi depuis plus de 30 ans et qui me rongeait de l’intérieur.
    Peut-être que ce travail psychologie et autre que tu avais entrepris n’était pas terminé … la maladie qui revient a sûrement un message à te faire passer.
    Je pense que tu as fait le bon choix en privilégiant le traitement light.
    Repose-toi bien
    Chrys

    • Daniel dit:

      Merci pour ton soutien Chrys, il me touche d’autant plus que nos échanges étaient en mode un peu tendus au début :wink:
      J’ai vu ta vidéo, tu m’as bien fait rire: quel courage de te montrer comme ça, sans fausse pudeur, c’est aussi se montrer à nu. Perso, je me défoule aussi pas mal comme ça, mais contre ceux qui auraient pu engendrer chez moi la mise en place de la maladie, pas contre la maladie. Ex: mon gd-père (je crois me rappeler que tu avais aussi quelques griefs contre le tien non?) Vaudrait par ocntre mieux pas que je filme parce que la bande-son serait censuré pour les
      - de 18 ans :nervous:
      :face:

  23. Bonjour Daniel,

    Oui dur parfois certaines épreuves de la vie et de se rendre conte que le chemin de cette épreuve n’est pas encore fini alors que tu pensais que tout ça était derrière toi.
    Tu sais, je travaille souvent avec des personnes qui ont le cancer et je sais parfois combien le chemin n’est pas facile.
    Si tu penses que je peux t’aider, appelles moi.
    Parfois une simple discussion peut apporter beaucoup.
    Au plaisir de t’avoir au téléphone.

    Fred du blog Ton bonheur est là

  24. meline dit:

    Bonsoir Daniel,

    Je rentre d’une très belle journée entre amis et en voyant l’arrivée d’un nouvel article sur ton blog, je me suis dit: « chouette, chouette, chouette: un bon article juste avant de me coucher ».

    Inutile de te cacher que la tristesse m’a envahie… mais à la fin de la lecture, je me suis dit aussi que cet article était magnifique.

    Je salue ton honnêteté, ta lucidité, ton courage, ta fragilité, ta persévérance, ton entêtement, ta candeur, ton éloquence, ta déférence… c’est une mise à nu.

    Si ainsi il est attendu de toi que tu sois nu, comme dans ce dialogue que tu cites, je pense que tu es sur le bon chemin.

    Je te souhaite de tout coeur de faire preuve du même talent dans le passage de cette nouvelle étape que dans la rédaction de tes articles :wink:

    Daniel, sois convaincu, qu’effectivement ton blog est et reste un trésor pour tout ceux qui directement ou indirectement sont confrontés à la maladie.

    Je t’ai déjà remercié à plusieurs reprises et continues de le faire aujourd’hui.

    Prends soin de toi et moi aussi je t’aime :heart:

    Méline

    • Daniel dit:

      Ne sois pas triste Méline,
      j’ai juste décidé de poursuivre mon stage pour être le plus qualifié possible pour écrire des choses sensées ici!
      Merci pour ces mots sensibles
      :heart:

  25. Marie-Th dit:

    Me voila très touchée par ce courageux post si sincère, merveilleusement rédige, merci infiniment Daniel pour ton ouverture! Non, tu n’as pas de craintes a avoir, en restant complètement vrai comme dans tous tes précédents écris, tu ne perds absolument rien de ta crédibilité et justement, bien au contraire!
    J’ai dévore et adore les livres de Anne Givaudan et Daniel Meurois, Jacques Salomé, Lise Bourbeau, David Servan Schreiber, Guy Corneau puis Bernie Siegel et Louise Hay en anglais, mais tes écris ont apporte de nouvelles pierres a l’édifice…
    J’ai découvert ton blog fin mars grâce au post de tes vidéos sur Epanews, je te lis régulièrement depuis (et ca m’aide énormément au quotidien – mon mari ayant un cancer du cerveau GBM de grade IV découvert en février – il parle l’allemand et l’anglais et j’aimerais tellement qu’il puisse lire un témoignage inspirant tel que le tien) et je partage aussi tes articles avec mes amis et membres de ma famille.
    J’ai aussi pu découvrir ainsi tes amis bloggeurs qui sont de belles et riches personnes!
    En septembre j’ai enfin pu avoir MMC entre les mains (version papier) et quel beau voyage émouvant que la lecture de tout ce que tu as vécu, endure, traverse mais aussi découvert, compris, répare, gagne! Magnifique parcours initiatique, si inspirant… Victoires il y a eu et elles demeurent et en appellent d’autres et ont suivi tant de partages, échanges, tes magnifiques créations et tant d’Amour avec un grand A offert.
    Je te souhaite de transmuter ta colère si compréhensible au plus vite pour retrouver la sérénité salvatrice, de prendre bien soin de toi… ta « boite a outils » aux ressources est grande!
    All the very very best Daniel…

    P.S. Anne Givaudan et Daniel Meurois le rappellent souvent, la mémoire cellulaire peut se montrer très coriace a effacer, même si un grand et beau travail a été accompli. Si jamais tu avais besoin en urgence d’un raccourci, d’un petit tour sur une voie express, nous avons la chance de vivre pas loin d’un grand guérisseur a Chelmsford, nord de Londres, qui opère « a mains nues » comme aux Philippines ou au Brésil, mais qui aussi donne des soins par les mains – Mon mari, ma fille et moi-même avons vécues de belles guérisons la ou ca trainait avec la médecine allopathique – il estime son taux de réussite a 75%, c’est une très belle personne, les belles et hautes fréquences sont tout de suite palpables des sa salle d’attente et il ne demande que 30 livres par personnes et les soins gratuits pour tous les enfants.
    Voila le lien (en anglais sorry) de son site, pour un RDV, le mieux est d’appeler la clinique: +44 1245 348 325, pas le formulaire en ligne: http://stephenturoff.com/en/turoff-danbury-clinic/

    • Daniel dit:

      Merci Marie-Th,
      ça me fait tout drôle d’être cité parmi tous ces auteurs de renom…tant mieux si mon expérience a pu apporter une pierre à l’édifice comme tu dis.
      Tu n’as pas de traducteur Google ou autre pour que ton mari puisse lire mes articles ?
      Comme tu as dû le constater, ma colère est déjà en train de transmuter…
      Merci pour ta proposition de raccourcis qui n’est certainement pas tombée dans l’oreille de sourds.
      :face:

  26. Dominique BAUDOUIN dit:

    Je disais à ma mère cet après midi, pourvu que Daniel ne soit pas malade! Pourquoi, me dit-elle, qu’est-ce qui te fait penser cela? En fait, je l’ai ressenti en regardant ton visage sur ta dernière vidéo il y a un mois ou deux. Depuis, je vivais dans la peur que tu nous annonces ce que tu nous dis justement aujourd’hui, car je ne voulais pas que ce soit vrai. Je ne parlais plus sur le blog depuis le mois de juin, car j’essaie de sortir mon plus jeune fils de la drogue et j’y mets toute mon énergie, mais je continuais de lire autant que possible, tout ce qui se disait sur le blog. J’ai eu les larmes qui me sont montées aux yeux ce soir,puis je me suis dit que se laisser aller, c’est pleurer sur soi-même. J’avais peur au fur et à mesure que je suivais le blog, que tu aies crié victoire trop vite, peur que tu te fatigues trop avec le blog et que tu oublies de prendre soin de toi et de ta petite femme. Penses- tu qu’en France aujourd’hui, on bénéficie des derniers traitements, qui semblent efficaces aux Etats Unis? Il me semble qu’ils ont été validés mais qu’ils ne sont pas remboursés en Europe. Il faut absolument qu’on ait accès aux meilleurs traitements et que tous les patients atteints de myélome aient les mêmes chances ici de s’en sortir qu’ au Canada ou aux états Unis. Je penses à toi très fort Daniel, tu sais après avoir lu ton livre on s’est tous attaché à ton étonnante personnalité. Tu nous a donné le meilleur de toi-même! Tiens nous au courant de ce qui se passe! Je t’embrasse très fort! Dominique(myélome stade 1)

    • Daniel dit:

      Merci Dominique,
      ce n’était pas faute de m’avoir prévenu !
      Mais contrairement à ce que tu penses, comme d’autres, alimenter ce blog ne me prend pas de l’énergie mais au contraire m’en donne…
      Parler de mon expérience ici lui donne du sens, et l’amour et la solidarité qui règnent sur le blog, nous entraînent tous vers des vibrations élevées (en tout cas je le ressens comme cela).
      :face:

  27. Daniel, j’ai souvent commenté tes brillants articles, pourquoi ne commenterais-je pas celui-ci ?

    Rien n’a plus de sens que l’humain et tu transpires cet humain : ton histoire personnelle, ses hauts et bas, le sentiment de la victoire puis, aujourd’hui, la contre attaque adverse, tout cela fait partie de ta vie.
    Et de la vie des autres, sous diverses formes, dont la maladie qui s’invite parfois à leur table.

    Si la force d’un groupe peut t’aider, si l’admiration que tu suscites en nous peut elle aussi t’aider, sache que nous sommes là pour te soutenir dans cette nouvelle épreuve.
    Une de plus.

    Et si cela ne t’aide pas – on peut le comprendre- eh bien nous sommes là quand même, à t’encourager envers et contre tout.
    Comme s’il s’agissait de nous.
    De nôtre propre vie.

    Je ne te donnerai aucun conseil, les conseilleurs ne sont pas les payeurs et je n’ai pas de compétences sur ce sujet.

    Ce que je sais, c’est que je pense à toi.
    Je pense à ce que tu peux ressentir le soir ou le matin.
    Même si l’on ne s’est jamais vu, je partage ta douleur.
    Et aussi ton combat, l’espoir qui va avec.

    Ce qui me ferait un plaisir fou ?
    Que les commentaires de tes lecteurs te donnent une sacrée pêche, qu’ils te boostent, te propulsent et décuplent tes forces.
    Pour te permettre de régler son compte, une fois pour toutes, à cette fichue maladie.

    Daniel, une dernière chose, d’une effrayante banalité : nous sommes, je suis, avec toi.
    Jean-Luc (de Moralotop) a écrit récemment…Faites connaître votre talent… il s’ennuie un peu !My Profile

    • Daniel dit:

      Oui Jean-Luc,
      la force du groupe, le soutien de vous tous, vos mots magnifiques me portent et me boostent le moral.
      Merci pour tes « je pense à toi » et « je suis avec toi ».
      J’ai, hélas, reçu souvent ces dernières années des condoléances et messages de soutien, et je dois dire qu’en de telles circonstances, rien ne fait plus de bien que la simplicité, même si elle peut paraître banale comme tu le crains.
      Ces 4 mots, exprimés avec chaleur, valent bien plus qu’un long discours sur la vie, la mort, la souffrance qu’on n’est pas toujours prêt à entendre à ce moment-là!
      Merci encore, tiens une :face: pour toi, pas qu’aux filles!

  28. Hermant Brigitte dit:

    Beaucoup de choses ont déjà été dites, alors je dirai simplement, je pense que nous sommes en état cancéreux, comme un malade alcoolique reste malade alcoolique jusqu’à la fin de ses jours bien qu’étant abstinent heureux, une émotion insurmontable et le processus peut se remettre en marche, hélas.
    Génial d’être sincère envers nous Toutes Tous et surtout Toi-même.
    Et ton expérience nous invite à la prudence, sachons crier-hurler-soigner nos plaies à temps.
    Probablement as-Tu d’autres expériences à faire …
    Alors teste, et racontes-nous :levitation:
    Je t’embrasse ! !
    Brigitte

    • Daniel dit:

      D’accord avec toi Brigitte. Et tu t’y connais en récidive hélas.
      Quand nous vivons un grand stress, c’est toujours notre point faible qui morfle en premier.
      Merci pour ton soutien :face:

  29. Elisabeth dit:

    Bonjour Daniel,
    Je ressens ta déception j’ai connu la même à ma dernière poussée de SEP que je croyais « sous contrôle ».
    Je lis ta peur et ton découragement.
    J’entends aussi ton espoir et ta détermination.
    A te lire, voilà ce qui m’est venu : « Chaque difficulté porte en elle le germe d’un avantage équivalent ou supérieur » N. Hill. Cette phrase m’aide beaucoup, je souhaite qu’elle t’aide aussi.
    Et aussi m’est venu le témoignage de Willy Barral (auto-guéri d’une sclérose en plaques foudroyante) : avant toute démarche de guérison, surtout, par dessus tout, savoir si l’on veut vivre ou mourir.
    Je t’envoie toute ma confiance en ton pouvoir de guérison.
    Bon courage sur ce chemin chaotique mais dont tu sortiras grandi.
    Elisabeth
    Elisabeth a écrit récemment…La guérison de Willy Barral : choisir de vivre ou de mourir…My Profile

  30. GUERAULT Colette dit:

    Elisabeth m’a parlé de ton message sur ton blog. J’y suis depuis. Tu as certainement fait un grand pas en avant dans cette aventure. J’ai ressenti tous le poids, la difficulté à annoncer ce que tu vis en ce moment. J’ai trouvé ton message très beau et élevé à la hauteur de l’Amour Divin. Dieu t’a répondu à travers tous ces messages et il a même ajouté quelques guidances. Des larmes me sont venues, sûrement de joie car j’ai ressenti toute l’ouverture installée par ce regard simple et vrai concernant ce que tu vis.
    Je t’aime mon fils. Ne dis-t-on pas « Aide-toi et le ciel t’aidera ? ». Ce message vrai a ouvert la porte pour continuer le chemin. Je suis si fière de toi et heureuse que tu redevienne comme un petit enfant. Jésus n’a-t-il pas dit : « Si vous ne redevenez pas comme des petits enfants, vous ne pourrez pas entrer dans le Royaume des Cieux ».
    Courage, tu es soutenu par tous. Je t’aime. Maman.

  31. Michèle dit:

    A propos du commentaire de Lysiane / Commentaire de Luna.

    Merveilleuse intervention qui rappelle que l’amour est au centre des échanges.
    Merci Lysiane.
    Merci à chacun qui donne de l’amour, même sous une forme qui ne revêt pas les « habits » attendus.
    Merci Daniel, encore et encore de nous offrir, avec humanité, le témoignage de ton expérience. Il nous aide, sous de multiples aspects.
    Puissent, tous ces témoignages, te porter jusqu’à complet rétablissement.
    Tous avec toi en résonance avec l’énergie de l’amour.
    Michèle

  32. Phil dit:

    Daniel, mon frère, non tout n’est pas à refaire.
    Regardes en arrière et vois tout le chemin que tu as parcouru depuis. Tu as tellement appris sur toi, pour toi, tellement apporté à nous tous :heart:
    Regardes tout ce que tu as écris, compris et expliqué dans Lavienje. Cette communauté qui s’est créée autour de toi, cette chaîne d’union qui rayonne, elle n’aurait pas existé si tu n’avais pas vécu cette expérience.
    Cette Vérité que tu incarnes , elle amène la Lumière, sur toi, sur tous ceux et celles qui te lisent.
    J’ai autour de moi des gens qui se sont sortis de tumeurs au cerveau 2 fois en 9 ans. Et maintenant , ils se préparent à faire le tour des USA. Alors l’espoir est toujours là, même si la petite bougie semble bien frêle dans la nuit, elle brille encore et te ramènera au port.

    Je n’irai pas te donner des conseils, simplement te dire , et tu le sais, que je suis là, et je t’envoie toute l’Energie que je ressens, pour t’accompagner.

    Tu ES un Etre de Lumière. Prends soin de toi , suis le chemin que tu sens être le tien et qu’importe ce que disent les autres.

    Et merci, merci pour ton blog, et ce partage sans prix.

    Je t’aime, my bright brother :heart:

    Phil

    Phil a écrit récemment…Inquiet pour demain ? l’intention change toutMy Profile

    • Daniel dit:

      Merci Phil pour ce commentaire si beau et incroyablement positif.
      Tu as raison tout n’est pas à refaire. il y a juste quelques règlages à revoir…
      Je t’aime aussi :heart:

  33. Dominique BAUDOUIN dit:

    Un grand merci à Cathy et Lysiane d’être intervenues (commentaire de Luna), non pas que Daniel ne soit pas capable de se défendre seul, loin s’en faut, mais le ton de donneuse de leçons ne convient pas à l’endroit ni au moment choisis. On a le droit d’avoir des opinions qui diffèrent, c’est tout ce qui fait la richesse de ce blog, mais attention au ton employé. Nous ne sommes pas là en opposition, ni en concurrence, mais pour apporter des pierres au moulin que nous construisons pour nous entraider. Et puis, ce n’est pas un crime d’avoir peur de mourir, moi-même, j’ai peur de disparaître avant que mon fils soit rétabli et puisse voler de ses propres ailes,(chacun peut avoir des raisons d’avoir peur et je ne vois pas là de quoi avoir honte, ni de quoi être puni par Dieu).
    Dominique.

  34. Claude dit:

    Bonjour Daniel,
    Je lis ton blog depuis le printemps et ne suis jamais intervenu, car je suis plutôt du genre taiseux !
    Hier soir, en apprenant la récidive de ton myélome, ma famille et moi étions en état de choc : Toi en récidive !!! Quelle déception après tous ces efforts et cette énergie dépensée ! Inutilement ? Certainement pas !!! Tout ce que tu nous as fait partager, a bien souvent été une révélation pour moi et m’a ouvert des voies de recherche.
    Permets moi de me présenter :
    Je m’appelle Claude, j’ai 60 ans, je vis à coté de Cavaillon.
    En octobre 2008, suite à de très violents maux de dos, un myélome IGG stade 3 m’est diagnostiqué. J’ai reçu trois cures de Velcade, suivies de deux autogreffes, à l’institut Paoli Calmette à Marseille.
    Une rémission totale s’en est suivie. J’y croyais dur comme fer, a tel point que j’ai repris le travail après un an d’arrêt de travail : grave erreur ! Je pensais reprendre ma vie d’avant et oublier la maladie. Cela avait été juste une épreuve à surmonter, une péripétie, en quelque sorte ! Eh bien NON.
    Toi tu le sais, si on ne trouve pas les raisons qui ont permis à la maladie de s’installer elle revient. Et c’est ce qui est arrivé.
    En avril 2012, de violents maux de dos se sont manifestés. Avant même que l’on ait eu le temps de réagir, une vertèbre rongée par le myélome, s’est effondrée, comprimant la moelle-épinière. Résultat : opération du dos en urgence, paralysie des jambes durant plusieurs semaines, fauteuil roulant, rééducation, bref, un calvaire !
    En parallèle, j’ai enchainé les cures de chimio : toutes sans résultat. Aujourd’hui je suis le dos au mur, on a essayé tout l’éventail des molécules actives contre le myélome et aucune ne marche. Je suis réfractaire à tout.
    Devant un tel bilan, je ne pouvais que me poser la question : quelle force en moi est capable de créer un blocage tel que mon corps refuse tout traitement et permet à la maladie de se maintenir en place ?
    Deux livres m’ont apporté toute une mine de réponses : le tien d’abord, MMC, suivi de REVIVRE de Guy Corneau.
    J’ai essayé un déblocage par L’EFT et kynésiologie sans grand résultat.
    Une séance de réflexologie plantaire m’a, en revanche bien rechargé en l’énergie, je pense bien continuer.
    Comme toi, j’ai entamé une introspection pour essayer de déterminer si un évènement de ma vie a pu créer la condition d’accueil de la maladie. J’ai découvert qu’en moi fermentait un conflit non résolu, avec mon père décédé. Sur le conseil de ma kynésiologue, je lui ai écrit une longue lettre de mise au point, que j’ai ensuite brulée. C’est une première libération… mais je suis certain de trouver d’autres choses. Alors je cherche.
    J’ai la chance d’avoir une constitution, qui me permet de tenir, malgré les bilans sanguins minables. Je prends de l’Ipe Roxo, découvert grâce à toi, cela m’aide beaucoup.
    Comme tu peux le voir, je te dois beaucoup : il y a encore quelque mois j’étais un simple patient, confiant dans la médecine allopathique, désormais je sais que la solution pour faire disparaître la maladie, est en moi. CA, JE TE LE DOIS.
    En ce qui te concerne, tu viens de trébucher sur une pierre d’un chemin difficile, qui est non seulement sinueux, mais caillouteux. Je comprends que c’est un moment difficile pour toi.
    Cela ne remet surement pas en cause tout le travail que tu as effectué et partagé avec nous.
    Au contraire, en rejoignant le groupe des gens faillibles, tu t’ouvres de nouvelles voies de recherche, dont tu ne manqueras pas de nous faire profiter.
    Que tu ais eu des doute et des scrupules est bien normal ! Et pour ma part, non seulement je ne t’en veux en aucune manière, mais je te dis MERCI. Merci de nous faire confiance, merci de te livrer à nous avec une telle honnêteté, merci de nous communiquer ton énergie et ton positivisme.
    Si je t’ai raconté mon histoire, ce n’est pas pour te faire pleurer, mais te montrer qu’après la série d’échecs que je viens de subir, je garde un moral d’acier. Une certitude me fait tenir : JE GUERIRAI.
    Aujourd’hui, je m’apprête à participer à un protocole d’essai d’une nouvelle molécule qui a déjà réalisé des miracles, sur des récidivistes multi-réfractaires. J’ai toujours confiance dans la médecine allopathique mais je sais désormais que ce n’est qu’un outil de soin, la guérison ne viendra que de moi. Le problème : trouver la clé qui me débloquera et me permettra de proclamer à mon tour : MERCI MON CANCER.
    Nous sommes dans la même recherche, Daniel et tu es la locomotive, tu me tires en avant.
    S’il te plait, dans la mesure de tes forces, continue ton blog.
    Prends bien soins de toi.

    Claude

    • Chrystèle dit:

      Bonsoir
      Très beau et touchant témoignage, Claude.
      Chrystèle

    • Daniel dit:

      Sois le bienvenu ici Claude! Quel dommage de ne pas te lire plus souvent!
      Ton commentaire m’a vraiment beaucoup ému parce que j’ai écrit ce livre et créé ce blog au départ pour apporter de l’espoir, et faire changer d’optique sur la maladie, pour des personnes comme toi.
      Avec ton intervention, je peux réaliser que tout ce que j’ai entrepris peut avoir un impact sur celles et ceux qui souffrent, et un effet bénéfique.
      Cela me comble de joie :bounce:
      ça me donne vraiment l’envie de comprendre encore ce que je n’aurai pas compris, et de le partager avec vous tous.
      Tu en as bavé, et quand je te lis ou quand je lis ce que vis Yves, je me dis que je ne suis pas le plus mal loti.
      Bravo de réagir avec autant de philosophie, tu nous donnes une belle leçon d’optimisme et beaucoup de foi en la vie. :angel:

  35. Yves dit:

    Dans la même galère, il nous faut espérer.
    Hésite pas d’en parler.
    J’ai refusé l’allogreffe et les chimios en moi, Je vais commencer
    en fonction de mon état. Le dernier traitement semble porter ses fruits.
    Donc je fais du sur place.
    Le myelo est reporté vendredi .. (au fait on vous endort ?)
    IRM CP fin de mois.
    :sideways: :sideways: :sideways: :sideways: :sideways: :sideways: :sideways:

    • Claude dit:

      Non Yves, pas d’anesthésie générale !
      Anesthésie locale, à l’endroit du prélèvement.
      En fait, c’est au moment où le médecin aspire la moelle, que cela peut être douloureux. Si il va doucement, c’est juste désagréable, sans plus…
      J’en parle en toute connaissance : j’en ai passé un cet après-midi !
      Réfléchis bien, avant de refuser les traitements de chimio, ce sont des outils extrêmement puissants pour faire reculer la maladie et marquer un coup d’arrêt.
      En même temps, tu mènes un travail sur toi et ça c’est hyper important.
      Je ne pense pas que Daniel dira le contraire.
      Je te souhaite bon courage.

      Claude

      • Yves dit:

        Merci Claude pour ce petit réconfort que j’ai lu hier avant de partir pour le myélogramme. J’ai eu mal, mais un mal spécial.
        Comme si on activait avec une électrode un nerf. Mais l’infirmière était au top…Aujourd’hui, je me lève avec une barre dans le dos. Ce qui m’a fait mal aussi c’est les manipulations pour faire cette piqure. Je souffre de la nuque au bassin, mais avec l’hypnose, je maitrise toujours. C’est un peu comme si j’étais pris dans un corset qui est très serré. Enfin, je continue de marcher, même avec une mise en invalidité physique depuis 1 an.
        Daniel et vous tous qui souffrez, le myélome est traitre, sans prévenir on peu passer d’un état normal à l’invalidité le lendemain, c’est ce qui m’est arrivé en 2006 puis en juin 2012.
        7 ans au Tibet, non 7 ans à tourner autour de ce mal.

        AUSSI, depuis quelques mois, j’évite de trop penser au mal, pas facile, lorsque le matin je sorts du lundi avec une roulade.
        Que je me couche recouvert de patch anti-douleur (naturel).
        Etc..
        PENSEZ A L’ARGILE EN CATAPLASME, c’est simple mais efficace.
        Claude,
        Pour la chimio et l’autogreffe, je ne suis pas opposé car si tu as lu quelque message de moi, je suis passé 2 fois par l’autogreffe, 4 fois myélogrammes, 6 chimios dont une de 6 mois non stop…
        et des traitement en continue avec Revlimid….
        Ce que j’ai voulu dire c’est qu’au fond de moi, quelque chose me dit, Yves, ce n’est pas encore le moment, quelque chose de bon doit se passer pour moi et j’ai confiance en Dieu.

        J’OUBLIE LA MALADIE, JE SUIS HEUREUX DE VIVRE DANS L’ICI ET LE MAINTENANT, DANS L’AMOUR DU MOMENT PRESENT.

        Je vous :sideways: :sideways: :sideways: :sideways:

        • Daniel dit:

          Yves, que dire de plus que ce que je viens d’écrire à Claude.
          Nous souffrons avec toi, nous pensons à toi.
          J’espère que la nouvelle piste sur le décodage bio-logique dont je t’ai parlé en MP t’aidera.
          Tu as raison de faire une pause dans les chimios, quand ça ne marche pas, je pense qu’il faut arrêter d’insister, et ça va te permettre de trouver des solutions en toi. Reste l’esprit ouvert et à l’affut.
          Le soutien que tout le monde m’a apporté ici est à partager avec tous ceux qui souffrent comme toi.
          Amitiés
          Daniel

  36. Hello Daniel ,

    Quand le destin frappe
    Là où on ne s’y attend pas
    Que les épreuves s’enchaînent
    Au point de baisser les bras

    Daniel de la Vie en je
    La Vie même t’a choisi , toi
    Pour un précieux partage
    Les vagues de peine et celles de joie

    Puiser la Force en nous
    sera un premier pas
    Tendre la main vers l’autre
    afin qu’il nous sorte de là

    La croisée des Hasards
    j’y crois dur comme fer
    ce n’est pas sans raison
    de t’avoir découvert

    Le Coeur suit son chemin
    à l’image de l’Esprit
    le tien déborde de trésors
    il ne faut pas que tu l’oublies

    C’est ma façon de te souhaiter des montagnes de courage et de Force …
    Merci d’être qui tu es et pour ce que tu nous donnes

    Avec toute mon Ame :heart:

    Jessica
    La Dryada Jessica a écrit récemment…~ Esraldin ~My Profile

    • Pertuiset dit:

      Merci Jessica pour ce beau témoignage qui rejoint mes pensées, J’ai moi même déjà puisé abondamment dans les partages de Daniel et j’y ai trouver des trésors qui m’accompagnent sur le chemin de la liberté. Tout est bon, il n’y a rien à jeter, simplement découvrir ce qui est bon pour nous au moment opportun et suivre son instinct.
      Je l’ai vécu, je le vis et je le vivrais.
      Daniel tu est un lien très fort pour nous tous et tu as du talent, beaucoup de talent.
      Amitié
      Jacques

    • Daniel dit:

      Jessica, je suis vraiment touché que tu aies pris le temps de composer ce très beau poème rien que pour moi. Les paroles sont fortes et me donnent vraiment du courage. Merci, vraiment.
      :face: :heart: :face:

  37. Yves dit:

    Ce qui est bien difficile c’est de trouver la thérapie qui fonctionne dans toutes ces propositions faites.
    Je vais parfaire mes séances d’hypnose (auto) pour maîtriser mes douleurs, je recommence à souffrir, pas facile, on se fait signe dès que l’on trouve quelque chose de bien… les personnes atteinte de MM peuvent donner leur expérience…
    :heart: :face: :heart:

  38. Daniel dit:

    Chers tous,
    Je voudrais tout d’abord tous vous remercier pour vos témoignages de sympathie, que dis-je d’amour ! Cette mobilisation générale m’a profondément touché et certains commentaires m’ont ému jusqu’aux larmes.
    Votre soutien m’a insufflé beaucoup d’énergie, et m’a redonné le feu sacré si qui m’habitait au début.
    À travers tout ces messages – il y en a autant en privé – je réalise à quel point une communauté s’est créée autour de l’idée qu’on peut combattre la maladie, en plus de l’arsenal chimique, avec ses propres « armes » bien pacifiques que sont l’espoir, l’amour inconditionnel, l’écoute de son médecin intérieur, le pouvoir illimité que nous confère la source qui nous a créés…

    Je réalise, et vous aussi certainement, à quel point nous sommes tous liés, nous ne formons qu’un, nous sommes l’univers comme le dit si bien Lysiane.
    Vous me faites part de votre peine, et je sais qu’elle n’est pas feinte car si je souffre, vous souffrez, quand Yves, Dominique, Chrystèle, le petit Rudy… souffrent, nous souffrons tous avec eux.

    Mais pourquoi suis-je si bête ? J’avais peur que vous me tourniez le dos quand je parle de mon expérience mystique, quand j’appelle Dieu ce que d’autres appellent force cosmique, quand je vous fais part de ma rechute…personne ne s’est enfui en courant, personne ne m’a pris pour un illuminé ou un adepte d’une secte, et pour cause : si vous êtes là, c’est parce que mon expérience et les témoignages que l’on peut lire dans les commentaires font écho en vous, ils sont le reflet de ce que vous ressentez au plus profond de vous.

    Donc soyez rassurés, je continue ce blog, mais dorénavant j’essaierai d’être moins stupide.
    Et je vous promets de tout mettre en place, et vous en informer, pour guérir, car si je guéris, nous guérissons tous, une part de chacun guérira.

    Mon coming out aura en tout cas permis de faire revenir des absentés depuis trop longtemps, et de faire émerger de la majorité silencieuse certains lecteurs qui ont pris la parole pour notre plus grand bonheur.
    Revenez plus souvent ! Manifestez-vous comme vous venez de le faire avec votre vécu, votre sincérité, tous vos commentaires ont apporté un supplément d’âme à ce blog.
    Et puis, je ne vais pas à chaque fois donner de ma personne pour faire sortir les loups (plutôt les biches) du bois. :lol:
    J’ai envie de répondre à tout le monde, mais je retiens vos conseils de penser à ma guérison et à ma santé d’abord. Aussi je répondrai à certains, ceux à qui je ne réponds pas ne m’en voulez pas, vos commentaires ont apporté une pierre à l’édifice, à vous tous vous avez ouvert plein de nouvelles pistes à explorer pour moi et tous ceux qui se sentent dans l’impasse.
    Je vous en remercie encore du fond du cœur.

    Je vous aime :heart:
    Daniel

    PS: petit détail technique, quand vous recevez une notification de commentaire, ne faites pas « répondre à », sinon votre commentaire va dans ma boîte mail et pas sur le blog.

  39. Pascale dit:

    Très cher Daniel,

    Je t’envoie toutes mes meilleures pensées d’amour, de guérison …
    Merci de tout coeur d’apporter ta pierre à l’édifice ; j’ai foi en toi.

    Je suis avec toi :heart:

    Fraternellement
    Pascale
    Pascale a écrit récemment…Comment passer une journée exceptionnelle (partie 2)My Profile

  40. Salut mon frère,

    J’ai les larmes aux yeux, je ne suis pas triste, je suis heureux de lire tout ces commentaires, de constater l’amour que tu partages avec toutes ces personnes.

    Dans mon message privé je t’invitais à écrire sur cette nouvelle épreuve, je ne savais pas que tu l’avais déjà fait car je suis rentré hier, merci encore pour ce que tu es Daniel.

    Respect total pour ton courage, pour tant de détermination à vouloir apprendre la vie. Les âmes fortes choisissent les plus dures épreuves et ne flanchent pas, ce n’est pas par orgueil, mais par amour, par bonté, pour donner l’exemple, c’est ce que je pense de toi.

    Si tu doutes encore de l’amour qu’on te porte, soit rassuré mon frère, tu es beau, la preuve en est.

    Je ne te donnerais aucun conseil, tu sais ce que tu as à faire, pour toutes autres choses tu sais aussi qui sont tes amis, alors n’hésite pas.

    Je comprend l’histoire de la porte et ta réaction, je suis convaincu que cela est possible et tu l’as déjà fait une fois, ce n’est pas facile, il y en a tellement que j’aimerai enlever sans y arriver, pourtant beaucoup sont déjà enlevées mais il en reste et j’en suis heureux car sans cela je n’aurais plus la possibilité d’écrire ici physiquement.

    Ton âme as fait un sacré choix de vie mon frère, et ton environnement familiale en fait partie, que d’amour s’en dégage que de sagesse et d’humilité cela procure.

    Mes pensées t’accompagnent, avec tout mon amour.

    Je t’aime Daniel de tout mon :heart: Enzo Ventura a écrit récemment…La conscience de l’amour 4/7My Profile

  41. Michèle dit:

    Daniel, cher Daniel,

    Merci d’avoir retrouvé ton feu sacré…
    Tu as raison de dire que nous sommes tous liés car je ressens une certaine force qui émerge de nouveau de ton message et, tout de suite, je me sens mieux !
    Stupide, tu veux l’être moins ? Je trouve pourtant que le résultat obtenu, en l’étant, n’est pas mal. Alors …
    Merci de continuer à nous faire partager ton expérience. :heart:
    Pensées fraternelles.
    Michèle

  42. Joel dit:

    Bonjour Daniel
    La  » nouvelle  » me touche au plus profond de mon coeur , je m’y attendais ,
    tout à été dit par les lecteurs , il n’y a rien à rajouté , je ne prétends en rien si ce n est que de t’apporter un soutien complémentaire si tu en ressens le besoin , j ‘ai simplement des  » infos  » à te donner si tu le souhaites en MP , au plaisir de te lire , je te souhaite bon vent
    très cordialement
    Joel

  43. Jean-Lou dit:

    Bien le bonjour Daniel,

    Je lis les phrases ici contenues dans ton message, message de sincérité qui va au-delà du simple article de blog.

    C’est plus qu’une remise en question probable d’un support web qui, bien qu’il soit pour la plupart d’entre nous « blogueurs » : un miroir de notre vie ou de celle que l’on souhaiterait avoir ou gagner…
    il est aussi, « un espace de communion avec les autres !

    Le cancer, est une injustice pour l’Être humain au même titre que bien d’autres maladies qui ne devraient pas avoir droit de citation dans la vie de chacune & chacun. Mais si elle est là, ce n’est pas une raison pour que ce soit elle qui nous dicte notre futur !

    Comme tu nous le confies dans ton livre MMC, suite au décès de ta chère Eva : « Et si ça t’arrivait ? Qu’est-ce que tu ferais ? Est-ce que tu crois que tu ferais mieux qu’elle ? »
    Ta réponse à cette réflexion bien humaine selon moi, car venant d’un homme près à combattre est : « Non, je ne ferais pas mieux, mais en tout cas je ferais différemment », est pleine de sens pour qui, n’est pas prêt à baisser les bras !

    Je suis de tout cœur avec toi Daniel et ne tant fait pas, ton blog a un bel avenir, car il est le reflet de son auteur qui n’aspire qu’à donner le meilleur de lui-même !

    Reçois mes encouragements Daniel et si tant est qu’elles puissent arriver jusqu’à toi…(?) que mes fortes et bonnes vibrations t’aident dans cette épreuve pour que les mots : « rémission » se confirme et celui de « guérison » fassent partie très bientôt de ton vocabulaire comme celui de toutes celles et ceux touchés par cette maladie !

    Jean-Lou.
    Jean-Lou a écrit récemment…Comment changer de vie en deux questionsMy Profile

    • Daniel dit:

      Merci Jean-Lou pour ce touchant commentaire.
      Ce blog « un espace de communion avec les autres », j’aime beaucoup!
      Je reçois avec bonheur tes encouragements et tes « fortes et bonnes vibrations » :getlost:

  44. Chantalle dit:

    Merci, encore à vous Daniel pour cette chaîne du CŒUR.
    C’était mon histoire, car je n’avais pas compris l’erreur médical de mon fils « handicapé » suite à une erreur, que je dû la revivre différemment et personnellement pour comprendre. Malgré tout le travail du pardon etc…que j’avais cru ! Un cheminement de 25 ans de pratique de yoga, voix thérapie, dessin analytique, yoga du rire (meilleur antidote à la maladie )…ect… »LA VIE EN JEU »
    Il n’y a pas d’erreur simplement un rappel à L’AMOUR !
    L a vie parfois nous fait pas de cadeau à croire, mais non c’est l’EGO qui nous fait croire cela. C’est notre EGO qui les fabrique pour NOUS PROTEGER DE NOTRE VULNERABILITE.
    Et de ce fait nous habille tout au long de notre vie, des couches successives de déguisements, de masques adaptés aux différentes circonstances de la vie. C’est ainsi que nous en oublions totalement qui nous sommes en réalité.
    C’est lui l’égo, qui nous détourne de la réalité et de la lumière, de notre LUMIERE, de notre AMOUR.
    Nous sommes des êtres merveilleux en attentent de nous reconnaître vraiment.
    Nous sommes l’Amour en tout notre être
    Nous sommes l’Amour dans toutes nos cellules
    Nous sommes la Douceur comme l’Amour qui se vit en soi, pour soi et avec soi même.
    Pendre conscience que nos respirations ne sont que de l’Amour (conscience)
    Moment de méditation pour se reconnecter avec notre uni-vers merveilleux notre corps.
    Le livre dont je vous fais part aide grandement à travailler avec notre mémoire ADN.
    Pour ma part, je remercie également toutes les personnes qui ont permis cet échange merveilleux.
    Comme quoi, votre histoire à permis de nous retrouver unis ( UN ) pour continuer notre mission.
    Nous sommes tous nécessaire pour continuer l’œuvre du plus haute, c’est à dire l’Amour partagé !
    Et bien bel exemple en ce moment.
    MERCI à vous Daniel. Que la LUMIERE brille sur vous et votre famille.
    Chantalle

  45. Bonjour Daniel,
    C’est un moment assez décisif au niveau énergétique.
    on racle les fonds de panier même lorsqu’on a
    l’impression d’avoir tout bien travaillé.
    J’ai un petit tempérament « sauveteur », tu t’en es sans doute
    aperçu alors j’ai une question à te poser: es tu vraiment décidé
    à poursuivre l’aventure terrestre? Parce que si c’est le cas, alors
    il y a vraiment moyen d’avancer vers des jours meilleurs mais
    pas par les procédés habituels: le décodage biologique donne de bonnes
    infos mais de toutes évidences la vie te demande plus en ce moment.
    Le fait que tout cela se passe aux alentours de la fête des pères
    est sans doute un leurre. Nos grandes souffrances viennent de la relation
    à la mère à l’endroit où on n’a pas encore creusé.
    C’est ma spécialité.
    Je rentre du Népal le 22 octobre et si mes outils peuvent te venir
    en aide, je te les propose par skype.
    Tu mérites un vrai coup de pouce et ton honnêteté prouve que ton
    coeur est présent dans ta démarche.
    Tu peux me répondre sur mon mail.
    Biz
    Hannah
    hannah@technique Tipi a écrit récemment…Vous savez faire, mais connaissez-vous le savoir Être ?My Profile

    • Daniel dit:

      Merci Hannah pour ta proposition, un grand oui pour être sauvé par toi, et je suis tellement curieux de tes méthodes Tipi ou autres, ce sera l’occasion parfaite!
      Et comment que je veux vivre! Je ne vais quand même pas m’arrêter maintenant, j’ai tellement de choses encore à connaître, à vivre, à partager :bounce:
      A bientôt :face: :face:

  46. Salut Mon Pote !

    Je tenais à apporter mon commentaire de soutien ! Même si 70% de ce que je voulais te dire a déjà été dit dans tous les commentaires, je souhaitais tout de même de faire part de mon soutien par ce message, mais aussi parce que je me permettrais de faire un article sur mon blog car le tien m’a inspiré !

    Je reviendrais une fois que je l’aurais fini !

    Courage tu l’as déjà fait une fois…

    Jordane

  47. Bonjour Daniel,

    Je suis de près ce qui se passe ici, pour 2 raisons;

    La première parce que j’ai de l’affection pour toi Daniel, vraiment j’aime ce que tu es, ce que tu donnes, ta fragilité et ta force que tu nous montre avec autant de bonté.

    La deuxième parce que ce qui se passe en ce moment est très fort, lire tous ces commentaires, toutes ces personnes dans l’ombre qui tout à coup s’expriment, découvrir vos mots, vos intentions, votre amour de la vie sur un blog ou le sujet tourne autour de la maladie qui fait le plus peur à chacun d’entre nous (à moi en tous cas, car je ne me sens pas la même force que toi mon ami).

    Tout cela est puissant, beau, uni/vers/sel…

    Vois-tu Daniel cela confirme ce que je pense ;
    « Tout malheur porte en lui le germe d’un grand bonheur »

    On peut choisir de pleurer, de souffrir à l’idée de te perdre, et on peut aussi ressentir le bonheur d’être avec toi, de partager des moments d’échanges, d’amour, de réflexions sur la vie, sur nous, sur Dieu.

    Les grandes épreuves de la vie sont incompréhensibles, en tous cas dans un premier temps, mais à bien y regarder, elles apportent ce qu’aucune autre ne sait faire ;

    La sublimation de chacun d’entre nous, elles font ressortir ce qu’il y a de meilleur en nous.

    Je ressens en ce moment même un sentiment de bien être et d’amour, grâce à vous tous.
    ça c’est toi mon frère…

    Que ton ego soit fier, car il n’y a aucun mal à ça :bounce:

    Tu es bien plus grand, bien plus vaste, là où le coeur s’exprime, l’ego se tait, il n’en grandit pas moins, au contraire et heureusement, tuer l’ego revient à vouloir mourir, à ne pas s’accepter, le faire grandir en lui apprenant l’amour de soi et des autres, la confiance, le partage, la compassion, l’humilité, là est notre mission d’âme incarnée.

    On dit souvent qu’il n’est pas nécessaire de souffrir pour s’élever, c’est vrai, mais de quel notion de souffrance parlons nous ?
    Au niveau mental, selon les anciens préceptes ou dans cette nouvelle voie que nous tentons de tracer tous les jours, à chaque instant, celle de désirer construire un monde meilleur, un univers de paix et d’amour partagé et ressentit ?

    Alors la souffrance prend une autre dimension, le sacrifice est humble, comme Jésus sur la croix, nous avons tous la capacité de faire de notre souffrance un endroit merveilleux ou règne le don de soi pour que d’autres puissent par cet exemple, grandir en conscience, puisser la force nécessaire pour faire un pas de plus, plus haut…

    Je suis effaré quand je vois ces enfants condamnés par la maladie et pourtant joyeux, rieur, s’amusant des instants de vie qu’ils partagent avec amour et innocence.

    Peut être nous manque t-il cette innocence, peut être la vie nous à tellement bousculée que notre coeur s’est endurci au point de ressentir la souffrance comme une injustice et oublier l’instant présent pour finalement nous projeter dans le pire.

    Voyez-vous à quel point il est dommage d’attendre des moments comme celui-ci pour exprimer sa reconnaissance, son amour, dire « Je t’aime » tout simplement. Personnellement j’essais de m’en souvenir, d’ouvrir mon coeur même si je peux paraitre illiminé ou faux, ou je ne sais quoi encore, ce n’est pas facile, c’est un combat, un travail sur soi de chaque instant…

    C’est cet exemple que tu nous donnes Daniel en te livrant de la sorte, en te mettant à nu et tu l’a fais plus d’une fois. Voilà suremment pourquoi tu attires autant de belles personnes qui se manifestent ici à cet instant et à d’autres.

    Merci à vous tous pour ce moment partagé dans l’ici et maintenant, vous êtes tous merveilleux…

    Que ta lumière soit toujours aussi créatrice Daniel !

    A bientôt mon ami
    Enzo Ventura a écrit récemment…L’éveil, la vie quotidienne est un livre ouvertMy Profile

    • Daniel dit:

      Merveilleux post Enzo, et t’inquiètes, tu ne passeras pas ici pour un illuminé car tout le monde y parle la même langue, et ce n’est pas une langue de bois!
      C’est le langage de la vérité et de l’amour.
      Les épreuves nous invitent à « devenir un alchimiste qui transforme le vulgaire métal des souffrances en or de la révélation et de l’éveil de la conscience » E.Tolle
      :heart:

  48. Chantalle dit:

    Bonjour
    Je te joins un texte qui circule sur les réseaux sociaux en plusieurs langues (anglais, français,espagnol) disant que le Corossol le fruit de l’arbre Graviola, serait un anticancéreux puissant caché par l’industrie pharmaceutique, et incite à le consommer.
    Chantalle

    • Daniel dit:

      Bonjour Chantalle,
      je n’ai pas mis le texte ici car il est très long et très mal traduit en français!
      Je vais essayer d’en parler dans un article sur la phytothérapie.
      Merci.

  49. Bonjour Daniel,
    je t’envois de belles fréquences harmonieuses, je te souhaite le meilleur du meilleur.
    Avec tout mon amour,
    Anthony
    Anthony Doux a écrit récemment…Commentaires sur Album « Concerto vibratoire » : atouts bien-être par Changer de chanson pour être libreMy Profile

  50. couturier dit:

    Coucou Daniel

    Comme d habitude je fais les choses à l’envers….
    Je viens de découvrir l’existence de ton livre aujourd’hui, que je viens de commander, avant d avoir été sur ton blog et sur ta page d’accueil et là…. je découvre avec peine, bien que ne te connaissant pas ,que tu vas a une nouvelle épreuve a affronter.
    Un immense chagrin m’envahi, et plein de souvenirs et de tristesse me reviennent en mémoire….
    Je sais que personne n’est à l’abris, je me sent tellement impuissante, mais sache que de tout coeur je pense à toi , je t envoie un peu de courage , mais je suis persuadée que tu en as encore pleins
    Je pense fort à toi , je t embrasse

    • Daniel dit:

      Bonjour Sylvie,
      sois la bienvenue ici!
      Il n’y a pas d’ordre, certains connaissent le blog avant le livre, pour d’autres c’est le contraire.
      Merci bcp pour ton soutien :face: Daniel

  51. Yves dit:

    Bonjour,

    Moi aussi tout est à recommencer, je suis hospitalisé 4 jours, je commence
    ce jour à 15h30.

    Préparation à une chimio pour en mars voir une allo-greffe…

    Je souffre tellement, il fut trouver une solution.

    :sideways: :sideways: :sideways: :sideways: :sideways: :sideways:

  52. fed dit:

    bonsoir

    ds votre projet sens:quel homme n’a pas su defendre son clan :ce qui a dévaloriser son clan et la mis en danger
    myelome :en langage des oiseaux: mi est l’homme/ qui est cet moitié d’homme
    daniel= qui a été nié c’est un des sens possible du prenom

    si cela peut vous servir
    fed

    • Daniel dit:

      Bonjour Fed,
      bienvenu(e) ici!
      Vi vi la célèbre dévalorisation du clan dont j’entends souvent parler. Mais de qui vient cette théorie au fait?
      J’aime bcp le langage des oiseaux: mi est l’homme, super j’y avais même pas pensé.
      les deux me parlent et font partie de mon histoire en tout cas. Développe donc, ça m’intéresse.
      Salute :tchin:

      • fed dit:

        Bonjour,
        Le sang c’est le clan , l’os est la structure du corps sans laquelle on n’existe pas . Le lymphocyte B participe à la défense adaptative.
        Donc : ds ta généalogie l’homme qui n’a pas su défendre son clan de façon adaptée d’où dévalorisation des membres du clan
        ds ton projet sens ou continuum familiale, çà donne myélome
        Tu as traité la 1ere fois l’élément déclencheur mais pas le projet sens donc 2eme élément déclencheur, de nouveau myélome. Pour plus d’info, je consulte ds l’Ain voir : http://www.decodagebiologiqueain.com
        Fed

  53. Damien dit:

    Bonjour Daniel,
    Paul Watzlawick parlait de l’exemplarité comme quelque chose qui crée une obligation chez ceux qui la reçoive, comme par exemple :

    « Le fait de courir après un automobiliste sous la pluie et sans parapluie pour lui indiquer qu’il a oublié d’éteindre les phares de son véhicule après l’avoir garé, ou comme je l’ai vécu moi-même coursé par un magrébin dans un quartier chaud tout simplement pour me ramener mon portefeuille qui était tombé du toit de ma voiture où je venais de l’oublier par manque d’attention ».

    Lorsque ces petit gestes se multiplient au quotidien, ils rendent meilleurs ceux qui les reçoivent et créent une obligation dans leur conscience de faire la même chose.

    Ta sincérité qui nous touche, va nous obliger aussi à être sincère. En ce qui me concerne, j’ai cru également que mes connaissances de coach « guériraient » certains de mes traits de caractères, m’aideraient à mener une vie plus heureuse.

    J’ai démarré ce chemin en 1995, je suis devenu coach en 2000 en développant peu à peu ma méthode, un peu comme toi pour comprendre et guérir un cancer.
    Pour ma part, il s’agissait de comprendre une « faiblesse de caractère » et savoir la surmonter pour réaliser dans la vie ce qui est juste et a de la valeur à nos yeux.

    Dans mon cas, il s’agissait de vivre sans stress, d’augmenter ma confiance en soi et d’arriver à me lancer dans tout projet avec audace et joie. Cela a marché un temps, j’ai cru sincèrement me libérer de mes chaines psychiques. Ce vent de liberté m’a tellement grisé que de nombreux clients m’ont fait confiance et ont eu le sentiment avec mon aide de vivre la même chose et de parvenir à la réalisation de leurs objectifs.

    Seulement, moi aussi je suis actuellement en rechute, mes problème psychiques sont en récidives. Me suis-je menti, ai-je menti aux autres. Non, comme toi j’étais de bonne foi. Comme toi, je dois admettre que ce n’est pas encore gagné, que j’ai quelque-chose à comprendre, que j’ai certainement un part de moi-même que j’ai rejeté et qui vient se manifester avec force.

    Affaire à suivre… et lorsque comme toi j’aurai trouvé alors ce sera super pour moi-même et pour l’humanité. En attendant, je souffre ce qui m’aide à compatir à ta souffrance. Et je sais, et tu sais, que dans tout ce que nous avons déjà découvert cela reste valable pour aider notre prochain … même si la vie se rappelle à nous pour nous indiquer que c’est insuffisant. Ou comme tu le soulignes plutôt, que nous avons dérivé de ce que nous savions pourtant être nécessaire à notre santé.

    Damien
    Damien a écrit récemment…Coup de blues à grosse fatigueMy Profile

    • Daniel dit:

      Bonjour Damien,
      sois le bienvenu ici!
      Je suis heureux de voir que ma sincérité t’ait amené à l’être aussi, affichant sans fard tes doutes surtout pour un 1er commentaire sur le blog.
      Ce que tu nous révèles est passionnant et te lire m’a fait me sentir moins seul face à mes dilemmes.
      Reviens quand tu veux.
      Salute :tchin: Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 7 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge
:wub: :wink: :whistle: :what: :wassat: :w00t: :unsure: :tongue: :tchin: :smile: :sleeping: :silly: :sideways: :sicky: :sick: :shocked: :sad: :pouty: :pinch: :ninja: :nervous: :lol: :levitation: :heart: :happy: :getlost: :face: :ermm: :dizzy: :devil: :cwy: :cool: :cheerful: :bounce: :blush: :blink: :biggrin: :angry: :angel: :alien: